Victoire pour Vincent Gauthier Manuel à Saint-Moritz

Le Jurassien Vincent Gauthier Manuel a remporté le slalom spécial de Saint-Moritz. Il a réalisé le meilleur chrono (1:53.48) face à une concurrence accrue. Environ 90 athlètes de 19 pays ont participé à cette compétition.

Entretien avec le skieur alpin de l’équipe de France paralympique.

 

23397_10151283945783145_1362391375_n.jpg

 

Vincent Gauthier Manuel, vous êtes monté ce week-end sur la plus haute marche du podium de la coupe du monde de Saint-Moritz, en Suisse. Quelles sensations cela procure-t-il sachant que vous tourniez autour de votre première victoire sur le circuit depuis quelques courses déjà ? 

J’estimais être prêt physiquement et techniquement mi-décembre mais j’ai dû « attendre » le 8 janvier pour en découdre avec les premières compétitions. J’avais pas mal de doutes, j’ai pris les manches les unes après les autres pour monter en puissance sans vouloir sauter des étapes. Et cela a marché : 5, 4, 3, 2, out, 1, 2, 3… Des résultats très corrects. Il y a un très gros niveau de ski cette année avec 2 nouveaux qui sont très forts (un Autrichien et un Russe) [Mathias Lanzinger, un ancien valide qui s’était blessé lors d’une coupe de slalom géant en 2008 a intégré l’équipe autrichienne paralympique, et Alexey Bugaev).

 

Depuis deux ans maintenant, vous êtes celui qui a décroché trois médailles aux Jeux paralympiques de Vancouver. En quoi ces succès ont changé les choses pour vous ? pour vos adversaires ?

Après les JO de Vancouver, j’ai conforté mon niveau de n°1 mondial en remportant le globe de Cristal l’année dernière. J’aimerais pouvoir marquer les esprit de mes concurrents cet hiver aux mondiaux en Espagne fin février.

 

Le grand rendez-vous de cette année sont en effet les mondiaux en Espagne du 20 février au 1er mars. Quels seront vos objectifs là-bas ?

Pour moi, c’est une répétition des JO de Sotchi 2014. Objectif médailles or par conséquent. Une chose est sûr, c’est qu’il y aura de belles bagarres car c’est serré avec une dizaine de coureurs !

 

Pour se préparer, l’équipe de France handisport fera un stage dans le Jura début février. Comment et où se déroulera-t-il ?

Le 10 février, il y aura d’abord une étape de la coupe de France à la Faucille puis les 11, 12, 13 fevrier, nous allons loger dans le Haut Jura-et nous entraîner sur les pistes de la Serra et sûrement des Jouvencelles.
Au programme également, une animation partage avec l’équipe le mardi 12 à partir de 17h (à confirmer).

 

A la fin de l’hiver, vous serez à Sotchi pour la finale de la coupe du monde et accessoirement, une étape pré-olympique. Quels seront les enjeux de cette cession russe ?

Je voudrais avoir de bonnes sensations sur les pistes à Sotchi. J’aimerais voir beaucoup de pente et de la neige béton à vrai dire (ce qui me correspond plus). Je vais également essayer de trouver mes repères dans la station aussi pour me sentir bien.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade