Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Julie Marciniak, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Julie Marciniak (FRA) - Leo Authamayou/NordicFocus

Ski de fond

Venue du biathlon, Julie Marciniak intègre directement l’équipe de France de ski de fond : « C’est la dernière chose à laquelle je m’attendais »

La semaine dernière, la Haut-Savoyarde Julie Marciniak a été retenue au sein des collectifs de l’équipe de France de ski de fond. Pour Nordic Magazine, la transfuge du biathlon revient sur cet épisode… surprenant.

Ski de fond : « Je ne m’y attendais pas du tout », avoue Julie Marciniak

Il y a quelques semaines, la Haut-Savoyarde Julie Marciniak avait expliqué à Nordic Magazine les raisons de son choix de passer du biathlon au ski de fond. « Je ne me voyais donc pas continuer à courir après un déclic [au tir] qui ne pouvait jamais arriver et passer à côté de quelque chose dans le ski de fond », indiquait-elle notamment.

C’est pourquoi elle avait postulé pour entrer au Haute-Savoie Nordic Team. Mais tout ne s’est pas passé, ces derniers jours, comme elle l’avait prévu.

Julie Marciniak, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Julie Marciniak (FRA) – Jolypics

« Il y a eu une réunion pour le Haute-Savoie Nordic Team qui concernait mes coachs de comité et mes potentiels futurs coachs. Exactement au même moment, l’entraînement de la Fédération, Samuel Régé-Gianasso, m’a appelé pour m’annoncer ma sélection en équipe de France, retrace Julie Marciniak pour Nordic Magazine. Je ne m’y attendais pas du tout. J’en avais parlé un petit peu avec mon ancien coach biathlon du comité, mais il me disait que cela allait être très compliqué parce que je n’avais pas de courses internationales au compteur. J’avais mis cette hypothèse de côté, donc cela a été une belle surprise. »

Une sélection en équipe de France sans sorties internationales

Une belle surprise puisque, après seulement quelques départs sur le circuit national en ski de fond, Julie Marciniak intègre directement l’équipe de France. « Ils ont vu mes résultats à Champagny et aux championnats de France de Prémanon. Suite à cela, Samuel [Régé-Gianasso, son nouveau coach, NDLR] s’est penché sur mes temps de ski tout au long de l’hiver en biathlon et, pour lui, cela tenait largement la route. » D’où son arrivée surprise dans les collectifs fédéraux.

Julie Marciniak, Julie Pierrel, Liv Coupat, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Julie Marciniak (FRA), Liv Coupat (FRA), Julie Pierrel (FRA) – Leo Authamayou/NordicFocus

« J’étais très surprise lors du coup de téléphone, se rappelle la fondeuse de Megève (Haute-Savoie). Je ne savais pas trop quoi dire parce que c’était la dernière chose à laquelle je m’attendais. Depuis, il a fallu se faire à l’idée parce que cela a changé certaines choses, notamment au niveau des études. Pour les écoles, être à la Fédération facilite les choses et, dans l’approche de la saison, je sais que je peux faire totalement à mes nouveaux coachs. Pour la transition, je ne savais pas trop comment mon corps allait accepter le passage d’une préparation biathlon à ski de fond et, là, je suis en confiance parce que j’intègre le top du top. »

Dans le nouveau groupe, Julie Marciniak, qui ne connais pas du tout son nouvel entraîneur – « je ne l’ai même jamais vu », avoue-t-elle – pourra compter sur le soutien de France Pignot, seule connaissance de son nouveau collectif d’entraînement. « On a fait le pré-comité et le lycée ensemble », termine la Montblanaise, qui va découvrir un nouveau monde cet été.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Vendredi, Iivo Niskanen a participé à la toute première course équestre de sa naissante carrière de jockey.

Biathlon

Cette semaine, le Vosgien Emilien Claude, 23 ans, s'est entraîné à Seefeld, en Autriche, chez sa petite-amie Anna Gandler. Il raconte à Nordic Magazine.

Biathlon

Journée parfaite pour Fabien Claude, qui remporte la course d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn, en Belgique. Chez les juniors, les Bleus ont réalisé...

Biathlon

Le Vosgien Fabien Claude se classe troisième du prologue de la journée d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn (Belgique).

Biathlon

Ce samedi midi, les Vosgiens Amandine Mengin et Soan Dhenain ont brillé lors des courses jeunes de la journée d'inauguration du stade belge d'Elsenborn...

Biathlon

13:19. Ce samedi matin, les biathlètes de l’équipe de France B Camille Bened et Gilonne Guigonnat participaient, à Chamonix (Haute-Savoie), au marathon du Mont-Blanc...

Ski de fond

11:31. A partir du 28 août, et pour une durée de quatre semaines, le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klæbo sera aux Etats-Unis. C’est qu’il...

Biathlon

6:22. Opéré de l’épaule gauche, douloureuse depuis de nombreuses années, au début du mois d’avril, Lukas Hofer a subi, ce vendredi, la même intervention...