Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Bogdan Tsymbal, Anastasiya Merkushyna, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Bogdan Tsymbal et son bébé Gregory - Instagram Anastasiya Merkushyna:Erik Lesser

Biathlon

Ukraine : les biathlètes ukrainiens face à la dure réalité de la guerre

Anastasiya Merkushyna est une jeune biathlète ukrainienne qui, depuis le compte Instagram d’Erik Lesser, raconte les atrocités de la guerre à la population russe. Un témoignage bouleversant.

Quand une biathlète ukrainienne s’adresse au peuple russe sur le compte Instagram d’Erik Lesser

Anastasiya Merkushyna est une biathlète ukrainienne. Depuis ce matin, elle témoigne de la guerre qui ravage son pays sur les réseaux sociaux. Mais elle ne s’exprime pas dans sa langue. Elle parle en Russe, car elle s’adresse directement à la population du pays dont l’armée a envahi l’Ukraine depuis le 24 février et qui est confronté à la désinformation orchestrée par le Kremlin.

Anastasiya Merkushyna, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Anastasiya Merkushyna (UKR) – Manzoni/NordicFocus.

« Je veux vous montrer la guerre avec mes propres yeux », leur dit la jeune femme de 27 ans, qui est originaire de Soumy, une ville située à 30 km de la frontière russe. Selon les autorités locales, citées vendredi soir par France Info, la situation y est « critique ».

La guerre, ce n’est pas
une page dans les manuels
sur la Seconde Guerre mondiale,
c’est la vraie vie.Anastasiya Merkushyna

En quatre heures, elle a déjà publié trois messages sur Instagram. Mais elle ne communique pas sur son propre compte, où elle ne possède que 1800 abonnés. L’Allemand Erik Lesser, qui a annoncé mettre fin à sa carrière cette semaine, l’héberge. Son audience est dès lors multipliée par soixante puisque 108 000 personnes suivent le champion du monde de la poursuite en 2015 et médaillé d’argent de l’individuel aux Jeux olympiques d’hiver de 2014.

« Merci Erik de m’avoir donné ton compte pour dire au monde la vérité », écrit-elle.

Membre important du relais féminin ukrainien, quadruple médaillée mondiale avec ses coéquipières, elle a demandé à une proche de prendre des photos de ce qu’elle vit sur la ligne de front. Ce qui peut vite devenir une nouvelle source d’angoisse : « Je n’ai pas pu appeler mon amie à Tchernihiv pendant trois jours, et quand elle a appelé pour dire qu’elle s’était échappée de cet enfer sur le dernier pont restant, j’ai pleuré de soulagement. La guerre est une chose terrible, c’est la peur, la douleur, la mort, et ce n’est pas une page dans les manuels sur la Seconde Guerre mondiale, c’est la vraie vie », clame-t-elle.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Samedi, elle a publié une photo du biathlète Bogdan Tsymbal qui vit actuellement réfugié dans une cave avec sa femme Anastasiya et leur petit garçon Gregory. « Je n’ai rien à ajouter », lâche la sportive. Difficile, en effet, de ne pas être ému en regardant ce jeune papa allongé avec son bébé né le 2 février dans les bras.

Vous savez exactement
ce qu’il se passe ici
et vous vous taisez.
Votre silence vaut
des dizaines de vies.Anastasiya Merkushyna aux sportifs russes

Elle évoque ensuite les pertes humaines dans les troupes russes. « Vos autorités ont amené un crématorium ici, et beaucoup ne verront pas les corps de leurs proches », prévient-elle, en s’adressant directement aux familles des soldats. Les forces armées ukrainiennes ont déclaré, vendredi, que la Russie avait perdu 9 166 hommes depuis le début de son invasion.

Anastasiya Merkushyna veut également mettre les athlètes russes face à leurs responsabilités. Elle n’y va pas par quatre chemins. « Vous savez exactement ce qu’il se passe et vous vous taisez. Votre silence vaut des dizaines de vies », déclare-t-elle. Et de poursuivre ainsi : « Vous êtes en colère contre l’interdiction qui vous est faite de concourir, mais comment pouvez-vous participer à des compétitions, alors que votre pays met des mitrailleuses contre la tempe de nos parents et amis ? »


Les biathlètes ukrainiens dans la guerre


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Le président du CIO, Thomas Bach, s'est exprimé ce vendredi, à l'occasion de la 139e session du CIO, de la guerre en Ukraine et...

Ski de fond

Alors que les équipes nationales ont repris le chemin de l'entraînement, que se passe-t-il en Russie ? Comment prépare-t-elle la prochaine saison alors qu'elle...

Biathlon

Après la suspension de leurs fédérations par l'IBU, la Russie et la Biélorussie lancent une nouvelle compétition : la coupe du Commonwealth.

Biathlon

Âgée de 22 ans et championne olympique de la jeunesse en 2016, la biathlète ukrainienne Khrystyna Dmytrenko a décidé de prendre les armes pour...

Ski de fond

Après avoir critiqué les propos d'Emil Iversen, la Russe Veronika Stepanova a attaqué Vetle Sjaastad Christiansen.

Ski nordique

11:29. Dans son classement annuel « Under 30 » mettant en lumière les jeunes entrepreneurs et acteurs du changement, Forbes, dans sa liste réservée aux...

Biathlon

14:38. Quelques jours après le départ du Slovène Uros Velepec, nouvel entraîneur de la sélection masculine d’Allemagne, la Fédération ukrainienne de biathlon vient de...

Biathlon

Malgré la guerre, la Fédération ukrainienne de biathlon a sélectionné la quasi totalité de son équipe nationale pour la saison 2022/2023.