Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Vincent Vittoz : « Sortir une grosse course »

Champion du monde 2005 de poursuite, Vincent Vittoz fait le point avant le 10 km classique dames (à 11 heures). Selon lui, Aurore Jean et Célia Aymonier doivent viser le Top 15 mais ne peuvent prétendre au titre sauf miracle.

 

L’état de fraîcheur d’Aurore Jean

Elle peut ambitionner une performance un peu similaire à celle du sprint (demi-finaliste, ndlr) entre la 10e et la 15e place. Mieux, il faudrait qu’elle sorte une grosse course. Le gros point d’interrogation, c’est sa récupération après ses deux premières compétitions. Après, je pense que le 10 km classique, c’est une course où elle a acquis la maturité pour tenir la distance et que c’est un format qu’elle affectionne. Elle doit viser une place dans le Top 15, pour rentrer dans les 10, il faudra vraiment faire une grosse performance.

 

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

La chance de Célia Aymonier

Pour l’avoir vue évoluer lors des championnats du monde espoir, je l’ai vraiment trouvée, très, très, très bien posée, très agressive sur cette épreuve particulière qu’est le 10 km classique (elle a obtenu l’argent, ndlr). Si elle est capable d’évoluer au niveau qui était le sien lors de ces Mondiaux, je crois qu’elle peut aller chercher le Top 15. Pour cela, elle devra sortir une grande course, une course dense comme elle a su le faire à Val di Fiemme. Réussir une telle performance pour Célia, ce serait bien au vu de son apprentissage. C’est vraiment l’une des courses où elle peut réaliser son meilleur résultat en plus du relais. Ce qui est sûr, c’est que le ski classique est un style qu’elle affectionne, qu’elle maîtrise où elle sait mettre le rythme quand il faut. Ce qui est positif aussi, c’est qu’elle est bien rentrée dans sa compétition. Sur le sprint, ce n’est pas passé mais elle est plus à l’aise en classique qu’en skating en ce moment. Sur le plan individuel, c’est la course où elle doit tout miser.

Vice-championne du monde espoir du 10 km classique, Célia Aymonnier a une carte à jouer.

Vice-championne du monde espoir du 10 km classique, Célia Aymonnier a une carte à jouer.

Les impasses alliées du relais ?

Coraline comme Anouk ne vont pas participer à ce 10 km et c’est logique par rapport à leur saison. L’une comme l’autre vont se préserver et tout miser sur le relais de samedi ainsi que le 30 km en fin de Jeux olympiques. On a vu que les impasses étaient importantes. Célia et Aurore sont très polyvalentes ce qui leur permet de courir toutes les courses. Je ne sais pas dans quel état de fraîcheur elles arriveront sur le relais mais c’est important qu’elle s’aligne en classique car ce sont les deux relayeuses dans ce style pour la France et il faut qu’elles prennent des marques par rapport à ce style et aux conditions qui se sont réchauffées. On va avoir une neige très lentes, très usantes qui va obliger à être attentif pour ne pas griller toutes ses cartouches dans le premier tiers de la course. Entre l’altitude et la chaleur, ça fait deux éléments qui vont durcir la course et laisser beaucoup de traces. Pour skatteuses, c’est vraiment important qu’elles gardent leurs forces. Ce week-end risque de faire des dégâts pour la suite avec des organismes qui vont souffrir encore un peu plus avec la chaleur.

 

Les Finlandaises en trouble fête

Bjoergen sera une fois de plus la favorite de cette course. Sur cette distance, on aurait pu s’attendre à un duel avec Justyna Kowalczyk mais avec sa blessure, elle sera certainement en deçà de ses capacités. De son côté, Johaug, qui a semblé plus émoussé que Bjoergen, reste candidate au podium avec ses deux compatriotes Weng et Jacobsen, qu’on a vu malchanceuse sur le sprint avec son bâton cassé. Derrière, je verrai davantage les Finlandaises venir titiller les Norvégiennes plutôt que les Suédoises comme Kalla. Saarinen est apparue très au point et compétitive durant le skiathlon. C’est une fille qui peut aller très vite en style classique. Il possible qu’on ait un podium 100 % norvégien, ça dépendra de l’état de santé de Kowalczyk et du ski que seront capables de développer les Finlandaises.

Sochi_SkideFond

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Gatineau Loppet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

21:21. Quelle frustration ! Placé à quelques encablures du podium tout au long de l’individuel 10 kilomètres skate des Mondiaux U23 de ski de...

Ski de fond

20:08. Ce vendredi soir, l’individuel skating féminin des Mondiaux U23 de ski de fond de Whistler (Canada) a offert un immense suspense. Il faut...

Ski de fond

Battu sur le sprint classique des Rousses (Jura), Johannes Hoesflot Klæbo a remis les pendules à l'heure ce vendredi sur le sprint skate de...

Ski de fond

Dominatrice tout au long de la journée, Jonna Sundling s'est offert son deuxième succès de l'hiver ce vendredi sur le sprint skate de Toblach...

Ski de fond

Johannes Hoesflot Klæbo et Jonna Sundling ont pris la tête des qualifications du sprint skate de Toblach (Italie). Lucas Chanavat a terminé troisième.

Ski de fond

22:18. Après la course féminine dominé par la Norvégienne Milla Grosberghaugen Andreassen, c’était au tour des hommes de disputer, ce jeudi soir, l’individuel skate...