Vu de Norge #12 : spéciale biathlon

Dans Nordicmag.info et nulle part ailleurs, retrouvez chaque semaine toute l’actualité nordique norvégienne. 

 

Les jeux sont faits !

Après des compétitions de très haut niveau à Sjusjøen ce week-end où les Norvégiens ont brillé, les sélections pour les premières épreuves de Coupe du Monde ont été faites. Aux présélectionnés hommes Bjørndalen, Svendsen et Johannes Thingnes Bø s’ajoutent maintenant Tarjei Bø, Lars Helge Birkeland, Vetle Sjaståd Christiansen et Alexander Os, auteur d’une belle victoire samedi devant Simon Fourcade.
 

(Photo : Facebook d'Emil Hegle Svendsen)

(Photo : Facebook d’Emil Hegle Svendsen)


 
Chez les filles, on retrouvera à Östersund Tiril Echkoff, Hilde Fenne, Fanny Welle-Strand Horn, Kaia Nicolaisen, Marte Olsbu, Elise Ringen et Synnøve Solemdal. Les équipes après Östersund restent à déterminer.

 

La nouvelle vie de Tora Berger

On vous en avait parlé, Tora Berger s’est reconvertie après sa retraite comme recruteur de jeunes talents pour la fédération de biathlon norvégienne et comme commentatrice des épreuves de coupe du monde. Mais ce n’est pas la seule nouveauté dans la vie de l’ancienne championne puisqu’elle attend maintenant un bébé prévu pour début avril. Elle confie ainsi à la NRK que cela s’est fait tout naturellement dans la lignée de sa retraite et cela fait très plaisir à son ancienne coéquipière Tiril Echkoff.
 

 

Celle-ci est en effet soulagée de voir que Tora Berger ne devrait pas faire de come-back, comme elle le dit en souriant au micro de la NRK. L’idée ne semble pas totalement écartée par Berger cependant, même si elle n’y pense pas pour le moment, assurant prendre les choses comme elles viennent.

La presse norvégienne annonce le bébé pour avril.

La presse norvégienne annonce le bébé pour avril.

 

Une présentation qui fait fureur

Cette dernière semaine a aussi vu la présentation officielle des équipes de biathlon féminines et masculines. Et comme à leur habitude, les Norvégiens l’ont faite dans la bonne humeur et l’humour. On a ainsi pu assister à un strip-tease de Svendsen ou encore à un petit duel entre les frères Bø. Tout cela en vidéo bien sûr !

 

 

Une équipe norvégienne qui regorge de talents

Si les équipes nationales ont été formées avec les valeurs sûres comme Bjørndalen et Svendsen, les dirigeants sont tout à fait conscients du nombre de biathlètes talentueux qu’ils possèdent. Le spécialiste du biathlon, Ole Kristian Stolberg, rapporte ainsi à TV2 que chez les hommes, cinq au moins pourraient devenir les meilleurs du monde en biathlon. Des noms ? Johannes Thingnes Bø, Vetle Sjåstad Christiansen, Lars Helge Birkeland et Erlend Øvereng Bjontegaard tous très prometteurs.

Même la légende Bjørndalen confie que bientôt un Norvégien égalera voire dépassera son palmarès pourtant bien fourni et qu’il a encore agrandi avec une victoire à Sjusjøen ce week-end, clouant le bec aux petits jeunes. Ce sport ne craint donc certainement pas une pénurie de talents et en a même sous le coude parmi les juniors, de quoi faire peur à tout le reste du circuit mondial.

équipe de biathlon norvégienne
 

Echkoff & Sølemdal : futures reines du biathlon ? 

Tiril Echkoff, considérée comme la future star du biathlon en Norvège, a répondu présente à Sjusjøen, terminant deux fois sur le podium juste derrière la victorieuse Dorothea Wierer. Si on l’attend plus comme une outsider proche des favoris cette saison, l’équipe nationale fonde malgré tout de grands espoirs en elle. Et c’est aussi le cas pour sa coéquipière Synnøve Solemdal à laquelle il est reconnu un grand potentiel comme le montre sa deuxième course à Sjusjøen (4e place).

Chacune espère ainsi des victoires cette saison, voire une médaille aux championnats du monde, en individuel ou en équipe. Si Echkoff et Solemdal ont des objectifs élevés cet hiver, elles espèrent aussi que chacune mettra la pression sur l’autre pour se pousser toutes deux au meilleur niveau devant le reste de la concurrence internationale.

Synnøve Solemdal

Synnøve Solemdal (photo : Stanko Gruden/Agence Zoom)

 

Bjørndalen à la pointe de l’innovation

Ole Einar Bjørndalen n’est pas une légende pour rien. S’il réussit à gagner des compétitions et des médailles d’or olympiques à 40 ans, c’est parce qu’il cherche toujours de nouvelles améliorations, de nouvelles techniques. Sa dernière trouvaille ? Des bâtons courbés fabriqués par la société finlandaise Exel arborés fièrement après sa victoire à Sjusjøen. Mais ces nouveautés ne font pas l’unanimité et ont été rudement critiquées. Si son ski est plus rapide, ce n’est pourtant pas qu’à cause de ces bâtons magiques mais aussi grâce à son farteur : Svein Ivar Moen, vieil ami de Bjørndalen.

Le vétéran du biathlon le voulait pour lui tout seul mais rien à faire, la fédération a seulement accepté de l’engager s’il aidait toute l’équipe et si Ole Einar Bjørndalen le payait. Peut-être ce farteur surdoué est-il la raison du triplé norvégien à Sjusjøen ?

 

 

Bjørn Ferry aligne les cibles

On vous en parlait dans le numéro 9 de Vu de Norge : le biathlète suédois Bjørn Ferry sortait un livre aux révélations chocs sur le monde du biathlon. Il y parle entre autre de son ancienne équipe mais aussi de ses collègues norvégiens Tarjei Bø et Emil Hegle Svendsen. Il raconte ainsi leurs petites fêtes alcoolisées à la fin de la coupe du monde, précisant qu’elles n’avaient jamais lieu au début ou en pleine saison.

Svendsen a réagit aussitôt, juste avant les compétitions de Sjusjøen, expliquant que beaucoup devaient se sentir trahis de toutes ces révélations. Il juge aussi inutile de faire un livre de ce type pour gagner de l’argent au risque de blesser des personnes ou encore de juger de l’intelligence d’autrui lorsque Ferry dénonce la stupidité de Northug suite à son accident de voiture. Tarjei Bø n’a quant à lui pas voulu réagir.

Si tout le monde en prend pour son grade dans le livre de Ferry, lui aussi risque donc d’être l’objet de grosses polémiques en Suède comme en Norvège.
 

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.