Ubaye Trail Salomon : la montée en puissance de la nouvelle génération

Au programme 42 km et 2500 d+ avec passage à 2800 m sur le Chapeau du Gendarme qui n’a rien à voir avec celui des lacets de Septmoncel. Nous sommes en effet sur l’Ubaye Trail Salomon le week-end dernier. Le départ est donné à 8 h au centre de Barcelonette. Sur la ligne, nous retrouvons Thibaut Baronian. Il est entouré par environ 400 coureurs en rêve de victoire ou de belle performance (moins de 4 heures de course). Le team Salomon espoir s’affiche en force avec Cyrille Gardet, Fabien Nabias… Il y a aussi Sacha Devillaz, Christophe Le Saux, Maxime Durant, Yannick Pierrat, Youssoupha Youyou N’diaye… et Stéphane Ricard, team Tecnica, qui sera le héros du jour. « Ce trail était une première pour moi. Jamais je n’avais couru sur une distance aussi longue lors d’une compétition. Ce qui a fait ma force ce sont les parties où il y avait des relances. J’ai réussi à faire les écarts sur les portions plates et principalement entre le col du Gyp et de Fours. J’ai tout donné ensuite pour conserver assez d’avance. Je crois que ce trail va rester gravé dans ma mémoire ainsi que son magnifique parcours », confie-t-il à l’arrivée.

Cyrille Gardet en tête les premiers kilomètres”


« Je fait la course en tête jusqu’au premier ravitaillement au 6e kilomètre, raconte de son côté Cyrille Gardet. Dans la montée, je me retrouve dans un groupe de trois coureurs avec Stéphane Ricard et Maxime Durand. Derrière nous, Andy Symonds et Thibaut Baronian restent à distance. »

Au deuxième ravitaillement, au km 14, il passe en deuxième position, derrière Durant et juste devant Baronian et Ricard. La fatigue se fait un peu sentir dans la longue montée au Chapeau du Gendarme et il franchit le sommet en 5e position, juste derrière Andy Symonds.

Thibaut Baronian poursuit le récit : « Les crampes me guettent vraiment dans la première partie de descente. Je prends quelques instants pour m’étirer avant la remontée sur le Col de Gyps. Stéphane a pris la tête de la course devant Maxime qui semble un peu coincé sur la remontée sur le Col de Fours. »  Puis, décrit-il, « la transition entre La Rente et Super Sauze est terrible. Il fait très chaud et nous enchaînons petites bosses, plats montants, relance… sur 4,5 km. »

« J’ai longtemps cru à la 3e place »


L’heure du bilan pour Cyrille Gardet : « je finis donc la course 6e au général. » Thibaut Baronian est déjà passé : « Il est temps d’arriver, je n’en peux plus, il fait vraiment chaud, je craque ! Je franchis la ligne d’arrivée, avec le drapeau de Vaincre La Muco, en 3h57’40 sec à la 4e place. » Une belle satisfaction qui n’efface pas tout à fait un objectif atteignable une partie de la compétition : « J’ai longtemps cru à cette 3e place… Il n’a pas manqué grand chose, les sensations étaient bonnes, j’ai plutôt bien géré la course, je n’ai rien à regretter. Ils étaient bien au dessus devant, et bravo à eux ! »

Ce 42 km confirme en tout cas la montée en puissance d’une génération avec la quatrième place de Thibaut Baronian, la cinquième de Fabien Nabias et la sixième de Cyrille Gardet. Sachaz Devillaz s’offre une 9e place : « bien dans le dur, mais excellent », commente-t-il sur Facebook.

Au général, Guillaume Beauxis, team Salomon espoir, a la possibilité d’emporter le classement final de la cup 2012. Il devance Andy Symonds et Maxime Durand.

Le classement des hommes :

1 Stéphane Ricard, team Tecnica, 03:50:07

2 Andy Symonds, team Salomon, 03:53:53

3 Maxime Durand, Team Inov 8, 03:55:27

4 Thibaut Baronian, team espoir Salomon, 03:57:42

5 Fabien Nabias, team espoir Salomon, 04:11:50

6 Cyrille Gardet, team espoir Salomon, 04:15:36

7 Fabrice Arnaud, Toulon Sport nature, 04:17:49

8 Sébastien Buffard, team Brooks, 04:18:55

9 Sacha Devillaz, team Salomon Ravanel & Co, 04:19:18

10 Jonathan Colombet, Saint Genès Champanelle, 04:23:51.

 

Et celui des femmes :

1 Sandra Martin, team Altecsport, 04:40:28

2 Aline Coquard, Entente Ouest Lyonnais, 05:05:46

3 Christine Grosjean, Saint-Didier, 05:08:14

4 Karine Sanson, team Salomon Traid Bouliac SP, 05:24:15

5 Séverine Vandermeulen, Liège Coureurs Célestes, 05:32:36.

Photos :  Jean-Michel Faure-Vincent