Un nouveau chef pour les skieurs militaires

L’EMHM dont dépend l’équipe de France militaire de ski a un nouveau chef : il s’agit du lieutenant-colonel Hilaire Courau. La passation de commandement a aussi été l’occasion d’honorer quelques skieurs.

 

Vendredi 4 juillet, l’Ecole militaire de haute montagne (EMHM) a changé de chef place du Triangle à Chamonix. Après deux ans à la tête de l’école, le colonel Quentin Bourgeois a cédé son commandement au lieutenant-colonel Hilaire Courau, affecté précédemment au ministère des affaires étrangères à Paris.

 « Après avoir connu l’EMHM comme stagiaire à quatre reprises, c’était un vieux rêve d’y revenir comme chef de corps. Mon objectif est simple : poursuivre l’œuvre entreprise par mes prédécesseurs qui depuis 1932 ont forgé cette unité d’élite, maison-mère des Troupes de Montagne, en maintenant son excellent ancrage dans cette vallée de Chamonix », confie le lieutenant-colonel Hilaire Courau à l’issue de la cérémonie sur le site www.emhm.terre.defense.gouv.fr. 
De son côté, le colonel Quentin Bourgeois est affecté au centre interarmées des actions sur l’environnement (CIAE) de Lyon. « Ces 2 années très intenses auront été marquées par la disparition douloureuse de 3 instructeurs dont la mémoire restera à jamais gravées dans ma mémoire. Elles ont également été l’occasion de faire de magnifiques rencontres dans le monde militaire et civil, favorisées par l’ancrage profond de l’EMHM dans le terroir et le milieu qui est le sien. »

Au cours de la cérémonie, l‘insigne d’argent 1re classe a été remis à Paul Goalabré, Célia Aymonier, Guillermo Fayed, Anne-Sophie Barthet et Simon Desthieux de l’EFMS, mais aussi au lieutenant-colonel Patrick Desbrest, le patron de l’équipe de France militaire de ski. Robin Duvillard, Anouk Faivre-Picon ou encore Cyril Miranda étaient présents.

 

Passation de commandement

Guillermo Fayed et Paul Goalabré.

Passation de commandement

Le lieutenant-colonel Patrick Desbrest.

Passation de commandement

Simon Desthieux.

Célia Aymonier.

Célia Aymonier.

Anne-Sophie Barthet.

Anne-Sophie Barthet.

Photos : JP Tauvron Armée de Terre/EMHM

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.