Vu de Norge #186 : le duel Klæbo-Northug reporté

Vu de Norge, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, biathlon, sports d'hiver, Norge, Norvège

CHRONIQUE – Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

 

 

  • Bjørgen : retour vers l’anonymat au royaume des Norge ?

ski de fond, Vu de Norge, hiver, Norvège, ski nordique, Marit Bjoergen

Marit Bjoergen (NOR) –  Modica/NordicFocus.

Marit Bjørgen a beau avoir pris sa retraite aux championnats nationaux de fond norvégien, elle n’en a pas moins perdu tout son éclat. Cinq jours après l’annonce de sa retraite, elle remportait une course lors du Trondheim Ski Show et prévoyait de participer à la Skarverennet pour la gagner avant que la course ne soit annulée.

Pourtant, la Norvégienne affirmait à Dagbladet vouloir une vie plus anonyme après avoir pris sa retraite. « Je pense que c’est possible, je l’espère du moins, expliquait-elle. Il y aura sûrement moins d’attention sur moi puisque je ne courrais plus et ça ne me manquera pas. »

Cela ne veut tout de même pas dire que Bjørgen s’éloignera du monde du ski. Parmi les possibles pistes pour son après-carrière, la fondeuse se rendra en Grèce au congrès de la FIS pour soutenir la candidature de Trondheim aux mondiaux 2023. Elle prévoit aussi, pourquoi pas, d’accueillir son amie suédoise Charlotte Kalla à Oslo et de s’occuper de la lessive et de la cuisine pendant que Kalla irait s’entraîner avec Therese Johaug et Ingvild Flugstad Østberg.


  • Nouveau duel Northug – Klæbo

Attendu avec impatience ce week-end, les médias et les fans norvégiens attendaient impatiemment de voir Petter Northug Jr. et Johannes Høsflot Klæbo s’affronter sur la Skarverennet. La course ayant été annulée, tous ont été privés de ce duel au sommet.

Red Bull Homerun Crosscountryskiing Edition. @redbullnorge @redbullsweden

Une publication partagée par Petter Northug Jr (@jantelov1) le

Heureusement, samedi prochain sera organisée pour la 12e fois un sprint dans la ville de Mosjøen et Northug tout comme Klæbo ont déjà annoncé leur présence. « Enfin, nous allons avoir droit à ce duel qu’on nous promet depuis si longtemps », se réjouit l’organisateur de l’événement remporté l’an dernier par un certain Klæbo.
Les fondeurs suivants ont aussi promis d’être présents : Eirik Brandsdal, Niklas Dyrhaug, Andrew Musgrave, Emil Iversen, Håvard Solås Taugbøl, Kathrine Harsem et Tiril Udnes Weng. Même les combinés norvégiens Jarl Magnus Riiber, Magnus Krog et Jørgen Graabak devraient être de la partie.


  • Jespersen reste en équipe privée

Alors que les rumeurs sur le retour de Petter Northug Jr. en équipe nationale sont devenues réalité (lire notre article), son coéquipier pendant le dernier hiver, Chris Jespersen, a déclaré à Dagbladet cette semaine ne pas du tout envisager d’imiter son compatriote en revenant au sein de la fédération de ski de fond norvégienne. « Je comprends qu’il choisisse l’équipe nationale, affirme Jespersen. Maintenant, je vais essayer de retrouver une équipe pour m’entraîner, il y a plein de bons skieurs à Trondheim mais faire partie d’une structure, ça a un avantage certain. »

Mais si le fondeur n’est encore sûr de rien quant à son avenir, ses objectifs sont en revanche très clairs : Jespersen espère se qualifier pour les Mondiaux de Seefeld et se battre pour une ou plusieurs médailles. « Je dois bien travailler cet été mais aussi rester en forme pour l’automne et l’hiver », explique-t-il au quotidien.

Là, il pourra tenter de se qualifier pour la coupe du monde puis pour les Mondiaux. « C’est toujours difficile quand on est hors de l’équipe nationale, c’est un vrai challenge de se qualifier pour une étape avant Noël mais je pense en être capable », conclut-il.


