Vu de Norge #196 : Northug retombe dans ses travers, Johaug blessée

Vu de Norge, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, biathlon, sports d'hiver, Norge, Norvège

CHRONIQUE – Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

 

 

 

A la une de Vu de Norge : Therese Johaug blessée

 

Therese Johaug ne pourra pas participer au festival de ski de Bø. Elle s’est en effet blessée au dos et est interdite de ski-roues pour les trois semaines à venir.

 

« Heureusement, il reste huit mois avant les mondiaux, elle a le temps de se remettre, analyse Fredrik Aukland, spécialiste du fond pour la NRK. Le plus important est d’être fort mentalement, de garder la tête froide et de ne pas se précipiter pour revenir en compétition. »

therese Johaug, une, Vu de norge, ski de fond

 

 

Pour Aukland comme pour Iversen, nouveau coach de l’équipe nationale féminine, il n’y a absolument pas lieu de s’inquiéter : Johaug a assez d’expérience pour profiter de ce temps sans ski-roues pour se focaliser sur d’autres compétences, s’entraîner de manière différente avant de reprendre sa préparation sereinement avec ses coéquipières. « C’est ennuyeux, j’espérais faire une belle performance à Bø mais je dois voir sur le long terme et me reposer », réagit la fondeuse dans un communiqué de presse.

 

_____________________________________________________________________

L’esprit d’équipe avant tout

 

Ces deux dernières années, Therese Johaug a traversé des épreuves difficiles mais, après être revenue dans le groupe national, elle a compris laquelle avait été la plus terrible : ne plus faire partie de l’équipe.

 

« Avoir un groupe autour de soi depuis plusieurs années et soudain en être privée… C’est dur, admet la fondeuse au micro de la NRK. Alors oui, les retrouver ça importe encore plus à mes yeux que toutes les médailles d’or que j’ai pu remporter. »

 

Johaug compare même cette période sans ses amies de l’équipe de fond norvégienne à un épais brouillard. « Le plus dur, c’était au début, confie-t-elle. Je faisais partie d’une communauté et soudain, je ne pouvais plus les rejoindre. » Mais sa suspension est désormais levée et la Norvégienne a pu rejoindre ses amies.

 

une, ski de fond, NRK, Vu de Norge, therese Johaug

Therese Johaug et le groupe des fondeuses norvégiennes (photo : NRK).

 

« Avec elle, l’équipe est au complet, ajoute Ole Morten Iversen, nouvel entraîneur des filles. Et ça fait du bien à Therese de retrouver les valeurs d’un groupe. » Il ne reste qu’un objectif maintenant à Johaug : savoir où elle se situe par rapport à ses coéquipières.

 

« Les gens s’imaginent que je vais revenir et être la meilleure mais c’est plus difficile que ça, je ne sais pas si je suis au niveau… A bien des égards, les mondiaux de Seefeld seront les meilleurs et les plus durs de ma carrière », conclut Therese Johaug.

 

___________________________________________________________________

 

Lundby n’a pas (encore) la côte ?

 

Championne olympique de saut à ski féminin, ultra dominatrice toute la saison, Maren Lundby a marqué l’hiver dernier. Pourtant, elle n’a pas gagné plus de sponsors. « Je n’en ai pas vraiment cherché, confie-t-elle à TV2. Je sais que l’intérêt sera plus grand qu’auparavant mais jusqu’ici, je n’ai pas été trop approchée. »

 

Pas grave. La jeune femme ne veut que des sponsors sérieux qui lui apporteront une certaine sécurité à l’avenir. En attendant, elle se concentre sur son entraînement pour revenir encore plus forte la saison prochaine. « Je prévois de montrer que ma victoire aux Jeux Olympiques n’était pas un hasard, je vais prouver que je peux tenir plusieurs années à ce niveau », continue Lundby.

saut, saut à ski, ski nordique, sport d hiver, hiver, nature, Maren Lundby, nordique, Norvège

Maren Lundby (NOR) a remporté la coupe du monde féminine en 2017/2018 – Thibaut/NordicFocus

Une, biathlon, coupe du monde, Vu de Norge, combiné nordique, ski de fond, saut à ski, Norvégienège, Oslo, montagne, Nordic Magazine, sports d'hiver

Maren Lundby (NOR) à Oslo (NOR). © Thibaut/NordicFocus

 

Quant aux sponsors, elle aimerait pourquoi pas travailler avec des entreprises où elle viendrait partager les valeurs de travail de son sport. « Maren est très réfléchie, elle sait que la clé du succès est le travail, analyse Clas Brede Bråthen, directeur sportif du saut norvégien. Je pense qu’elle confirmera cet hiver et aura ensuite le même statut en saut que Marit Bjørgen en fond ou Svindal en alpin. Et puis elle n’est pas ennuyeuse, elle a de l’humour et elle peut apporter un vrai plus au sport. »

 

Pour le moment, Maren Lundby est en vacances en Crète avec sa famille. Au menu : un peu d’entraînement le matin et du repos l’après-midi

 

 

 

_______________________________________________________________

 

Retour sur… le nouveau coach Iversen

 

A la fin du mois de juin a eu lieu le premier stage adressé uniquement à l’équipe féminine de fond avec son nouvel entraîneur Ole Morten Iversen. « Je commence à mieux connaître mes athlètes avec ce deuxième stage, je me suis familiarisé avec la fédération norvégienne, nous sommes dans de bonnes conditions pour entamer une bonne collaboration », confie le coach à Dagbladet avec le sourire.

 

Ses athlètes aussi sont ravies. « Ce sera une année avec beaucoup de changements mais pour le moment il n’y a que du positif, raconte Ingvild Flugstad Østberg. Il a une philosophie de vie, de travail que j’apprécie. » Kathrine Harsem, qui avait déjà été entraînée par Iversen il y a plusieurs années, est elle aussi heureuse de retrouver son ancien coach.

 

« La première chose que j’ai pensé c’est que c’était très bien pour l’équipe, avoue-t-elle à la NRK. Et je crois que déjà le connaître est un avantage, je sais ce que je peux faire et ne pas faire avec lui. » Louant ses qualités, elle admet aussi qu’il n’est pas toujours facile d’être en désaccord avec Iversen. « Au départ, j’avais même peur de lui mais j’ai appris qu’il n’y avait aucune raison à cela, que c’était un bon entraîneur et je suis contente qu’il soit rentré dans l’équipe, » termine Harsem.

 

Ole Morten Iversen a prévu de commencer un suivi vraiment personnalisé dans le prochain mois, une fois qu’il sera plus familier de toutes les athlètes de l’équipe nationale. En attendant, il ajoute des moments « épicés » à l’entraînement pour sortir de la monotonie de l’été.

 

__________________________________________________________________

 

Petter Northug Jr. bel et bien de retour

 

Il n’aura pas fallu longtemps à Petter Northug Jr. pour faire de nouveau les choux gras de la presse norvégienne. Lors de la Kanalrennet dimanche dans le Telemark, au douzième kilomètre, le fondeur est passé devant une journaliste TV2.

 

ski de fond, coupe du monde, norvège, sélection, équipe, Petter Northug Jr

 

Les caméras et photographes alentours ont alors pu immortaliser l’image de l’enfant terrible de Mosvik adressant un geste obscène à la chaîne TV. Northug serait-il retombé dans ses travers et la provocation ? Si certains médias ont décrié ce geste comme sexiste, le manager de l’athlète, Are Sørum Langås, a aussitôt expliqué ses raisons : Petter Northug Jr. ne s’adressait pas à la journaliste présente sur le côté de la piste mais faisait une blague déplacée à l’expert de fond TV2 Petter Skinstad.


Théorie confortée par un tweet de l’intéressé. De son côté, la fédération s’est contentée de dire qu’elle voulait de tous ses athlètes « un comportement correct » et qu’elle s’en assurerait à l’avenir. Petter Northug Jr. devra donc peut-être renoncer à ses posts Instagram pour faire le buzz ou ce genre de conduite sur les courses.

Du côté sportif, c’est Sondre Turvoll Fossli qui a remporté cette compétition de 50km chez les hommes et Lotta Udnes Weng chez les femmes.

 

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.