Vu de Norge #169 : un miracle de Noël pour Northug ?

Vu de Norge, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, biathlon, sports d'hiver, Norge, Norvège
CHRONIQUE – Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

 

 

  • Un miracle de Noël pour Northug ?

Petter Northug (NOR) –  Modica/NordicFocus.

Remplaçant. Petter Northug Jr. n’ira pas sur le Tour de ski à moins d’un désistement parmi les sélectionnés norvégiens. Les chances du fondeur pour se qualifier aux Jeux olympiques se sont amenuisées, en même temps que la sanction est tombée : Northug n’aura que des coupes scandinaves et la coupe du monde de Planica pour faire ses preuves. « Il devra être sur le podium, voire gagner s’il veut sa place et espérer performer aux Jeux », affirme Fredrik Aukland. Pour l’ expert du ski de fond de la NRK et son homologue Torgeir Bjørn, Tor Arne Hetland aurait dû sélectionner Northug et lui laisser sa chance sur le Tour de ski, surtout avec un Martin Johnsrud Sundby en petite forme. « C’est vrai qu’il n’a pas brillé depuis le début de l’hiver, mais il n’est pas le seul, explique Bjørn. Je pense qu’il lui faut des compétitions difficiles comme le Tour pour faire ses preuves, ça aurait été intéressant de le voir au départ. » Mais même si tous les experts s’accordent pour dire que Northug aurait pu être merveilleux sur le site de Pyeongchang, peu d’entre eux croient en sa sélection en équipe olympique.

 

Vidar Løfshus, chef des équipes de fond, est quant à lui toujours optimiste, préférant croire que l’une de ses étoiles réussira à briller avant l’échéance tant attendue. « Les exigences de la fédération sont simples : un top 6 ou deux top 12, confie-t-il. J’espère qu’il rentrera dans ses critères. » L’entraîneur du fondeur de Mosvik, lui, est persuadé que son champion peut y arriver : « nous pensons que le Tour serait parfait pour lui, surtout que sa forme est en constante hausse, il va bien mieux », affirme Stig Rune Kveen aux médias.
Mais si le Tour devrait se dérouler sans Petter Northug Jr., celui-ci n’a pas abandonné tout espoir. Ses coéquipiers, en effet, ne sont pas au meilleur de leur forme. Sundby rattrapé par son asthme, Røthe et Dyrhaug par leurs problèmes de dos, Tønseth et Krogh un peu malade, l’enfant terrible du fond norvégien pourrait avoir droit à un cadeau du Père Noël un peu en retard : une belle place pour le Tour de ski et une nouvelle chance de se qualifier pour les Jeux olympiques

 


  • Première sélection pour les JO

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) –  © Modica/NordicFocus.

Alors que la pause de Noël est arrivée et la première partie de la saison terminée, la fédération norvégienne a déjà annoncé quels athlètes étaient presque entièrement assurés d’aller en Corée du Sud en février.
En ski de fond, dix places ont déjà été attribuées : six femmes et quatre hommes. Bjørgen, Falla, Haga (qui n’ira pas au Tour de ski), Jacobsen, Weng et Østberg sont déjà sûres d’être du voyage tout comme Holund, Klæbo, Krüger et Sundby malgré sa baisse de forme depuis le début de saison.
En revanche, aucun biathlète, aucun sauteur et aucun combiné n’ont été annoncés malgré les victoires de Maren Lundby en saut, les frères Bø en biathlon et le maillot jaune de Jan Schmid en combiné.
Le saut devrait avoir huit places à offrir : cinq pour les hommes et trois pour les femmes. « Nous voulons voir le développement des athlètes au début 2018 avant de prendre une décision », confie Clas Brede Bråthen, chef des équipes de saut norvégiennes. Injuste pour Lundby ? « Nous ne faisons aucun favoritisme et nous sélectionnerons tout le monde en même temps, répond Bråthen. Maren sait que tant qu’elle est en forme, elle est sûre d’aller aux Jeux. »
Le combiné nordique aura aussi cinq places mais malgré la très bonne forme de Jan Schmid, Espen Andersen et Jørgen Graabak, Kristian Hammer a décidé lui aussi d’attendre pour annoncer sa sélection.
Du côté du biathlon, personne n’a souhaité faire de commentaires même si, très logiquement, pour l’équipe masculine, les frères Bø et Emil Hegle Svendsen, s’ils sont tous en forme, devraient avoir de bonnes chances de partir en Corée, tout comme Henrik L’Abée-Lund. Mais d’autres, comme Bjørndalen, aimeraient faire leurs preuves et eux aussi se rendre sur le site olympique.

 


  • Jan Schmid heureux du maillot jaune

Jan Schmid (NOR) –  Rauschendorfer/NordicFocus.

Pour la première fois de sa carrière, Jan Schmid est parti fêter Noël avec le maillot jaune de leader de la coupe du monde. A 34 ans, l’athlète de combiné nordique ne croyait plus qu’il aurait cette chance : « c’est peut-être la dernière année où je pouvais avoir cette opportunité mais si on me l’avait dit avant le début de l’hiver, jamais je n’y aurais cru ! », confie Schmid à la chaîne TV NRK. Après avoir travaillé son ski de fond et sa confiance en soi, le Norvégien a retrouvé des couleurs mais ça n’a pas été de tout repos pour en arriver là. « Quand on est plus assez en forme, il faut choisir entre arrêter ou travailler plus dur, explique-t-il. J’ai augmenté mon entraînement et j’ai établi des priorités. » Suffisant pour exploser cette saison et obtenir le maillot jaune.

