Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Vu de Norge

Vu de Norge

Vu de Norge #339 : Johaug contre la Suède

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Johaug contre la Suède

Suède-Norvège. Norvège-Suède. Un duel qui dure depuis des décennies entre les deux pays nordiques. Dernier combat en date ? Le ski de fond féminin avec Therese Johaug d’un côté et Frida Karlsson et Ebba Andersson de l’autre.

Ski de fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique, sports d'hiver, coupe du monde, Nordic Magazine, nordique, rollerski
Therese Johaug (NOR) – Modica/NordicFocus

Si la première est la numéro 1 mondiale incontestée ces dernières années, les deux Suédoises rêvent de faire jeu à armes égales et attaquent la Norvégienne sur un nouveau terrain : la course à pied. Et pour les experts de leur nation, les Suédoises seraient déjà bien meilleures ! « Oui, Therese a une endurance, une « caisse » incroyable mais techniquement, Frida est bien meilleure », affirme ainsi l’expert en athlétisme A Lennart Julin au quotidien Dagbladet

Leurs performances en athlétisme montreraient aussi leur très bonne forme à ce moment de la préparation pour l’hiver.

Un signal qu’ont bien reçu les entraîneurs norvégiens qui savent que Karlsson et Andersson seront des adversaires redoutables cet hiver. Pourtant, les Norvégiens préviennent : elles risquent d’en faire trop. « Therese a de l’expérience, elle connaît parfaitement son corps et ce qui lui faut, souligne Torgeir Bjørn, expert NRKLe défi pour ses concurrentes, c’est de ne pas en faire trop pour aller la chercher, elles prennent des risques pour faire comme elle ou mieux. » 

Il faut dire, qu’en plus, tous les proches de la Norvégienne affirment qu’elle est dans une forme olympique ! Elle n’a eu à subir aucune blessure, aucune maladie, aucune interruption d’entraînement cet été et elle enchaîne même les victoires dans les courses auxquelles elle participe. « Les Suédoises et toutes les autres doivent se surpasser pour la défier, continue Bjørn. Elles sont toujours à la limite d’en faire trop et de gâcher toute leur saison. » 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

En tous cas, côté norvégien, on est ravi de la forme de Johaug. « J’ai hâte de la voir aux Jeux mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas des Suédois », plaisante ainsi sa première fan, Marit Bjørgen. 

Northug de retour chez TV2 

Petter Northug Jr, ski de fond, rollerski, Red Bull, Nordic Mag, nordicmag
Petter Northug Jr (NOR) – Photo : Frode Sandbech/Red Bull Content Pool

Après avoir été arrêté pour grand excès de vitesse et avoir été jugé pour détention et consommation de cocaïne, TV2 avait décidé de s’éloigner de Petter Northug Jr. L’ancien fondeur avait ensuite purgé une peine de prison et, en sortant, affirmait être changé et avoir vraiment envie de tourner la page sur toutes ses frasques

Une volonté que TV2 a entendu. La chaîne a donc décidé de donner une deuxième chance au champion en lui proposant un nouveau contrat. « Il sera à nouveau l’un de nos experts aux côtés de Marit Bjørgen et Petter Skinstad pour les quelques courses dont nous avons les droits », révèle Jansen Hagen, rédacteur en chef des sports, au quotidien Dagbladet. TV2 se dit très content de récupérer de nouveau Northug dans ses rangs. « Il apporte une expertise et une énergie unique, nous sommes impatients de travailler avec lui car il est très motivé », conclut Hangen. 

Helland Larsen impressionne

Si les courses de Tryvann ont surtout vu s’affronter Therese Johaug et Marit Bjørgen, elles ont aussi permis de révéler un jeune fondeur : Thomas Helland Larsen. Jeudi dernier, il s’est imposé sur une course de rollerski de 10 km, devançant de 16 secondes le champion du 50 km de Seefeld, Hans Christer Holund. « Je suis très impressionné par ce qu’il a fait, c’est un sprinteur mais il a montré qu’il avait d’autres qualités, c’était très surprenant », commente Holund dans les colonnes de VG

Champion olympique aux JOJ de Lillehammer en 2016 en sprint, Helland-Larsen a ainsi pu de nouveau faire ses preuves devant nul autre que l’entraîneur de l’équipe nationale Eirik Myhr Nossum. « Je suis très content, ce n’est absolument pas une de mes courses favorites et avant, j’étais très mauvais sur cet exercice, sourit le fondeur. Ça peut paraître arrogant mais j’étais VRAIMENT mauvais et je crois que j’en ai désormais fait une force et j’ai montré que je pouvais m’améliorer. » 

Thomas Helland Larsen, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Thomas Helland Larsen (NOR) – Modica/NordicFocus.

 « C’est génial de voir qu’un athlète s’entraîne avec sérieux pour évoluer de cette façon, il a franchi une grande étape depuis l’an dernier, estime Holund. Cela en dit long sur son potentiel, il a du talent et avec ses nouvelles capacités, il peut aller loin. » Des compliments que reçoit avec plaisir Helland-Larsen. 

Thomas Helland Larsen, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Thomas Helland Larsen (NOR) – Thibaut/NordicFocus.

Pour Holund, le jeune fondeur pourrait même aller faire ses preuves sur la coupe du monde dès l’hiver prochain. Une opportunité qu’attend impatiemment le Norvégien de 23 ans. « C’est mon objectif et si tout se passe bien, que je continue de bien travailler, ça pourrait fonctionner, confie-t-il. Mais il reste deux mois et je dois faire attention à ne pas tout gâcher, je ne dois pas trop m’entraîner tout en restant sérieux. » Des mots plein de sagesse de la part du jeune homme qui sait qu’un trop plein d’entraînement pourrait déboucher sur une saison blanche. Une lucidité saluée par Nossum qui pourrait bientôt compter avec lui dans son équipe. 

L’affaire Bråthen bientôt réglée ? 

C’est officiel : l’affaire Bråthen contre l’Association norvégienne de ski sera portée au tribunal dès cette semaine si tout se passe bien. Les convocations devraient déjà avoir été envoyées et l’affaire serait alors réglée dans les 6 mois, comme le prévoit la loi norvégienne… Pile au moment des Jeux de Pékin en février. Un calendrier qui n’est pas forcément pratique pour le directeur sportif du saut à ski qui dit vouloir se concentrer sur ses athlètes et leur campagne olympique. 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Un choix qui n’est pas étonnant pour l’ancien sauteur Bjørn Einar Romøren qui affirme que Bråthen a toujours soutenu à 100% ses athlètes. Comme lorsque l’ancien recordman de distance a été diagnostiqué d’un cancer de la hanche il y a deux ans alors qu’il travaillait pour la fédération de ski norvégienne. « Clas est un ami et il a géré la situation de manière incroyable, affirme Romøren au quotidien DagbladetIl m’a épaulé tout du long, m’a aidé à revenir au travail. Cela ne m’étonne pas qu’il ait aussi été très présent pour Daniel Andre Tande à Planica. » 

Car c’est un fait : tous les athlètes et tout le staff du saut à ski norvégien louent le côté humain de Clas Brede Bråthen. « Il est avec nous dans les bons comme les mauvais moments, peut-être même plus quand ça va mal, souligne Romøren. Et c’est grâce à lui, en grande partie, que le saut norvégien est aussi bon aujourd’hui. Et je sais qu’il se concentrera sur la saison, sur les JO. J’espère qu’il pourra avoir un nouveau contrat pour continuer de travailler pour le saut. » 

Romøren démissionne

Dans le même temps, Bjørn Einar Romøren a lui même décidé de mettre un terme à son contrat avec l’Association de ski norvégienne. Depuis sept ans, il occupait le poste de responsable marketing et communication pour le saut à ski. « Ca a été passionnant, confie-t-il à Dagbladet. Mais je veux désormais me confronter à de nouveaux défis dans de nouveaux domaines. » Il nie en revanche avoir pris cette décision à cause de l’affaire Bråthen.

Holund inquiet pour son fils

Hans Christer Holund, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Hans Christer Holund (NOR) – Modica/NordicFocus.

Si vous ne l’aviez pas remarqué, Hans Christer Holund était aux abonnés absents du Blink Festival au mois d’août. Il a aussi dû récemment écourter son stage avec l’équipe nationale en Italie. La raison ? Son fils de 1 an a dû retourner à l’hôpital de toute urgence

Début août, Håkon, le fils du fondeur, a en effet dû être hospitalisé après s’être renversé une tasse de café chaud sur le bras. « Nous avons vraiment été malchanceux, il est turbulent et nous n’avons pas eu le temps de le voir », explique Holund à la NRK. Pas de chance, la plaie s’est ensuite infectée et le petit a dû être mis sous antibiotiques pendant deux semaines

Hans Christer Holund, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Hans Christer Holund (NOR) – Modica/NordicFocus.

