Vincent Gauthier-Manuel manque le podium pour 3 centièmes, sa réaction

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Vincent Gauthier-Manuel a terminé 5e de la descente comptant pour les championnats du monde de ski handisport à La Molina, en Espagne. 

 

GAUTHIER-MANUEL Vincent∏M-Hartmann 28

Vincent Gauthier-Manuel a trouvé la piste de descente un peu trop plate à son goût (photo M. Hartmann)

 

Vincent, c’était comment cette première compétition des mondiaux ?

Les conditions étaient extrêmement parfaites avec soleil et belle neige. Mais la piste ne m’a guère convenue par rapport à mon gabarit et mon handicap.

 

Pour quelles raisons ?

En fait la piste présente un “plat” d’une minute sur 1’35 min de course. Ce genre de terrain avantage plutôt les gros gabarits… En tout cas, je me suis vraiment fait plaisir, j’ai pris des risques et j’ai le sentiment d’avoir fait ce que j’avais à faire. 

 

Et à part les 3 petits centièmes qui vous séparent du podium, que vous a-t-il manqué aujourd’hui pour jouer devant ?

Oui, c’est dommage que ça ne paye pas, mes skis sont encore un peu “frais”, ils manquent de glisse. Et sur le bas du tracé, je suis un peu trop gourmand sur une trajectoire, cela ne me permet pas de me remettre en position de recherche de vitesse comme je l’avais prévu lors de la reconnaissance. C’est serré mais c’est le sport.

 

Demain, vous serrez au départ du Super géant. Avec de grosses ambitions ?

Tout dépend de la solution qui sera retenue : soit l’organisation garde le même départ que pour la descente avec ce très long plat. Soit elle descend le départ d’une centaine de mètres, ce qui me plairait beaucoup plus.