Vu de Norge #14 : Amour, argent et bonheur pour Therese Johaug

C’est chaque semaine sur www.nordicmag.info et nulle part ailleurs : toute l’actualité nordique norvégienne en infos, photos et vidéos.

 

Therese Johaug… star de la mode

Vainqueur du 10 km classique ce week-end, Therese Johaug est l’une des grandes favorites de l’hiver avec sa compatriote Marit Bjørgen. Sa collection de gants marche aussi à merveille (100 millions de couronnes norvégiennes pour 300 000 gants vendus) grâce à la popularité de la jeune fondeuse. D’ailleurs, des athlètes internationales des équipes de fond américaine (Sophie Caldwell, Jessica Diggins & Elizabeth Stephen), finlandaise (Krista Pärmäkoski) et suisse (Seraina Boner) ont adopté sa marque après que plusieurs de ses coéquipières norvégiennes l’aient déjà fait.

 

 

Gants Therese Johaug

 

Mais ce qui a encore plus fait parler d’elle cette semaine, c’est la confirmation de sa relation avec le champion du monde d’aviron : Nils Jakob Hoff. Très discrète à propos de sa vie privée, Johaug n’a rien voulu dire devant les caméras de « God Kveld Norge », mais a affirmé juste après que c’était vrai.

Hoff a lui répondu à Dagbladet, confirmant seulement les propos de la jeune femme, ajoutant seulement qu’il se sentait chanceux. Un coup de tonnerre dans la sphère médiatique du fond puisque Therese Johaug est l’une des skieuses les plus aimées et aussi considérée comme l’une des plus jolies. VG déclare d’ailleurs : « Désolé, les gars ! Therese Johaug n’est plus célibataire ».

 

Therese Johaug

Un porte-bonheur un peu spécial

Heidi Weng a clairement annoncé ses objectifs pour la saison et le principal est d’être dans les meilleures au général de la coupe du monde. Son coach tempère et même s’il reconnaît qu’elle a un grand potentiel, il déclare qu’elle doit encore travailler mentalement et mûrir pour atteindre ses objectifs. Connue pour ses gaffes, la fondeuse a encore fait parler d’elle et pas sur les skis ! En effet, son coéquipier Brandsdal a publié sur Instagram une photo d’elle avec son nouveau porte-bonheur un peu spécial. Heidi Weng se balade ainsi avec un grille-pain dans ses bagages ! Peut-être manque-t-elle de maturité d’après son coach mais certainement pas d’humour ! Reste à voir si son porte-bonheur fonctionnera cette saison…

Heidi Weng

Pas de skis pour les sauteurs

Les Norvégiens se déplacent toujours en voiture sur la coupe du monde mais l’épreuve de Klingenthal étant trop rapprochée de celle de Kuusamo, l’entraîneur Stöckl a décidé de voyager en avion pour une fois. Mauvaise idée puisque l’aéroport a perdu skis et équipements de plusieurs athlètes dont Anders Jacobsen, Tom Hilde et Anders Fannemel.

Jeudi, un jour avant la qualification, toujours aucune trace de leurs bagages, de quoi inquiéter le coach à court de solutions de rechanges. Fort heureusement, l’histoire se termine bien puisque tous ont pu participer aux qualifications. De quoi empêcher Stöckl de réitérer l’expérience aérienne ?

Un quota limité pour l’équipe de fond norvégienne ?

Le nombre de Norvégiens dans les épreuves mondiales de fond est impressionnant au point que le fondeur suédois Jönsson propose au micro du journal Expressen un quota pour certaines nations dont la Norvège. Le grand pays du nordique serait ainsi limité à cinq athlètes par compétition pour laisser plus de place aux autres équipes. La Suède ne manque d’ailleurs pas de preuves puisque rien qu’à Kuusamo seuls 2 Suédois étaient dans les huitièmes de finale du sprint contre 9 Norvégiens chez les hommes.

Chez les femmes, même bilan avec 5 Norvégiennes dans le top 10 alors que la meilleure Suédoise n’est que 12e. Mauvaise nouvelle pour les championnats de Falun d’où les revendications de quota de la part des suédois, lassés de voir toujours leurs voisins en tête.

 

Le retour de Northug fait débat

Chouchou des médias, Petter Northug Jr. ne l’est pas autant au sein de l’équipe nationale. Certains de ses coéquipiers se lassent de devoir toujours répondre à des questions à son propos à l’instar d’Eldar Rønning ou encore de Martin Johnsrud Sundby. Un journaliste de Dagbladet rapporte même que les échecs de l’enfant terrible du ski de fond aux JO 2014 ont éclipsé la victoire de Ola Vigen Hattestad médaillé d’or à Sochi ou les exploits de Sundby ayant remporté le Tour de ski et le général… Mais il reconnaît aussi que Northug est médiatique et qu’il n’y aura probablement jamais d’émission « Circus Sundby » à l’instar de « Circus Northug ».

De son côté, l’entraîneur national, Løfshus, déclare que tout se passe pour le moment très bien et que tout le monde est très heureux de retrouver Petter Northug Jr.

Et ses sportifs lui ont donné raison à la fin du sprint à Kussamo qu’ils ont dominé en finissant aux 4 premières places.

 

 

Graabak en tête à tête avec un ours

Hormis avoir remporté le team sprint ce week-end, Jørgen Graabak est aussi médaillé d’or olympique. Mais ce qui est le plus intéressant à son propos, c’est qu’il a des histoires tout à fait fabuleuses de ses sorties dans la nature. Les meilleures ? Sa rencontre avec un ours ou encore sa course-poursuite avec des abeilles.

En 2012, alors qu’il se baladait en forêt, le combiné a ainsi croisé un ours brun et est resté immobile jusqu’à ce qu’il s’en aille. Le Norvégien en parle maintenant en riant, expliquant que l’ours avait du voir qu’il n’avait que la peau sur les os. Mais s’il n’a pas eu si peur de l’ours, rentrant seulement chez lui à toute vitesse, c’est une autre paire de manche avec les abeilles. Et lorsqu’il les croise en entraînement, Graabak n’hésite pas et saute aussitôt dans une rivière pour s’en sortir avec 7 piqûres.

Morale de l’histoire : les plus petits sont les plus à craindre. Un peu comme le combiné norvégien qui avait surpris en remportant l’or à Sochi.

Cliquez sur l’image :

Graabak

 

Movember en Norvège

Movember, c’est l’attraction du mois de novembre sur les réseaux sociaux. Tous les hommes, skieurs y compris, se laissent pousser la moustache pour sensibiliser contre les cancers touchant particulièrement la gente masculine. Les Norvégiens, comme tous les ans, ne sont bien sûr pas passés à côté. Alors rien que pour vous, voici un petit aperçu des moustaches du Nord et pour le plaisir, la plus belle moustache française : celle de Paul Goalabré.

Capture d’écran 2014-12-03 à 10.54.46

 

Capture d’écran 2014-12-03 à 10.56.18

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.