Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Alexander Bolshunov, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Alexander Bolshunov (RUS), Paal Troean Aune (NOR), Kasper Stadaas (NOR) - Lyngstad/NordicFocus.

Ski de fond

Ukraine : nombreuses réactions après l’exclusion des Russes de Norvège

La fédération norvégienne de ski a reçu plusieurs soutiens

Samedi matin, la fédération norvégienne de ski a exclu les athlètes russes des prochaines compétitions internationales devant se dérouler dans le pays du nord de l’Europe. Les compétitions de ski de fond de Drammen et d’Holmenkollen sont concernées, tout comme celles de combiné nordique d’Holmenkollen ainsi que de saut à ski de Lillehammerd’Holmenkollen et de Vikersund.

La  Fédération des sports de Norvège, l’équivalent du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), a officiellement soutenu cette prise de position. Elle dit vouloir également « inciter les fédérations internationales à suivre cette démarche. » Anette Trettebergstuen, ministre norvégienne de la Culture et de l’Egalité, a indiqué à l’agence NTB qu’elle se rangeait, elle aussi, derrière l’organisation fédérale dont elle a rappelé l’autonomie.

Le ministre suédois des Sports, Anders Ygeman, veut également exclure les athlètes russes des grandes compétitions. A TT, cité par Aftonbladet, il a déclaré s’être tourné vers l’Union européenne pour un boycott conjoint.

« Le sport est l’une des pierres angulaires de Poutine et il a utilisé le sport pour son leadership. Alors c’est normal qu’on se serve du sport pour manifester contre Poutine », a-t-il expliqué.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Dans un communiqué que vient de recevoir Nordic Magazine, la fédération suédoise de ski met toutefois en garde : « Les Russes ne doivent pas être tenus pour responsables de la folie de Poutine. Nous ne voulons en aucun cas renforcer la position de Poutine en lui donnant l’opportunité d’affirmer dans sa propagande que la Russie était maltraitée par l’Occident. »

A Lahti, où vient de reprendre la coupe du monde de ski de fond, peu d’athlètes se sont exprimés pour l’instant. Par exemple, Paal Golberg a été peu disert. « Je m’abstiendrai de commenter, car cela n’est pas de mon ressort. C’est tellement difficile de comprendre ce qu’ils se passe », a-t-il dit aux journalistes de la NRK qui l’interrogeaient.

« Je suis désolé pour les athlètes russes, car ce ne sont pas eux qui ont voulu cette situation. Mais avec les développements dans le monde, je pense que c’est la seule chose qui aille », a pour sa part confié le britannique Andrew Young.

Dans les colonnes de la SVT, le Suédois Calle Halfvarsson a rappelé qu’il était « clair que les skieurs qui sont ici n’ont rien à voir avec la guerre, mais ils roulent pour le drapeau russe. »

Sur TV2, Alexander Bolshunov et Denis Spitsov sont néanmoins pointés du doigt. Les deux fondeurs ont récemment été promus capitaine de la Garde nationale russe créée en 2016 par Vladimir Poutine. Une information que l’on retrouve d’ailleurs sur le site web de cette structure militaire interne.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Pour l’instant, la Fédération internationale de ski, qui avait autorisé vendredi les athlètes russes à concourir, n’a pas officiellement réagi.


La guerre en Ukraine

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Le Comité de Ski du Dauphiné recherche en contrat de prestation de service réservé aux travailleurs indépendants, un entraineur (F/H) ski de fond pour...

Ski de fond

Sélectionnée sur la distance du 10 000 m, Therese Johaug ne participera pas aux championnats du monde de juillet prochain aux Etats-Unis.

Saut à ski

Le vétéran polonais Kamil Stoch a pris le temps de réfléchir à son futur. Alors qu'il va très bientôt souffler ses trente-cinquièmes bougies, il...

Ski de fond

Tout juste retraité, l'ancien fondeur Jovian Hediger a vécu un heureux événement avec sa compagne Amélie Parolini. Les deux amoureux se sont mariés ce...

Ski de fond

Alors que la neige est encore au rendez-vous aux États-Unis, la Suédoise Maja Dahlqvist a profité de l'occasion pour rentre visite à l'équipe nationale...

Ski de fond

La Norvégienne Therese Johaug, récemment retraitée, a eu la belle surprise d'avoir reçu vendredi une soirée en son honneur.

Saut à ski

La coupe du monde de saut à ski débutera à Wisla (Pologne), les 5 et 6 novembre prochains, sur plastique. Si la préparation est...

Ski nordique

Alors que les calendriers définitifs de la FIS sont en train d'être officialisés, Prémanon et Chaux-Neuve ont tenté d'organiser une semaine nordique début 2023....