Vincent Descombes Sevoie: «Moins de confiance, plus de questions»

SAUT – Le Chamoniard traverse une période de doute. Il n’est pas parvenu à se qualifier pour le premier concours d’Engelberg.

 

Alors que tout fonctionnait bien pour lui la saison dernière, Vincent Descombes Sevoie vit un début d’hiver très compliqué. A Engelberg, il n’a même pas franchi le cap de la qualification du premier concours. Il tentera de faire mieux dimanche.

  • Vincent Descombes Sevoie, vous n’êtes pas parvenu à vous qualifier pour le concours. Que s’est-il donc passé?

Ça s’est tout simplement mal passé. J’ai réussi un bon premier saut d’essai, mais je n’ai pas pu le rééditer au moment de la qualification. Les conditions étaient difficiles et quand on est traversé par le doute, c’est toujours plus ardu à maîtriser. Tout est assez compliqué pour moi en ce moment. Mes performances sont vraiment en dents de scie. Parfois ça se passe bien à l’entraînement, puis tout d’un coup moins bien.

  • Arrivez-vous à expliquer vos problèmes alors que tout se passait bien la saison dernière?

Ce genre de situation est propre au saut à skis. Une fois ça marche bien, puis tout bascule et rien ne va. Et ceci sans qu’on puisse y trouver une explication précise et rationnelle. Au fur et à mesure que la confiance diminue, on se pose toujours plus de questions. Et pour l’instant, je ne trouve pas les réponses. Ça fait…

 

Photo: NordicFocus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.