Vu de Norge #117 : le cas Johaug se précise

CRHONIQUE – Dans Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez chaque mardi toute l’actualité nordique norvégienne.

 

[contentblock id=117 img=iframe.png]

 

 

Klæbo : méthode médicinale originale

 

I dag er det man kan kalle en blåmandag 💙💙 #friskpå123

Une photo publiée par Johannes Klæbo (@johanneshk) le


 
Johannes Høsflot Klæbo, enrhumé, a été renvoyé en Norvège avant Davos et n’a pas non plus fait le déplacement à la Clusaz. Le fondeur aimerait vite revenir sur les étapes de coupe du monde. Il a donc décidé de vite se soigner. Pas à coup de médicaments, mais en faisant de nombreuses séances d’acupuncture, le « dada » du jeune athlète. « Je fais des séances plusieurs fois par semaine toute l’année », confie-t-il à la NRK. Si d’habitude, les aiguilles sont placées sur les jambes, les bras, le torse, cette fois, Klæbo a employé les grands moyens pour soigner son rhume et a placé les aiguilles sur son visage. « Ca détend mes sinus, même si ce n’est pas une partie de plaisir », avoue le Norvégien. Si tous ne sont pas convaincus par cette technique, Klæbo l’est. « Ce n’est pas courant chez nous d’utiliser l’acupuncture », expliquent le médecin en chef de la fédération norvégienne et le chef du fond Vidar Løfshus.

 

 

Malheureusement, les petites aiguilles ne suffiront pas pour Klæbo à revenir au Tour de Ski. Le jeune athlète préfère faire l’impasse pour revenir en grande forme et, pourquoi pas, aller chercher une médaille sur le sprint des mondiaux de Lahti. « J’ai encore du temps, ma carrière est devant moi, je dois fixer des priorités », se justifie-t-il dimanche à la NRK.
 

 


Le cas Johaug se précise

Les dernières informations sont tombées la semaine dernière : Therese Johaug est suspendue provisoirement pour deux mois de plus jusqu’à son audience qui devrait avoir lieu entre le 25 et le 27 janvier 2017.

Vendredi, la fédération de fond norvégienne a fait savoir aux médias que la suspension provisoire de Johaug serait prolongée jusqu’au 19 février prochain. Si la fondeuse était acquittée, elle pourrait donc se rendre aux mondiaux de Lahti. Une bonne nouvelle pour celle qui a révélé se concentrer sur les Jeux olympiques pour le moment, après la demande de l’agence antidopage norvégienne d’une suspension de 14 mois à son encontre.

 

 

La décision finale sera prise finalement à la fin du mois de janvier, du 25 au 27, lors d’une audience opposant l’agence antidopage norvégienne à Therese Johaug où les avocats des deux parties exposeront leurs arguments avant d’appeler des témoins à la barre. Johaug, de son côté, a assuré qu’elle attendait le verdict avant d’envisager un possible appel même si ce n’est pas la solution privilégiée pour le moment.

 

 


Northug : le Tour de Ski en danger ?

 

Avant le début de la saison, Petter Northug Jr. avait assuré être en grande forme et s’attendait à faire sa meilleure saison depuis 2010/2011. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu et le fondeur est vite rentré chez lui.

 

 

Son objectif principal étant les mondiaux de Lahti, le Norvégien ne sait pas encore s’il participera au Tour de Ski. Son entraîneur, Stig Rune Kveen, assure pourtant aux médias que son poulain est pressé de retrouver le circuit coupe du monde. « Il doit se reposer mais aussi s’entraîner, sa forme n’est pas optimale », explique le coach norvégien, « je crois qu’il est trop resté en altitude en novembre, ses analyses médicales sont bonnes mais ça ne suffit pas. »
 

 
Si Northug décide néanmoins de participer au Tour de Ski, l’équipe nationale de fond lui gardera une place. « Il ne prend pas la place d’un autre », tient à assurer Vidar Løfshus, patron du fond norvégien, « il ne viendra pas s’il ne peut pas faire de bons résultats alors il n’y a pas de soucis à se faire de ce côté là. » En attendant, Northug se repose, tentant par tous les moyens de retrouver la forme qui semble avoir disparu.
 

