Vu de Norge #16 le duel Fourcade-Northug annulé

 C’est chaque semaine sur www.nordicmag.info et nulle part ailleurs : toute l’actualité nordique norvégienne en infos, photos et vidéos.

Un bonnet qui fait débat

La guerre entre Suédois et Norvégiens fait rage en ski de fond alors quand le bonnet des championnats du monde de ski nordique à Falun est dévoilé, les réactions sont quelques peu mitigées. La raison ? Le bonnet officiel des championnats prévus en Suède est aux couleurs de la Norvège ! Les organisateurs ont aussitôt réagi, assurant qu’il était seulement à l’effigie de la ville dont les couleurs sont les mêmes que celles du drapeau norvégien. Ils rappellent aussi que celles des championnats du monde à Oslo étaient le orange et le noir, rien à voir non plus avec le drapeau du pays. Pas question donc de les changer, surtout que d’autres couleurs sont disponibles.

Bonnet mondiaux

Mais à force de revendications des fans et du buzz dans tous les médias nordiques, les organisateurs de Falun ont contacté la marque One Way pour en proposer un aux couleurs de la Suède, jaune et bleu. Reste à voir la réponse de la célèbre marque de vêtements de ski mais les athlètes ont déjà réagi des deux côtés.

La Suédoise Anna Haag a ainsi déclaré préférer un bonnet aux couleurs de son pays, le rouge et le bleu étant trop liés à la Norvège. Quant à Northug, il a plaisanté en affirmant que les concepteurs de l’objet du litige sont sûrement daltoniens. Therese Johaug a elle trouvé ça très drôle et ironique, sachant que les Suédois auraient pu aller aux championnats de Falun avec des bonnets aux couleurs de leurs ennemis jurés. Finalement, Sundby conclut en déclarant qu’il va très vite aller faire des réserves du bonnet pour tout ses amis et sa famille pour leur offrir à Noël.

Cliquez sur l’image :

Northug bonnet

La domination norvégienne en fond irrite les autres nations

Ce n’est pas la première fois qu’on en parle : la domination norvégienne en ski de fond irrite parfois et ce au point que Justyna Kowalczyk confie sa peur de voir ce monopole tuer la discipline même si elle reconnaît le gros travail des Norvégiens. Elle fait même remarquer, comme le relaie la NRK, que seule la Suède tente vraiment de lutter, sûrement pour ne pas perdre la face avant Falun.

Kowalczyk

Du coup, la FIS cherche des solutions pour rendre à la discipline son suspens, sachant que ce n’est pas la première fois que la Norvège domine autant en fond avec par exemple, 8 représentants aux 8 premières places lors de la saison 2001/2002 à Kuopio. La Fédération Internationale de Ski réfléchit à mettre en place une réglementation semblable à celle en F1 : un budget, un nombre d’heures d’entraînement limités et un staff réduit. De quoi faire réagir l’entraîneur national norvégien Løfshus qui rappelle l’énorme travail de son équipe pour que ses athlètes soient les meilleurs. Il déclare aussi que les réductions d’effectifs sont une mauvaise idée et que de toutes manières, quelles que soient les conditions, ils feront tout pour rester les meilleurs.

entraineur norge

Quant aux athlètes, les Suédois sont frustrés de cette domination mais Northug ne le voit pas du même œil. Pour lui, l’équipe norvégienne est seulement la mieux préparée et elle le mérite car elle y travaille dur, athlètes comme staff. Il semble donc qu’à moins de mesures raisonnées et non controversées, la domination de la Norvège dans le ski de fond ne risque pas de s’arrêter, que cela plaise ou non.

L’interview de Northug en cliquant sur l’image :

Northug

Martin Fourcade contre Petter Northug Jr : le duel rêvé n’aura pas lieu

Martin Fourcade ne l’a jamais caché : il aimerait faire des compétitions de ski de fond au plus haut niveau, voire en gagner comme ont pu le faire Ole Einar Bjørndalen ou Lars Berger. Après Östersund, il a donc avoué aux médias présents qu’il avait espéré faire le 15km des championnats de Falun. Espoir anéanti par sa mononucléose cet été, l’empêchant de s’entraîner au mieux pour atteindre ses objectifs. Pas de bataille contre le géant norvégien Northug donc pour le Français mais un tout autre combat qu’il a dû commencer dès la première course : celui contre Svendsen qui lui a emprunté son maillot jaune jusqu’à la fin du week-end à Hochfilzen. Ce renoncement au ski de fond pour l’hiver est finalement une bonne nouvelle pour les géants de la discipline qui veulent des médailles mais aussi une mauvaise nouvelle pour les biathlètes norvégiens qui devront compter avec le Français toute la saison.

