Vu de Norge #20 : Northug fait le clown, Bjørgen pleure

C’est chaque semaine sur www.nordicmag.info et nulle part ailleurs : toute l’actualité nordique norvégienne en infos, photos et vidéos.

 

Les larmes de Bjørgen & Weng

Il ne lui manquait que le Tour de Ski à son palmarès, c’est maintenant chose faite : en remportant le Tour ce week-end, Marit Bjørgen ajoute ce dernier titre à sa carrière. Et si on peut la penser habituée à la victoire, celle-ci ne l’émeut pas moins pour autant. Preuve en est, alors qu’elle ne croyait plus pouvoir remporter le Tour de Ski à 34 ans, en passant la ligne d’arrivée ce dimanche, elle n’a pu retenir ses larmes de joie. Elle confie à la presse norvégienne ensuite que « c’est génial, merveilleux » d’enfin remporter cette épreuve après 6 tentatives manquées. La grande dame du fond inscrit ainsi encore un peu plus son nom dans l’histoire de la discipline.

revue de web

 

Plus surprenant cette fois, les larmes de sa coéquipière Heidi Weng après l’arrivée du Tour. Parce qu’elle n’obtient que la médaille de bronze ? Non. Elle déclare à la NRK être juste heureuse pour Bjørgen qui méritait la victoire plus que n’importe qui d’autre. Une belle preuve de solidarité dans un sport pourtant individuel qui a été très remarquée sur twitter et saluée pour la beauté du geste, la vidéo aurait d’ailleurs été vue plus de 500.000 fois sur Facebook.

 

Revue de Web

 
 

Northug satisfait de la 2e place

Fait inhabituel : Petter Northug Jr semble satisfait de sa 2e place au Tour de Ski derrière Martin Johnsrud Sundby. Ce n’est pourtant pas le genre de la maison mais le fondeur se dit juste heureux de son Tour où il a montré des performances stables. Il avoue s’être senti bien sur les skis et s’être amusé même si ça a été dur physiquement.

 

Petter Northug Jr et Evgeniy Belov (photo : Vianney Thibault/Agence Zoom)

Petter Northug Jr et Evgeniy Belov (photo : Vianney Thibault/Agence Zoom)

 

Finalement, le plus important pour lui est la confiance obtenue avant les championnats du monde de Falun, son plus fort objectif de la saison. Il affirme même à Dagbladet se préparer pour que la fête ne soit pas assurée par les Suédois. On retrouve bien là le Northug moqueur et bien décidé à faire le plus de pieds-de-nez possible à ses adversaires.

 

Revue de Web

 

 

 

En tout cas, si Petter Northug Jr avait perdu sa motivation d’où son départ de l’équipe nationale, on dirait bien qu’il l’a retrouvée et serait prêt à repasser des accords avec la Fédération de ski pour la saison prochaine pour pouvoir participer à la toute nouvelle Tournée canadienne.

 

Revue de Web

 

 

Northug fait le clown

Ce n’est pas un secret : l’équipe privée de Northug est sponsorisée par Coop ce qui a créé des problèmes pour signer un accord avec la fédération en octobre dernier. Le fondeur norvégien n’a donc pas le droit d’arborer son sponsor sur son équipement. Mais Coop promeut aussi le Tour de Ski et c’est ainsi que Petter Northug Jr s’est retrouvé avec un dossard à leur effigie sur le dos.

Alors quand il remporte la victoire à Toblach, il ne peut s’empêcher de montrer ostensiblement son maillot à l’arrivée, deux jours après s’être couché devant un panneau de Coop à Val Müstair. Assumant totalement, il avoue ensuite aux médias norvégiens que c’était bien un geste provocateur. Si tout cela a donc fait du bruit dans les médias, elle n’a pourtant pas fait polémique et l’équipe norvégienne n’a pas réellement réagi, affirmant juste être contente de le voir gagner avec le logo Spar sur la cuisse. Rappelons que les magasins Coop sont les concurrents de Spar…

 

Petter Northug Jr arbore les couleurs de la Coop (photo : Vianney Thibault/Agence Zoom)

Petter Northug Jr arbore les couleurs de la Coop
(photo : Vianney Thibault/Agence Zoom)

 

Ça vaut de l’or !

Les places sont limitées pour les championnats du monde à Falun et ça, les fondeurs norvégiens le savent bien et s’en inquiétent. En effet, il n’y aurait que 12 places de libres pour les hommes et 8 pour les femmes et le choix est cornélien. Seuls les leaders du classement mondial comme Sundby, Northug, Bjørgen ou Johaug sont sûrs d’y aller et de pouvoir s’engager sur plusieurs courses.

Pour les autres, le choix n’est pas encore établi mais les équipes commencent à se former et les sélectionnés pourraient être les suivants : chez les hommes Sundby, Northug, Dyrhaug, Jespersen, Brandsdal, Hattestad, Golberg, Røthe, Tønseth, Krogh, Gløersen et Østensen devraient concourir, laissant sur le banc de touche entre autres Eldar Rønning. Chez les femmes on devrait voir : Bjørgen, Weng, Johaug, Haga, Caspersen Falla, Østberg, Jacobsen, Ek Hagen mais pas de traces de Kristin Stormer Steira qui devrait donc être remplaçante ou, si elle fait de bons résultats prendre la place d’une de ses coéquipières.

Ces équipes restent tout de même à confirmer.

 

Svendsen : « mon objectif n’est pas le Championnat du monde »

Avant de tomber malade à Oberhof, Emil Hegle Svendsen avait déclaré devant les médias norvégiens connaître ses priorités pour la fin de saison. Le biathlète avait ainsi assuré ne vouloir jouer que la coupe du monde et se concentrer sur la victoire au général plus que sur les championnats du monde. Engranger le plus de points possible sur les prochains week-ends est donc devenu la priorité de Svendsen, plus que des médailles à Kontiolahti en mars. Mais le plan du Norvégien s’est quelque peu compliqué à Oberhof ce week-end avec sa maladie qui profite à son rival français Martin Fourcade. Accusant désormais un retard de 138 points, Svendsen est en mauvaise posture pour continuer de jouer le général mais il lui reste encore 5 week-ends pour refaire son retard. Rien n’est joué donc !

 

Revue de web

 

 

Audi s’approprie Holmenkollen

Le tremplin norvégien d’Holmenkollen est certainement l’un des plus beaux au monde et ça, tout le monde du saut à ski le sait. C’est pour cela que Bischofshofen a demandé au nouveau sponsor de la Tournée des 4 Tremplins de l’utiliser sur ses affiches promotionnelles. Mais qui est ce nouveau sponsor ? C’est Audi et la marque aux quatre anneaux s’est permise sur les affiches de remplacer les anneaux olympiques par les siens et de changer le drapeau norvégien en drapeau autrichien.

Une campagne publicitaire qui a fait polémique en Norvège. L’association de ski a aussitôt dénoncé cette utilisation abusive de l’image du tremplin, assurant que personne n’avait donné son accord. Audi s’est empressé de s’excuser, arguant que c’était l’œuvre d’un consultant en marketing trop zélé. L’affaire n’ira pas plus loin mais Audi Norvège a bien entendu assuré aux médias norvégiens qu’ils n’avaient rien à voir avec cela et qu’ils connaissaient la réglementation stricte sur l’utilisation de l’image d’Holmenkollen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.