Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Une première Transju’classic et une réussite pour Roxane Lacroix

Pour sa première participation à la Transju’classic, la Bois d’Amonière Roxane Lacroix réalise une belle performance. Elle prend la quatrième place derrière les intouchables Tatjana Mannima, Holly Brooks et Aurélie Dabudyk à l’issue d’une course bien gérée.

Pourquoi avez vous décidé de vous aligner sur cette Transju’classic ?

En fait, j’avais le choix pour ce week-end. J’aurais pu me reposer, en vue de la suite de la saison, mais j’ai eu envie de me faire plaisir sur la Transjurassienne classique que je n’avais jamais disputée. Jusqu’alors je n’avais disputé qu’un 42 kilomètres skate, aux Championnats de France longue distance aux Saisies, c’était donc la première fois que je m’alignais sur un 56 kilomètres, sur une si longue distance. Et, comme cette course comptait pour le classement de la Fis Marathon Cup, je savais qu’il y aurait du niveau, et j’avais envie de voir ce que je valais face aux autres. Je ne regrette pas. Participer à une longue distance qui passe chez moi, c’est quand même exceptionnel. Et puis ça m’a fait plaisir d’entendre son mon nom dans les côtes !

Quel était l’objectif ?

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 C’était de partir dans les skis des meilleures et de m’accrocher le plus longtemps possible. Et, en fait, les trois premières m’ont lâchée rapidement, au niveau du golf des Rousses et je ne les ai pas revues. Le long de la piste, j’étais renseignée par Arnaud Durand, mon coach du Comité du Jura, et Jean-Paul Vandel, de Bois d’Amont, et je n’ai jamais relâché mon effort, j’étais dans ma course. C’est sur qu’un podium aurait été bien, mais les autres filles sont loin devant, je suis satisfaite de ma course.

Les conditions n’ont pas été trop difficiles sur le parcours ?

 Je n’ai pas eu me plaindre, j’étais bien fartée, il faisait froid au départ mais une fois dans la course, je n’ai pas eu cette sensation. J’ai skié avec un groupe de garçons jusqu’à la Combe des Cives et me suis faite décroché au niveau du Pré Poncet, suite à une chute. J’ai fini la course toute seule, avec le vent de face. C’était la partie de course la plus dure, mais c’est allé, j’avais du rythme et je l’ai conservé.

Et, de manière générale, comment se passe votre hiver ?

Ma saison n’est pas catastrophique, mais moyenne. J’ai gagné une épreuve de Coupe de France le week end dernier à Gap, un 21 kilomètres skate, cela m’a fait du bien. Il faut que j’arrive maintenant à me lâcher plus, à aborder les courses en me posant moins de questions. Je serai au départ de la Coupe de France organisée le week-end prochain à la Seigne, qui pourrait être sélective pour la Coupe d’Europe.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La vidéo de Nordic TV

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Lou Reynaud de se...

Biathlon

Cette semaine, le Blink Festival, rendez-vous estival incontournable dans le monde du nordique, a tenu en haleine les fans de rollerski et de biathlon....

Ski de fond

Swiss-Ski vient de nommer Lars Broennimann comme chef du ski de fond. Scientifique du sport âgé de 38 ans, il succédera cet automne à...

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, James Clugnet a accepté de revenir en longueur sur la situation du ski de fond britannique, lâché par UK Sport et...

Ski de fond

Pendant une semaine, Sjusjøen (Norvège) reçoit plus de 200 fondeurs juniors venus de vingt-quatre pays, dont la France.

Ski de fond

Coup de massue pour les fondeurs britanniques qui ont perdu la bourse de UK Sport. L'avenir s'annonce délicat pour James Clugnet, Andrew Musgrave et...

Rollerski

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour d'Igor Cuny, ancien spécialiste de ski-roues, de se...

Ski de fond

Le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klæbo, toujours blessé, ne partira pas, le mois prochain, en stage d'altitude aux Etats-Unis.