Vol à ski | Planica : Eisenbichler empoche la qualification des mondiaux

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, ski de randonnée
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

VOL À SKI – Eisenbichler a rappelé à tous sa présence en remportant la qualification des Mondiaux devant Hayboeck et Granerud

 

Eisenbichler empoche la qualification

Place aux Mondiaux de vol à ski à Planica ! S’ils auraient dû avoir eu lieu la saison dernière, la Slovénie a accepté de déplacer l’évènement et c’est donc une première de voir les hommes volants s’élancer du Letalnica dès le mois de décembre.

Comme pour tous les concours de vol à ski, seuls les 40 premiers (sur 47 au départ) passeront le cap des qualifications et se battront demain pour le titre mondial détenu par Daniel-André Tande depuis 2018 et les Mondiaux de vol à ski d’Oberstdorf.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski

Daniel Andre Tande (NOR) – Rauschendorfer/NordicFocus

 

Mais cette année, ce n’est pas Tande qui prend la tête des qualifications dans l’épais brouillard slovène. Malgré ses 229.5 mètres et sa cinquième place, le Norvégien ne peut tenir tête à Markus Eisenbichler qui rêve de retrouver son maillot jaune. Avec 225.5m mais une plateforme de moins que les premiers sauteurs, l’Allemand remporte la qualification.

Il devance Michael Hayboeck très en forme pour son retour sur le circuit mondial. Après deux très bons sauts d’entraînement, il se repose à 242.5 mètres et s’affiche comme l’un des favoris du concours.

pub

Halvor Egner Granerud, premier mondial, prend la 3e place. Kamil Stoch, recordman du tremplin de Planica, est sixième, juste devant Robert Johansson et son record à 252 mètres, deuxième plus long saut du monde derrière Kraft à 253,5 mètres.

Parmi les qualifiés, on reverra demain deux Canadiens, un Américain, deux Italiens mais aussi des grands noms du saut comme Gregor Schlierenzauer, 28e après avoir été testé positif à la Covid-19 à Wisla.

 

Hécatombe avant les qualifications

Parmi les grands absents du jour : Stefan Kraft. L’Autrichien était heureux d’enfin pouvoir revenir sur le circuit mondial et, au premier saut d’entraînement, il se reposait à 239 mètres. Mais une mauvaise chute mettait à mal son dos. Il n’a donc pas sauté en qualifications et ne sera pas présent sur les épreuves individuelles.

Pas non plus de Marius Lindvik. Le Norvégien n’est pas à son aise et est donc rentré à la maison.

 

 

Il pourrait bien être très vite suivi par les Suisses, interdits au départ car des membres de l’équipe auraient été testés positifs au covid-19.Simon Ammann déjà absent, il n’y aura pas non plus de Gregor Deschwanden ou de Dominik Peter au départ demain.

Enfin, Peter Prevc a lui été évincé par son équipe. Le Slovène ne pourra donc aller chercher un deuxième titre de vol à ski à domicile. On lui a préféré son petit frère, Domen Prevc, qui s’est qualifié en signant un saut à 216,5 mètres et une 21e place.

Dès demain, les deux premiers sauts du championnat du monde individuel. Le meilleur voleur sera titré samedi à l’issue des quatre sauts individuels.

 

Les résultats complets des qualification des Mondiaux de vol à ski

Télécharger (PDF, 457KB)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.