Martin Fourcade

Bjørndalen : quelle vie après le biathlon ?

A 40 ans, Ole Einar Bjørndalen ne le cache pas : il a déjà pensé à ce qu’il fera après sa carrière de biathlète. Il a ainsi déjà un contrat de deux ans d’ambassadeur avec la marque norvégienne de livres électroniques Abax qui veut étendre son marché à la Suède et la Finlande. La légende du biathlon envisage ainsi de faire profiter de son nom différentes marques de tous pays pour pouvoir voyager une fois les skis raccrochés. Et forcément, un Bjørndalen pour ambassadeur, ça attire et le vétéran du biathlon a déjà reçu de nombreuses offres d’emploi. Mais bien sûr, l’une des choses importantes pour lui après sa carrière serait de voir plus sa famille et peut-être d’en fonder une. Avec Darya Domracheva avec laquelle on lui prêterait une relation depuis un moment déjà ?

La vidéo en cliquant sur l’image :
Bjoerndalen

Fannemel : son père voulait qu’il fasse du biathlon

Après être passé très près de la victoire à Lillehammer, Anders Fannemel a enfin décroché la première place ce week-end à Nizhny Tagil et a dans le même temps pris le maillot jaune de leader de la coupe du monde. Moment de joie incroyable pour lui et toute son équipe qui pressentait cette victoire depuis un moment.

La vidéo du concours :

Fannemel

Une occasion qui aurait pu ne jamais se présenter puisque le jeune Norvégien n’a commencé le saut à ski qu’à l’âge de 13 ans. En comparaison, Gregor Schlierenzauer a effectué ses premiers sauts à 8 ans. En effet, le père de Fannemel voulait que son fils fasse du biathlon jusqu’à ce que son oncle le mette sur un tremplin. Une bonne idée puisque le prochain objectif du sauteur est de garder son maillot jaune et même, pourquoi pas, gagner la Tournée des 4 Tremplins.

La méforme de Northug n’inquiète pas ses entraîneurs

Depuis le début de la saison, Petter Northug Jr. est à la peine, la faute d’après les experts au rhume qu’il a attrapé lors du stage en octobre à Val Senales. Maladie qui l’aurait affaiblit pour les premiers week-ends de coupe du monde, l’empêchant de faire mieux que 7e au général et l’éloignant des podiums. Si le Norvégien ne se sent pas encore au mieux de sa forme, ses entraîneurs ne sont pas inquiets, assurant que Northug se concentre avant tout sur les championnats de Falun qui restent son objectif principal. Il ne renonce pas pour autant à la lutte dans la coupe du monde et au Tour de Ski qui reste une étape déterminante pour les premières places du général en fin de saison. Pas de quoi s’inquiéter donc, Petter Northug Jr. sera bien au rendez-vous pour les championnats du monde et en pleine forme si tout va comme il le veut !

northug

Le manque de neige menace le futur du ski norvégien

La Norvège, comme beaucoup de pays en Europe, manque de neige tout comme l’hiver dernier. Une situation inquiétante au niveau local puisque les enfants ne peuvent presque plus skier et risquent donc de se tourner vers d’autres sports. Un vrai fléau toucherait donc LA nation du ski nordique. Ni une, ni deux, canons à neige et autres dispositions sont prises pour permettre de commencer à préparer les futures générations qui devraient désormais connaître des hivers plus courts et avec moins de neige. Mais que les fans se rassurent, la fédération norvégienne n’est pas inquiète : grâce aux très bons résultats de ses athlètes, les enfants devraient encore avoir envie de devenir skieurs professionnels et la relève sera ainsi assurée même si les équipes de haut-niveau doivent maintenant aller s’entraîner de plus en plus souvent à l’étranger.

Capture d’écran 2014-12-17 à 09.49.30

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.