Vol à ski : et soudain le monde s’est écroulé pour Granerud

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

VOL A SKI – Il a 24 ans et il est devenu vice-champion du monde de vol à ski. Mais cette deuxième place hier à Planica a un goût amer pour le Norvégien Halvor Egner Granerud. Quelques minutes, il a pensé gagner.

 

Vol à ski : le visage enfoui dans ses gants

Samedi, l’Allemand Karl Geiger a été sacré champion du monde de vol à ski sur le tremplin des frères Gorišek (HS240) de Planica. Il succède au Norvégien Daniel-André Tande.

Ce titre, il l’a décroché avec seulement 0,5 point d’avance sur un autre Scandinave, Halvor Egner Granerud. Une deuxième place que le sauteur de 24 ans eu du mal à digérer. Quand il a compris que le numéro 2 de la coupe du monde de saut à ski l’hiver lui était passé devant, il s’est écroulé sur place et a enfoui son visage dans ses mains gantées. « C’est terrible d’être numéro deux », a-t-il confié à la NRK.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski

Halvor Egner Granerud (NOR) – Thibaut/NordicFocus.

Juste avant, Granerud avait volé 243 m et avait applaudi quand il a atterri dans la raquette. Il venait de réaliser le plus long saut de sa carrière, ce qui pouvait l’emmener jusqu’à la plus haute marche du podium. Quand le dernier concurrent, Geiger, a réalisé 231,5 mètres, le suspens était d’ailleurs à son comble tant une feuille de cigarette séparait les deux hommes. On connaît la suite.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski

Halvor Egner Granerud (NOR), Karl Geiger (GER), Markus Eisenbichler (GER) – Thibaut/NordicFocus.

C’est probablement l’absence de télémark lors de son dernière prestation qui a coûté cher au Norvégien. « Je ne pense pas que c’est là que je perde », nuance l’intéressé.

pub

Son entraîneur Alexander Stoeckl veut garder le meilleur : il parle d’un dernier « saut fantastique ».

Ce dimanche, Halvor Egner Granerud a une occasion de se ressaisir lors du concours par équipes qu’il partagera avec Robert Johansson, Daniel-André Tande et Johann Forfang.

 

 

À lire aussi :

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.