Val di Fiemme : Bjoergen décroche son 10e titre mondial et entre dans la légende

Marit Bjoergen est devenue cet après-midi la meilleure fondeuse de tous les temps en décrochant son 10e titre mondial. Aurore Jean prend la 13e place.

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-17.11.26.png

Deux courses, deux médailles d’or pour la Norvégienne Marit Bjoergen dont l’appétit de titres semble insatiable (Agence Zoom).

 

La Norvège a écrasé les mondiaux de biathlon autant chez les hommes que chez les femmes et cet après-midi, les fondeuses du pays du ski ont atomisé le skiathlon comptant pour les mondiaux de Liberec. Avec en point d’orgue une nouvelle victoire de Marit Bjoergen qui dépasse Bjoern Daelhlie en empochant son dixième titre mondial ! La reine des mondiaux d’Oslo tient la grande forme tout comme ses compatriotes Therese Johaug, Heidi Weng et Kristin Steira respectivement 2e, 3e et 4e ! Une domination sans partage impressionnante…

 

Le train rouge des Norge était déjà aux avant-postes au changement de ski de ce skiathlon (ancienne double poursuite) où une dizaine de fondeuses pouvaient encore jouer un podium mondial : Justyna Kowalczyk et… neuf Scandinaves.  Quelques kilomètres plus loin, en skating cette fois, seule la numéro un mondiale polonaise pouvait suivre le rythme fou des Norvégiennes. 

La reine Marit attendait la dernière bosse pour distancer définitivement sa dernière rivale Therese Johaug, tandis que Weng, tout jeune fondeuse de 22 ans, réglait au sprint Kristin Steira… “Je suis très contente pour moi et pour la Norvège, même si ce n’est peut-être pas très bon pour notre sport de dominer ainsi une course, mais on est une équipe très forte, on se motive l’une l’autre”, a souligné Bjoergen sur l’antenne d’Eurosport.

 

La meilleure performance tricolore est à mettre, une nouvelle fois, au crédit d’Aurore Jean. La Rousselande, dans le coup dès le début de l’épreuve en classique a su hausser son niveau en skating et cueilli une honorable 13e place. Sans doute de quoi la rassurer après son échec sur le sprint jeudi. Les autres bleues terminent plus loin avec Coralibne Hugue 32e, Célia Aymonier 36e et Anouk Faivre-Picon 46e.

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade