Vol à ski | Planica : la Norvège conserve son titre

Planica, vol à ski, Granerud, Johansson, Tande, Forfang
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

VOL À SKI – La Norvège conserve son titre pour la 3e fois consécutive devant l’Allemagne et la Pologne.

 

Un match à trois

Dernière étape à Planica pour ces mondiaux de vol à ski : quelle équipe remportera le titre ? L’Allemagne et la Norvège sont les grandes favorites de cette compétition mais il faut compter aussi sur l’Autriche, gagnante à Wisla mais amputée de Stefan Kraft, la Pologne, toujours très en forme et la Slovénie à domicile.

Et la Norvège, tenante du titre mondial de la meilleure équipe de vol à ski en 2018, s’impose tout de suite comme leader. Daniel Andre Tande lui donne l’avantage avec 227.5m, le plus long saut du premier groupe.

Mais les Polonais ne se laissent pas faire. Face à un saut moyen de Johann Andre Forfang, Andrzej Stekala redonne l’avantage à la Pologne avec 228m.

Si Kamil Stoch fait perdre la tête à la Pologne au profit de l’Allemagne et la Norvège, c’est surtout l’Autriche qui perd le concours dès le troisième groupe. Le jeune Timon-Pascal Kahofer, remplaçant de Stefan Kraft, ne se pose qu’à 129.5m et c’est toute son équipe qui voit le podium s’éloigner.

pub
Timon-Pascal Kahofer, saut à ski, Planica, vol à ski

Timon-Pascal Kahofer (AUT) – © Thibaut/NordicFocus.

 

Avant le dernier groupe, trois nations sont donc au coude à coude : Allemagne, Norvège et Pologne. Et à la fin de cette première manche, c’est la Mannschaft qui s’en sort le mieux. Karl Geiger, champion du monde de vol à ski depuis hier, se repose à 238m malgré une plateforme de moins et donne l’avantage à son équipe devant Halvor Egner Granerud et ses 235m.

 

La Norvège triple la mise

Le titre se jouera donc entre les Allemands Schmid, Paschke, Eisenbichler et Geiger et les Norvégiens Tande, Forfang, Johansson et Granerud.

Et à la moitié de la manche finale, un partout : Tande redonne d’abord l’avantage à la Norvège avant que Forfang ne laisse la première place à l’Allemand Paschke. Les duels Johansson-Eisenbichler et Granerud-Geiger s’annoncent explosifs !

Markus Eisenbichler, saut à ski, Planica, vol à ski

Markus Eisenbichler (GER) – © Thibaut/NordicFocus.

 

Eisenbichler prend la tête avec 236.5m face à un Johansson pourtant en forme à 229.5m. L’Allemagne semble s’envoler vers un titre par équipe.

Jouant le tout pour le tout, Stöckl demande à ce que Granerud saute avec deux plateformes de moins. Bon choix puisqu’il se repose tout de même à 234.5m. Conservant la même plateforme, Karl Geiger saute lui à 224.5m, faisant perdre tout espoir à la Mannschaft.

La Norvège est donc sacrée pour la troisième fois consécutive devant l’Allemagne et la Pologne grâce à un coup tactique de maître de la part de l’entraîneur norvégien.

 

 

 

La Slovénie, malgré la crise qu’elle a traversé en plein milieu de ces mondiaux, termine 4e à domicile et répond de la plus belle des façons à ceux qui aurait enterré trop vite ses sauteurs.

 

Prochain rendez-vous : Engelberg le week-end prochain.

 

Les résultats complets

Télécharger (PDF, 456KB)

 

A lire aussi

 

Photos : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.