Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Un nouveau chef pour les skieurs militaires

L’EMHM dont dépend l’équipe de France militaire de ski a un nouveau chef : il s’agit du lieutenant-colonel Hilaire Courau. La passation de commandement a aussi été l’occasion d’honorer quelques skieurs.

 

Vendredi 4 juillet, l’Ecole militaire de haute montagne (EMHM) a changé de chef place du Triangle à Chamonix. Après deux ans à la tête de l’école, le colonel Quentin Bourgeois a cédé son commandement au lieutenant-colonel Hilaire Courau, affecté précédemment au ministère des affaires étrangères à Paris.

 « Après avoir connu l’EMHM comme stagiaire à quatre reprises, c’était un vieux rêve d’y revenir comme chef de corps. Mon objectif est simple : poursuivre l’œuvre entreprise par mes prédécesseurs qui depuis 1932 ont forgé cette unité d’élite, maison-mère des Troupes de Montagne, en maintenant son excellent ancrage dans cette vallée de Chamonix », confie le lieutenant-colonel Hilaire Courau à l’issue de la cérémonie sur le site www.emhm.terre.defense.gouv.fr. 
De son côté, le colonel Quentin Bourgeois est affecté au centre interarmées des actions sur l’environnement (CIAE) de Lyon. « Ces 2 années très intenses auront été marquées par la disparition douloureuse de 3 instructeurs dont la mémoire restera à jamais gravées dans ma mémoire. Elles ont également été l’occasion de faire de magnifiques rencontres dans le monde militaire et civil, favorisées par l’ancrage profond de l’EMHM dans le terroir et le milieu qui est le sien. »

L'article continue sous la publicité
pub

Au cours de la cérémonie, l‘insigne d’argent 1re classe a été remis à Paul Goalabré, Célia Aymonier, Guillermo Fayed, Anne-Sophie Barthet et Simon Desthieux de l’EFMS, mais aussi au lieutenant-colonel Patrick Desbrest, le patron de l’équipe de France militaire de ski. Robin Duvillard, Anouk Faivre-Picon ou encore Cyril Miranda étaient présents.

 

Passation de commandement

Guillermo Fayed et Paul Goalabré.

Passation de commandement

Le lieutenant-colonel Patrick Desbrest.

Passation de commandement

Simon Desthieux.

Célia Aymonier.

Célia Aymonier.

Anne-Sophie Barthet.

Anne-Sophie Barthet.

Photos : JP Tauvron Armée de Terre/EMHM

 

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski nordique

16:15. Suite à un vote s’étant tenu du 18 au 31 mars dernier, Maurice Manificat et Anaïs Bescond, deux des piliers de l’équipe de...

Biathlon

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des biathlètes français à travers 10 clichés. Ce lundi, l'hiver du Bugiste Simon Desthieux est...

Biathlon

Comme en 2017 et 2018, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet est sacré champion de France de la mass-start. Sur la piste des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), il...

Biathlon

Ce vendredi, les biathlètes ont rendez-vous pour une ultime confrontation aux Contamines-Montjoie. En jeu, les titres de champion et championne de France de la...

Biathlon

En montant sur le podium à 34 reprises en cet hiver 2020/2021, l'équipe de France de biathlon a fait vibrer ses supporters tout au...

Ski nordique

Cette semaine, les meilleurs nordiques français se donnent rendez-vous aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) pour les championnats de France 2021. Découvrez le programme complet du week-end.

Biathlon

Quelques minutes après avoir remporté la mass-start des finales d'Östersund (Suède), Simon Desthieux s'est confié à Nordic Magazine.

Biathlon

La mass-start des finales d'Östersund (Suède) est remportée par le Bugiste Simon Desthieux, auteur d'un magistral 18/20 derrière sa carabine. Johannes Thingnes Boe, troisième,...