  • Johaug : fin de suspension

Le 18 avril, mercredi dernier, Therese Johaug a enfin vu sa suspension pour dopage levée. « Elle est devenue plus humble avec tout ce qui s’est passé, raconte son petit frère Karstein Johaug qui s’est entraîné avec elle. On est tous très contents que sa sanction soit terminée, on va pouvoir passer à une nouvelle étape. »

Pour son compagnon, Nils Jakob Hoff, elle a aussi beaucoup appris, comprenant qu’il y avait une vie à côté du sport de haut niveau. « Je suis fière d’avoir traversé ces épreuves, raconte la fondeuse à la NRK. J’ai vécu des mois difficiles, j’ai eu du mal à retrouver ma motivation au début mais j’ai aussi compris que je ne voulais rien faire d’autre que de représenter mon pays en fond. »

Quant à ce qui lui a coûté 18 mois de suspension, Johaug l’assure : elle ne fait plus confiance à personne d’autre qu’elle-même, en particulier en termes de médication. « J’ai appris que l’athlète était toujours responsable, ça me servira de leçon », conclut la Norvégienne.
Therese Johaug aurait dû faire son grand retour en compétition aux côtés de son amie Marit Bjørgen lors de la Skarverennet le week-end dernier avant que la course ne soit annulée.


  • Klæbo honoré

ski de fond, coupe du monde, Norvège,  Johannes Hoesflot Klaebo , hiver, ski nordique

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) –  Modica/NordicFocus.

Après sa saison auréolée de gloire, Johannes Høsflot Klæbo a reçu le prix le plus important du sport de la région du Trøndelag : le prix Olav.

Décerné pour la première fois en 1960, cet honneur n’a pas été accordé tous les ans puisque seuls la reçoivent ceux qui le méritent. Parmi ceux qui se sont vus décerner la statuette auparavant : Tor Arne Hetland (2001), Frode Estil (2002), Marit Bjørgen (2003), Emil Hegle Svendsen (2008), Petter Northug Jr (2009), Anders Bardal (2012) ou encore Therese Johaug (2011).

En 2018, c’est donc au tour de Klæbo de recevoir ce prix pour sa performance olympique impressionnante à Pyeongchang. Pour l’occasion, la cérémonie a été déplacée dans la ville natale du jeune fondeur : Nilsbyen. « Cela signifie beaucoup pour moi, surtout d’être honoré ici, là où j’ai grandi et devant tous ces gens que je connais, ce sont eux qui m’ont le plus aidé », déclare Klæbo.

Le Norvégien de 21 ans devient ainsi le plus jeune lauréat du prix après être devenu le plus jeune champion olympique de sa discipline en février dernier.


  • Des tremplins non-accrédités

Saut à ski, coupe du monde, tremplin, Lillehammer, ski nordique

Le tremplin de Lillehammer (NOR) – Rauschendorfer/NordicFocus.

Cette saison, comme presque tous les ans, les accréditations FIS de certains tremplins de saut à ski sont arrivés à leur terme. Mais cette fois, ce sont trois tremplins du Raw Air qui sont visés : ceux de Vikersund, Lillehammer et Trondheim.

Une nouvelle qui est tombée lors du congrès FIS et qui a surpris puisque le Raw Air et ces tremplins sont déjà annoncés au calendrier du prochain hiver. La Norvège a donc jusqu’au 16 mai pour se mettre en règle sur ce point et s’assurer que sa tournée aura bien lieu.

Le représentant de la fédération norvégienne, Terje Lund, a confié à la NRK avoir aussitôt contacté l’instance internationale pour régler au plus vite le problème et avoir les termes exacts du renouvellement de l’accréditation des trois tremplins. « Je suis tout de même confiant et tout devrait vite être arrangé », déclare-t-il.

Finalement, les trois tremplins devront passer par la case travaux. En effet, les sauteurs vont de plus en plus loin et, à Trondheim par exemple, cela a été un véritable problème cette saison lorsque les meilleurs athlètes se sont reposés à 148.5m en partant de la plateforme d’élan n°1, la plus basse. A Lillehammer et à Trondheim, la zone d’atterrissage va donc devoir être allongée et la pente repensée. « Nous allons très vite nous mettre au travail », assure Ståle Villumstad qui gère les tremplins à la fédération norvégienne.

Vikersund aussi verra son profil changer au cours de l’été pour offrir plus de spectacle mais aussi de sécurité.

Les trois tremplins devraient donc voir leurs accréditations renouvelées en mai prochain.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.