Suffisant aussi pour espérer montrer le meilleur de lui-même aux Jeux olympiques 2018. En revanche, il sait déjà que cet hiver sera sa dernière chance de titre olympique. « Je m’arrêterai au printemps 2018 et je prendrai le temps de réfléchir si je veux repartir pour une saison ou non, affirme Schmid. En tous cas, si je repars, ce ne sera que pour un an et 2019 sera mon dernier hiver avant ma retraite sportive. »

 


  • L’Abée-Lund malade

Henrik L’abee-Lund (NOR) –  Manzoni/NordicFocus.

Auteur d’un début de saison plus qu’honorable avec une 5e et une 8e place à Hochfilzen, Henrik L’Abée-Lund espérait sécuriser une place dans l’équipe olympique avant la pause de Noël sur les dernières compétitions au Grand-Bornand. Malheureusement, souffrant de maux d’estomac et de vomissements dus à une intoxication alimentaire, le Norvégien a dû rester cloîtrer à l’hôtel, loin du pas de tir et des pistes de ski. « C’est vraiment ennuyeux. J’étais en très bonne forme et maintenant, je sens que ça va moins bien », confie L’Abée-Lund au micro de la NRK.

Au départ sur la mass-start du dimanche, il finissait 29e, à 5 min de Martin Fourcade. « C’est la troisième ou quatrième fois que ça m’arrive et à chaque fois, ça m’oblige à un réel retour en arrière, explique le biathlète. Maintenant, je vais devoir prendre du repos, quelques jours sans entraînement et tenter de comprendre pourquoi ça m’arrive si souvent. »

Le médecin de l’équipe, Ola Berger, pense que L’Abée-Lund aurait l’estomac plus fragile que ses coéquipiers puisqu’il mange comme eux et est toujours ou presque le seul malade. « Je pense qu’il peut être de nouveau prêt rapidement », affirme Berger. Heureusement pour le biathlète, les Norvégiens ont prévu d’emmener leur propre chef cuisinier en Corée afin d’éviter toute intoxication alimentaire lors des JO.

 


  • Lundby : toujours plus loin, toujours plus haut

Silje Opseth (NOR), AnnaOdine Stroem (NOR), Maren Lundby (NOR) –  Tumashov/NordicFocus.

Le plus mauvais classement de Maren Lundby cette saison est une 2e place. En quatre compétitions, soit elle a toujours gagné soit elle est passée tout près de la victoire. Autant dire qu’elle a fait preuve d’un niveau fabuleux en ce début d’hiver olympique et a même récupéré le maillot jaune de leader de la coupe du monde de saut féminine.

Maintenant, place au repos en cette période de Noël car il ne faudrait pas que la Norvégienne ait montré tout ce dont elle était capable avant l’échéance olympique à Pyeongchang en février. « Au moins, je peux prendre quelques vacances en ayant bonne conscience et le sentiment du devoir accompli, confie la jeune femme aux médias. Après, il est vrai que je suis en forme très tôt mais j’ai un plan bien établi pour garder la forme, il faut attendre de voir si ça fonctionne. » Comme beaucoup de ses compatriotes, Lundby vise l’or aux JO et elle pourrait être la première sauteuse norvégienne à l’obtenir. « Avoir un très bon début de saison peut m’aider, affirme l’athlète. C’est important d’arriver avec de la confiance en soi sur le tremplin olympique. »

 


  • Johannes Thingnes Bø fiancé

Après Emil Svendsen, c’est un autre biathlète qui a sauté le grand pas et a demandé en mariage sa petite amie : Johannes Thingnes Bø n’est plus un cœur à prendre !

Juste avant Noël, le 22 décembre, il a annoncé sur son compte instagram qu’Hedda Kløvstad Dæhli avec qui il partage sa vie depuis 2015, avait accepté sa demande en mariage. La jeune femme a posté la même photo sur son compte, confirmant leurs fiançailles.

Après avoir connu un très bon début de saison, Johannes Thingnes Bø peut espérer, motivé par sa vie amoureuse au beau fixe, continuer sur sa lancée dès janvier 2018 et même en février où il arrivera parmi les favoris aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

She said YES! 💍 @heddaehli

Une publication partagée par Johannes Thingnes Bø (@johannesbo) le

Fineste førjulstida noensinne ❤️💍

Une publication partagée par Hedda Kløvstad Dæhli (@heddaehli) le

 


  • God jul !

Comme tous les ans, les athlètes ont publié de nombreux messages pour souhaiter un joyeux noël à leurs fans. Petit florilège.

Tiril Eckhoff :

Merry Christmas 🤗🤗 🎄

Une publication partagée par Tiril Eckhoff (@tirileckhoff) le


Petter Northug Jr. :

God Jul ⛄️🎄🎅🏾 #throwback

Une publication partagée par Petter Northug Jr (@jantelov1) le


Emil Iversen :

God jul da dere 🎅🏼🎄🎁☺️ #brødre #3singlemenn #godjul

Une publication partagée par Emil Iversen (@emilivers) le


Johannes Høsflot Klæbo :


Robert Johansson :

«Nansen» & Egner jumping into christmas🎄🎅🏼 📷 @johannforfang

Une publication partagée par Robert Johansson (@rbrt_johansson) le


Saut :


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.