Ushuaïa : journal de bord de Vincent Gauthier

L’équipe de France handi-ski (six athlètes catégorie debout dont le Jurassien Vincent Gauthier) est en stage à Ushuaïa. L’entraînement qui a commencé le 25 juillet, se termine le 9 août. Le champion olympique nous a envoyés son journal de bord.

26 juillet : Bonne galère la premiere partie du voyage hier (avion deux fois retardé à Paris) puis maintenant bloqué à Madrid (on a deux versions : nuage de cendre ?! ou sinon pilote qui n’est pas venu au boulot ?!).Heureusement nous avons été relogé pour la nuit et normalement nous pourrons décoller ce soir pour Buenos-Aires (vers 22h). A défaut du moins 14°C qui m’attend en terre de feu, je dois subir le 40° de Madrid…

27 juillet : Hééé ben … en résumé : galère ! Nous sommes arrivés à Buenos aires (après 12 h de vol dans un avion très vieux, sans TV…) mais toujours pas de neige en vue ! Quasiment tout les vols sont bloqués à cause du volcan. Je vous explique pas le chantier par là au travers. Les gens dorment par terre… Les media et la TV sont bien sûr ici pour immortaliser ça. Le voyage vers Ushuaïa commence à être très très long et pénible… mais nous gardons le sourire !

Nous sommes à Ushuaïa

Image-3.png 28 juillet : Après trois reports de notre avion aujourd’hui et un détour par Mendoza, nous sommes maintenant à Ushuaïa ! Parti à 6h ce matin de l’hôtel, nous venons d’arriver ; il est 19h30.  La vue depuis le ciel, avant de se poser, était magnifique : mélange entre eau, terre, montagne, banquise… Dehors, il fait frais ; le soleil n’est pas très présent mais je suis pressé de monter sur les skis… tôt demain matin! Pas trop le sentiment d’être fatigué par ce long voyage. On verra l’endurance sur les skis.

29 juillet : Yessssss !  Top cool de skier ! Des conditions hivernales fin juillet ! Les journées sont bien chargées: une séance de ski ce matin, une deuxième l’après-midi, douche, étirement et kiné ensuite , préparation des skis, dîner et dodo ! Les sensations en slalom sont plutôt vite revenues ce matin … et un peu moins évident cette après-midi en géant (avec du soleil mais beaucoup de vent). Les nouveaux skis sont très stable et un peu plus dur. Il va falloir appuyer sans modération dessus ! J’ai même pu essayer ma nouvelle prothèse slalom … Ça risque d’envoyer du gros par la suite mais il faudra encore faire quelques réglages ! Chut ! C’est un secret pour le moment ! Il fait plutôt froid mais c’est supportable ! C’est très vaste et vraiment sauvage cette région du bout du monde. Physiquement, ça va pour le moment, mais ma cheville se fait beaucoup ressentir. Il faudra que je fasse attention !

31 juillet : Les conditions ici sont très hivernales, comme l’on pouvait s’y attendre. Malgré que l’on soit entre 250 et 800 m d’altitude, la température tourne entre -5° et -10°. Il neige tous les jours, c’est donc un peu “mou” sur les pistes, mais c’est super tout de même! Comme souvent en début de saison maintenant, nous remettons pas mal de choses en cause techniquement pour pouvoir continuer à évoluer. On a donc au programme beaucoup d’exercices et de ski “libre”, mais nous avons tout de même tâté des plumeaux en slalom cette après-midi (des tout petits piquets à ras du sol).
 
Sympa de remettre un dossard

3 août : Aujourd’hui, c’est day off ! Repos et petite balade en bateau en vue.  Les entraînements se sont dans l’ensemble bien déroulés jusqu’à présent. J’ai même eu l’occasion d’ouvrir une manche d’une course FIS : sympa de remettre un dossard et d’envoyer un peu.
Hier, nous étions juste à coté des filles de la coupe du monde (valide)…. Ça envoie aussi ! Par contre c’est pas tout à fait le même sport (9 encadrants pour 6 filles… chez nous c’est 3 encadrants pour 6 skieurs).
Bref, pas mal de nouvelles sensations se sont faites ressentir techniquement. C’est intéressant… sauf pour les douleurs de dos qui reviennent à grand pas également (dommage, la cheville allait mieux…) . C’est fatiguant d’être obligé de se battre sans cesse contre des douleurs, j’espère pouvoir régler cela avant l’hiver car ça ne peut durer ainsi.

5 août : Les entraînements continuent et le programme suit son cours. Les conditions du jour était très hivernales (neige et vent fort), le domaine n’a pu ouvrir que sur sa partie basse. Un slalom en “vrai” piquet a été tracé par notre staff. C’était top de retrouver les claquements des portes ! De plus, les sensations ont vite été positives avec la nouvelle prothèse !

A suivre.

Photo : Facebook (archives)



Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade