Vu de Norge #33 : Therese Johaug veut préserver son intimité

Therese Johaug qui se montre pudique, Mikko Kokslien qui donne dans l’émotion et Emil Hegle Svendsen qui accuse ses skis… l’actualité nordique ne prend pas de vacances en Norvège.

 

 

Therese Johaug veut préserver son intimité

Therese Johaug est sûrement la fondeuse la plus populaire en Norvège et aussi la plus aimée de par ses performances mais aussi son physique. La belle blonde, en plus de briller sur le circuit mondial, resplendit aussi derrière les objectifs. Egérie de la marque Eger, elle confie dans une interview qu’elle aime les séances photos, être coiffée et maquillée… et qu’elle devient presque une pro en tant que top modèle ! TV2 publie ainsi certaines photos de Johaug sur son site où la Norvégienne n’a jamais paru aussi belle.

 

Revue de Web

 

Mais si elle accepte de se dévoiler, il y a certaines choses dont elle n’aime pas parler et qu’elle n’a pas appréciées lors de la saison, comme cette fameuse question sur ses sous-vêtements. Sur le moment, elle avait poliment répondu préférer les boxers mais lorsque les médias sont revenus sur la question, elle a clairement exprimé son indignation, jugeant la question provocatrice et non-appropriée. Elle explique ainsi, comme le rapporte Aftenposten, qu’avec les années, elle a appris à affirmer ce qu’elle veut ou ne veut pas dire pour ne pas nourrir les tabloïds plus intéressés par le buzz que par un réel message. Les journalistes sont prévenus : plus de réponses à des questions sur ses sous-vêtements ou sa vie intime !

 

 

Revue de web

 

 

Quand un Norvégien rend hommage à un Français

Jason Lamy Chappuis et Mikko Kokslien se sont souvent battus sur la piste mais si on aurait pu les croire ennemis, c’est tout le contraire. En vérité, les familles norvégienne et française sont amies de longue date et les deux combinés se respectent et s’apprécient mutuellement. Mikko Kokslien a donc décidé de rendre hommage à Jason mais aussi à Bill Demong, autre retraité de l’hiver. Voici ce qu’il écrit :

« J’ai rencontré Jason sur les différents mondiaux Juniors. Il montrait déjà quelle belle personne et athlète il était. Il est humble et authentique mais montre quand même tant de talent et de force en compétition. Il a toujours été une grande source d’admiration et d’apprentissage. J’ai appris tellement à ses côtés lors de ma première saison dans le top 3 de la coupe du monde. J’ai étudié sa façon de se comporter et sa manière de se préparer au saut. Et ce que j’ai appris, c’est son calme. La façon dont il semble tout contrôler. Alors j’ai essayé d’adapter ce que j’avais appris à ma préparation. Et ça m’a beaucoup aidé ! Tellement en fait qu’à une fête à Oslo après la saison 2011/2012, il m’a demandé : “Comment restes-tu si calme et heureux juste avant de sauter ?” J’ai ri et répondu : “Tout ça c’est grâce à toi. C’est le résultat d’avoir sauté avec toi l’année dernière. A étudier à quel point tu paraissais calme et satisfait.” Alors merci pour tout ce que tu m’as enseigné, tous ces bons souvenirs et ton amitié tout ce temps. C’est peut-être un peu comme un éloge funèbre mais je voulais vraiment dire quelque chose à propos de mes deux grands amis. ☺ Comme me l’a dit un sage ami : “Ce n’est pas un au revoir, mais un à bientôt”. »

Les mots touchants de Mikko Kokslien montrent à nouveau à quel point la famille du ski est grande et sans frontières, alors vive l’amitié franco-norvégienne !

 

Jason Lamy Chappuis

 

 

Svendsen : pas les bons skis

Comme le rapporte TV2, les biathlètes norvégiens ont profité de la neige de Sjusjoen pour tester les skis de la saison prochaine. Et c’est à ce moment que Svendsen a réalisé que tout l’hiver, il avait utilisé les mauvais skis ! Il confie ainsi que la saison aurait pu être meilleure si il avait chaussé les bons skis et non les skis « doux » utiles seulement à une certaine vitesse. Il insiste aussi sur le fait qu’il a tout à fait remarqué la différence avec ceux testés à Sjusjoen qui lui permettent une performance optimale en rapport avec son poids et sa façon de skier.