 


Tande, le chouchou de ces dames

 

A seulement 22 ans, Daniel Andre Tande est le meilleur sauteur norvégien et le 2e meilleur mondial. Mais s’il ne fait pas chavirer le cœur des filles en Norvège, c’est une autre histoire dans le reste de l’Europe. L’athlète reçoit de nombreux messages sur les réseaux sociaux, surtout venant des Allemandes ou des Polonaises. « Il y a beaucoup de comptes drôles, » réagit Tande, « j’essaie de répondre le plus possible aux messages que je reçois, sans pour autant empiéter sur le sport. »

Mais malgré ces nombreux témoignages d’affection, le sauteur norvégien l’affirme : il n’intéresse pas tant que ça les femmes. « Ce sont surtout des ados d’à peu près 14 ans. Ca fait tout de même du bien d’être reconnu pour ce qu’on fait, je l’admets, » termine-t-il. En attendant, Tande se concentre sur les prochaines compétitions, patient, attendant la victoire qui lui semble promise après un début de saison régulier et satisfaisant.

 


Jørgen Graabak harcelé

 

« Elles se cachent dans les buissons derrière chez moi pour m’observer. » Jørgen Graabak n’aime pas vraiment être le centre de l’attention. Depuis sa médaille olympique, il remporte un franc succès auprès des femmes. Mais parfois, cela va trop loin à son goût comme il le confiait récemment à Dagbladet : « on pense que se faire harceler par des femmes, ce n’est pas dérangeant, mais c’est faux. » Et les évènements se répètent. Presque pas un jour ne passe sans que des filles ne rôdent autour de la maison du champion des Jeux 2014.
 

 
Au point que Graabak a tenter d’y mettre un terme en confrontant l’une d’elles. « Ca peut être flatteur de voir toute cette attention, mais il y a d’autres moyens de le montrer que de m’observer tout le temps, même chez moi, » explique-t-il.

 

 

Le combiné espère que les choses vont vite s’arranger. En attendant, comme il le dit lui-même en riant, cela lui donne une bonne raison d’aller courir plus loin pour échapper à ses groupies.

 

 


Des JO de Rio à la coupe du monde de ski

Aux Jeux Olympiques de Rio, Birgit Skarstein concourait en aviron. Vendredi, elle terminait sur le podium de fond de la coupe du monde handisport en Finlande à Vuokatti. L’athlète norvégienne est particulièrement fière de son résultat comme elle l’explique au micro de la NRK : « je n’étais pas sûre que ça marcherait de revenir si tôt après Rio. Je suis fatiguée physiquement et mentalement mais je suis très heureuse d’avoir essayé et réussi ce pari. » Confortée par ce bon résultat, Skarstein compte bien s’engager sur les deux disciplines cette année : le fond et l’aviron. « Heureusement, les deux disciplines se complètent bien », conclue-t-elle. L’athlète handisport a encore quelques étapes de coupe du monde de fond avant de passer à l’aviron mais pas question de faire passer une discipline avant l’autre : elle pratique les deux à égalité et a autant d’ambition pour l’aviron comme pour le fond.

 


Journée internationale des pulls de Noël !

 

Noël s’annonce ! Après l’étape de la Clusaz, les fondeurs fêtent Noël avant de repartir pour le Tour de Ski. Emil Iversen, Finn Håghen Krogh et Petter Northug Jr. se sont déjà mis dans l’ambiance. Pour les deux premiers, c’est à qui portera le mieux les fameux pulls de Noël. Vendredi dernier, d’ailleurs, c’était la journée internationale des pulls de Noël.

De son côté, Petter Northug Jr. s’entraîne à construire des maisons en chocolat. Et, cerise sur le gâteau, il a organisé un petit concours du plus beau père Noël Northug : qui de lui, Tomas ou Even remportera le vote des fans ? A vous de choisir !

 

[contentblock id=117 img=iframe.png]


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.