Malheureusement, le fondeur n’était pas encore au bout de ses surprises. Plusieurs semaines plus tard, alors que son fils venait de faire son entrée à la crèche et était tombé malade presque aussitôt, le Norvégien a dû rentrer d’urgence à Oslo car l’oreille du petit Håkon avait enflée, il avait de la fièvre et rien ne semblait fonctionner. Aux urgences, ils ont alors appris qu’il souffrait d’une infection de l’oreille assez grave : la mastoïdite aigüe.« Ça peut être vraiment grave si ce n’est pas vite traité, explique le jeune papa. Mon vol retour a été très long, j’étais très inquiet. » Heureusement, il a pu compter sur le soutien de son entraîneur, Eirik Myhr Nossum qui l’a aidé à arranger tous les détails pour qu’il rentre au plus vite. 

La famille Holund a alors passé une semaine à l’hôpital et les choses se sont heureusement améliorées assez vite. « Il va mieux, on s’est bien occupé de lui et tout semble s’arranger, confie le fondeur. Mais c’est étrange comme situation. Il y a un an ou deux, je n’avais aucune préoccupation autre que mon sport et j’ai désormais de plus grandes responsabilités, une autre vision de la vie. Mon fils, c’est désormais ce qui m’apporte le plus de joie et il est la chose la plus importante au monde pour moi. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Johaug calme les médias

La semaine dernière, les médias s’emballaient à l’annonce de Therese Johaug : la fondeuse réfléchit à avoir des enfants. C’est en tous cas ce qu’elle semblait expliquer au détour d’une phrase expliquant que oui, elle y pensait de plus en plus souvent et aimerait être maman dans les prochaines années. Mais l’emballement médiatique autour de la question a beaucoup fait rire la Norvégienne. « Une phrase s’est transformée en une dizaine d’articles », révèle-t-elle au quotidien VG qui rappelle que c’est dans une interview pour TV2 que Johaug avait évoqué le souhait de peut-être prendre quelques mois off pour mener à bien une grossesse dans les saisons qui arrivent. 

« Je pense d’abord aux Jeux olympiques, je me concentre dessus et ensuite on verra, rien n’est décidé, tient à préciser la fondeuse. Mon grand objectif, c’est d’enfin obtenir une médaille d’or individuelle et j’espère être sur la bonne voie. » Johaug affirme être aussi toujours très motivée par sa carrière sportive et ne prévoit donc pas encore de mettre un terme à sa carrière. Si elle devenait maman, elle reviendrait donc ensuite presque assurément à la compétition, comme Marit Bjørgen l’avait fait avant elle. 


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Saut à ski

6:44. Ce samedi, Gregor Deschwanden, comme l’année passée, est devenu champion de Suisse de saut à ski d’été à Einsiedeln (Suisse). Avec des bonds...

Ski nordique

Le 23 octobre prochain, la station de Livigno (Italie) ouvrira une piste de cinq kilomètres grâce au snowfarming.

Ski de fond

La semaine passée, l'ancien fondeur norvégien Oeystein Pettersen a été victime d'une hémorragie méningée. Il a frôlé la mort.

Ski de fond

Johannes Hoesflot Klæbo ne lésine pas sur l'entraînement en altitude à moins de deux mois du lancement de la saison olympique : il restera...

Ski nordique

Anthony Chalençon, nordique malvoyant, s'attaquera en mars 2022 à ses troisièmes Jeux paralympiques, les deuxièmes en ski nordique. Il se confie à Nordic Magazine.

Ski de fond

La Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg est de nouveau écarté d'un stage en altitude de l'équipe nationale. Son état de santé est de nouveau en...

Ski nordique

Toujours passionnée par le ski nordique trois ans après avoir mis un terme à sa carrière de biathlète, la Jurassienne Léna Arnaud, 25 ans,...

Ski de fond

15:38. Ce jeudi 14 octobre à 9 heures, ils étaient nombreux à se presser à l’entrée du stade de ski nordique de Kontiolahti, en...