Emil Hegle Svendsen explique d’autre part que l’erreur n’a pas été détectée plus tôt car les pistes du circuit mondial sont bien différentes les unes des autres et ne permettaient pas de trouver le ski optimal, la science du fartage n’étant de plus pas exacte. Son frère, Morten, ancien chef du fartage norvégien, confirme les propos de son frère et insiste sur l’importance de travailler en équipe pour trouver une meilleure glisse l’hiver prochain. Les deux frères Svendsen concluent que le niveau général du biathlète n’a tout simplement pas été au top comme celui de ses compatriotes et qu’il faut bien vite remédier à cela.

 

 

Mais ce sera peut-être sans Morten Hegle Svendsen qui a donné ce mardi sa démission en tant que chef du fartage du biathlon norvégien. Après une saison très mitigée question glisse et résultats, il avait reçu de vives critiques de la part de la fédération. Il sera remplacé par Ivar Michal Ulekleiv, farteur des Biélorusses et de Domracheva depuis 2 ans. L’aîné Svendsen déclare quant à lui, comme le rapporte VG, que c’était un choix personnel et qu’il voulait désormais se consacrer à sa famille, le directeur sportif insistant d’ailleurs sur le fait qu’il aurait pu garder son poste.

 

Revue de Web

 

 

Coop reprend la pub avec Northug

L’accord liant Petter Northug Jr. à la fédération norvégienne de ski a pris fin le 7 avril… et dès le lendemain son principal sponsor Coop mettait en avant sa star aussi bien dans des publicités à la télévision ou dans les journaux que dans des vidéos retraçant ses exploits à Falun. Il est urgent pour la chaîne de magasins de profiter de la promotion avec le fondeur car ce dernier n’a toujours pas rendu publique sa décision pour l’an prochain : signature d’un nouvel accord avec l’association de ski qui l’empêcherait d’arborer les couleurs de Coop toute l’année ou participation aux courses longues distances aux couleurs de son sponsor ?

 

 

Velkommen tilbake til oss i Coop, Petter Northug – jammen er vi stolte av deg!

Posted by Coop Aktiv on mercredi 8 avril 2015

 

 

Il faudra encore patienter pour savoir quoi faire du stock de la collection hiver spéciale « Northug » que Coop a dû retirer de la vente en novembre… Mais peu importe la décision de l’enfant terrible de la Norvège, la marque ne regrette pas son investissement car selon un sondage, plus de 80% de la population sait que Coop est le sponsor principal de Northug, un score record !

 

 

Revue de web

 

Le fond de plus en plus populaire

Si le foot a toujours été aussi populaire en Norvège qu’en France, le fond est une toute autre histoire. Chez nous, c’est un sport à petit comité mais chez les habitants du Nord, c’est devenu le sport le plus populaire grâce à ses représentants qui gagnent au niveau mondial.

Au cours des dernières années, le ski est devenu de plus en plus aimé grâce à Northug, Johaug et Bjørgen qui défient toutes les statistiques au nombre de victoires ces derniers temps. 58% des personnes interrogées déclarent ainsi s’intéresser au ski de fond en compétition contre seulement 51% pour le biathlon et 33% pour le football. Bien sûr, les médias non plus n’y sont pas pour rien puisqu’ils ont établi des stratégies de diffusion bien spécifiques comme l’explique Dagbladet. Mais ceux qui sont à remercier pour cet amour encore plus fort du public envers le ski de fond, ce sont bien les athlètes qui portent haut les couleurs de leur patrie. La différence de caractère des skieurs permet aussi d’intéresser un plus large public, Petter Northug Jr n’étant par exemple pas du tout pareil que Marit Bjørgen et n’attirant donc pas les mêmes fans. Peut-être nous faut-il un Northug français pour amener plus de gens vers le ski chez nous…

Revue de web

 

 

Challenge Top Gear en Norvège : tout roule !

Emil Hegle Svendsen
 

 

Top Gear et la BBC arrivent en Norvège. Le principe ? Des célébrités cherchent à battre le pilote anonyme The Stig. Tournée à Holmenkollen, l’émission met en scène Emil Hegle Svendsen, Rune Velta et Therese Johaug. Des spots publicitaires ont déjà été tournés et le résultat est assez drôle… Johaug a finalement expliqué à Dagbladet qu’elle ne savait pas si elle devrait être ravie ou redouter The Stig au contraire de Svendsen qui affirme qu’il y prendra beaucoup de plaisir. Malheureusement, la BBC a révélé que les athlètes norvégiens n’avaient pas vaincu The Stig. A vous de juger…

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.