Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Un nouveau stand de biathlon en Suisse

Les possibilités d’entraînement pour les biathlètes suisses ne sont pas légion. Malgré de grands succès internationaux à tous les niveaux de performance, les stands de tir adaptés font défaut. Heureusement, un nouveau stand se construit à Giswil, venant s’ajouter au centre national de performance pour le biathlon à Realp et au stade de biathlon à Lenzerheide.

Construit en 2002, le centre national de performance à Realp a été l’unique site d’exercice permanent pour le biathlon en Suisse jusqu’à l’année dernière, malgré des victoires en coupe du monde, des places de podium et des médailles lors de grands évènements. Lenzerheide a cependant franchi une étape importante en construisant un stade de biathlon conforme aux normes de compétition, qui accueillera un jour des compétitions internationales. Mais il manque toujours à la Suisse des stands de tir régionaux et décentralisés. Sans parler d’une présence sur tout le territoire.
Le canton d’Obwald, ou plus précisément Giswil, vient de franchir le pas. Le ski-club Schwendi-Langis est depuis toujours un exemple en matière de promotion de la relève dans le domaine du biathlon. Le club a construit un stand de tir permanent au Forsthof Pfedli de Giswil, comptant quatre cibles de biathlon avec toit et butte pare-balles pour petits calibres 50 mètres. L’installation est dédiée principalement à l’entraînement de la relève locale, mais a aussi été pensée pour des athlètes « étrangers ». Le projet est budgété à env. 82 000 francs, dont une partie sera couverte par les pouvoirs publics, par l’association de donateurs et par les sponsors.

Le biathlon se développe

Ce projet correspond exactement aux plans de Swiss-Ski, à savoir la réalisation de toujours plus de stands de tir pour le biathlon répartis sur le sol helvétique. Il suit aussi la stratégie consistant à initier plus tôt le passage de la carabine à air comprimé au petit calibre, en particulier chez les jeunes talents. Cette adaptation à la pratique des pays voisins a porté ses premiers fruits l’hiver dernier déjà, lorsque les biathlètes suisses ont remporté plusieurs victoires et places de podium lors de compétitions internationales.
A Giswil, la construction du nouveau stand de tir permanent pour le biathlon touche à sa fin. L’entraînement y bat déjà son plein et l’ouverture officielle, prévue pour le 31 mai, met tout le monde en émoi.

Avec Swiss-Ski

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Dimanche, Maxime Germain est devenu champion d'Amérique du Nord d'été de la mass-start à Jericho, dans le Vermont.

Biathlon

Découvrez de quoi sera fait la fin de l'été de l'équipe de France de biathlon, rentrée ces dernières heures au pays après dix jours...

Biathlon

Cette semaine, le Blink Festival, rendez-vous estival incontournable dans le monde du nordique, a tenu en haleine les fans de rollerski et de biathlon....

Biathlon

Pour Nordic Magazine, Claire Breton, un de quatre entraîneurs de l'équipe de France B de biathlon, fait le bilan du long stage de Font-Romeu...

Biathlon

Antonin Guigonnat termine deuxième de la mass-start de biathlon du Blink Festival derrière un Vetle Sjaastad Christiansen intouchable.

Biathlon

Jolie performance de Lou Jeanmonnot qui se classe deuxième de la mass-start de biathlon du Blink Festival remportée par la Suédoise Linn Persson.

Biathlon

12:18. Troisième du prologue du Blink Festival vendredi, la Dauphinoise Lola Gilbert-Jeanselme avait de belles chances de podium ce samedi midi lors de la...

Ski de fond

Swiss-Ski vient de nommer Lars Broennimann comme chef du ski de fond. Scientifique du sport âgé de 38 ans, il succédera cet automne à...