UTTJ : le seul ultra du Jura débute demain

UTTJ.jpg

 

UTTJ – pour Un tour en terre du Jura – est une course de 110 km sur deux jours entre Jura et Ain, qui se déroulera les 13 et 14 juillet. Derrière cet acronyme se trame la seule ultradistance du massif jurassien. Construit sur le modèle d’un trail dans le Beaufortain par le groupe des traileurs des sept monts, l’UTTJ a d’abord été une course de préparation.

« Il y a quatre ans, forts de notre expérience de traileurs longues distances, nous avons conçu un week-end avec deux étapes de 55 km pour préparer un groupe de 30 coureurs inscrits à l’UTMB. Ensuite, ceux-ci et d’autres nous ont demandé de faire de Saint-Claude un mini-Chamonix », explique Samuel Vernerey, directeur de course de l’UTTJ.

Mais, assure-t-il, la référence à la capitale mondiale du trail accueillant l’UTMB, s’arrête là : « On n’a ni l’envie, ni les moyens de faire de l’UTTJ une épreuve de masse. Les 250 dossards de l’intégrale (deux jours de course entrecoupés d’une nuit au bivouac) sont réservés en un mois et demi. »

La limitation du nombre d’inscrits répond à deux contraintes : environnementales lorsque le tracé emprunte les crêtes de la haute chaîne du Jura, classée réserve naturelle, et relationnelles : « Outre la diversité et la technicité de nos sentiers qu’on fait évoluer chaque année et qui surprennent toujours les coureurs, nous soignons tout particulièrement la relation avec les athlètes avec tout un tas de petites attentions », poursuit M. Vernerey. « Nous ne sommes pas dans une démarche mercantile, ajoute Lucas Humbert, traileur et organisateur. Ce qui nous anime c’est faire découvrir notre région dans une démarche éco-responsable avec une politique tarifaire attractive et honnête. »

Les 250 coureurs de l’UTTJ découvriront le Jura des profondeurs (gorges de l’Abîme, du Gros dard, du Tacon, du Flomen, de la Valserine) et des sommets (Bayard, crêtes du Frênois, rocheblanche, Platières, haute chaîne et Chalam).