Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Vu de Norge

Vu de Norge

Vu de Norge #357 : Braathen ne veut pas des Russes

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Bråthen ne veut pas des Russes

Personne ne l’ignore plus : la Norvège ne veut pas des Russes lors de ses compétitions cette semaine. Mais si la fédération de ski norvégienne a décidé d’exclure les représentants russes, elle ne peut réellement le faire sans l’aval de la FIS.

En saut à ski, Clas Brede Bråthen, directeur sportif norvégien, se dit satisfait de la décision de sa fédération. « Je trouve ça difficile d’aligner mes athlètes sur les mêmes compétitions que les Russes, explique-t-il à VG. Ils représentent un régime où sport et politique vont de pair et ce régime a agressé un pays. » Des propos qui semblent confirmé par la réaction d’Evgeniy Klimov à Lahti.

Vu de Norge, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Lillehammer (NOR) – Rauschendorfer/NordicFocus

Et même si Bråthen s’entend bien avec ses homologues russes, il n’a pas hésité à affirmer que, s’il le faut, il ne se rendrait pas au Raw Air et soutiendrait les sauteurs qui décideraient de ne pas s’y aligner face aux Russes. « Je veux être en accord avec mes principes, dit-il. Même si cela m’embête de ne pas aller sur le plus grand évènement norvégien du saut à ski. »

Linda Hofstad Helleland, siégeant à la commission chargée de la politique sportive, a affirmé se rendre à Paris pour demander au Conseil européen d’interdire toute compétition aux athlètes russes. « Oui, les athlètes souffriront de cette décision mais les actions de Moscou ont des conséquences et malheureusement, ce sont parfois des innocents qui en pâtissent aussi, déclare-t-elle. En Russie, le sport a une valeur politique, il faut donc défendre nos valeurs et punir ce régime aussi sur le plan sportif. »

Vu de Norge, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Holmenkollen Jumping Hill – Manzoni/NordicFocus

Les sauteurs à ski, eux, ne se sont pas exprimés.

Iversen déçoit

Emmené aux Jeux olympiques, Emil Iversen avait dû se plaindre dans les médias pour être sélectionné dans le relais où il avait assez mal figuré. Pourtant, encore une fois, les coachs norvégiens préférait l’emmener à Lahti que sélectionner Harald Østberg Amundsen qui vit de moins en moins bien la situation. Finalement, ce dernier a pu partir en Finlande grâce au forfait d’Hans Christer Holund.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Mais il n’en reste pas moins qu’Emil Iversen était bien aligné au départ du 15 km classique dimanche. Et tous espéraient qu’il ferait oublier ses mauvais Jeux olympiques mais aussi son piètre hiver. Peine perdue : il termine 30e, à plus de deux minutes du vainqueur Iivo Niskanen et surtout, à 21 places de son coéquipier Amundsen, 9e !

Emil Iversen, Vu de Norge, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Emil Iversen (NOR) – Thibaut/NordicFocus

« Je ne suis clairement pas au mieux de ma forme, commente-t-il au micro de la NRK. Et peu importe que je termine à une ou deux minutes, de toutes façons, c’est trop. En revanche, je vois que c’est facile pour les autres de critiquer, en voyant les choses de l’extérieur. Personnellement, jusqu’au début de la saison, j’étais persuadé de m’être bien entraîné. Je me suis trompé. » Il vise ainsi clairement tous les experts du ski de fond qui jugent qu’il ne devrait plus être sélectionné en coupe du monde cet hiver.

Pour rappel, Iversen avait fait une très belle course à Beitostølen, en novembre. « Et puis, après ça, je suis entré dans une spirale négative, continue-t-il. J’ai cassé des bâtons, j’ai eu des mauvais skis ou je n’étais pas en forme. Rien ne va. Je suppose qu’en plus, maintenant, on peut ajouter à ça un mauvais entraînement ces derniers temps. » Pourtant, il ne perd pas espoir et espère faire un dernier bon résultat avant la fin de la saison.

Klæbo change ses plans

Johannes Høsflot Klæbo est certainement le fondeur norvégien qui a eu le plus de succès aux Jeux olympiques à Pékin. Une récompense après un plan d’entraînement établi sur 4 ans pour arriver dans la meilleure forme possible. Mais désormais, il faut repartir à zéro.

Johannes Hoesflot Klæbo, Vu de Norge, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Johannes Høsflot Klæbo (NOR) – Modica/NordicFocus

« C’est excitant de se dire qu’à la fin de la saison, on doit élaborer un nouveau plan pour se préparer au mieux au prochain hiver, révèle-t-il au quotidien VG. Avec les Jeux, c’est toujours un peu la fin d’une époque et tout recommencer, c’est toujours un défi. » Avec comme objectifs les mondiaux 2023 de Planica, ceux de 2025 à Trondheim, chez lui, et les Jeux olympiques 2026. « Je vais étudier toutes mes options avec mon grand-père et avec Arild Monsen, savoir ce que je dois travailler, ce que je dois changer », continue Klæbo.

Avant cet hiver, le fondeur s’est entraîné pour la première fois de sa carrière plus de 1000 heures, dont beaucoup de journées en altitude. « Et je sens que mon corps a bien réagi alors je vais peut-être continuer comme ça, même si ça fait beaucoup d’heures, explique-t-il. Mais je sais qu’il faut beaucoup de travail et de patience pour s’améliorer en longue distance lorsqu’on était spécialiste du sprint. » L’objectif est donc clair : se diversifier et remporter des coupes du monde voire des médailles d’or en distance autant qu’en sprint.

Et il est sur la bonne voie ! Après son podium aux Jeux sur le même format, il a terminé deuxième du 15 km classique à Lahti, derrière Iivo Niskanen. Après avoir skié ensemble, le Norvégien devait accomplir son dernier tour seul. Il perdait alors trop de secondes sur son adversaire finlandais. « Je me suis mis derrière lui et j’ai essayé d’apprendre, confie Klæbo à TV2. Mais c’était très difficile de le suivre et j’entendais son nom partout. Je vais rêver de lui, c’est sûr ! » plaisante-t-il.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Lundby récompensée

Déjà récompensée plus tôt cette année, Maren Lundby a de nouveau reçu un prix. Le prix Fredrikke récompense toute personne ou groupe qui mettrait en lumière des problèmes ou des avancées liés aux femmes : écologie, santé, affaires… Parmi les précédents lauréats, on retrouve la Princesse Mette-Marit, la série TV Skam ou encore, l’an dernier, l’athlète paralympique Birgit Skarstein.

Cette année, c’est donc la sauteuse à ski qui obtient la célèbre récompense norvégienne pour s’être ouverte dans les médias sur ses problèmes de poids et avoir attiré l’attention sur la santé et la pression liée aux poids que peuvent ressentir les athlètes.

Maren Lundby, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Maren Lundby (NOR) – Reichert/NordicFocus

« Le comité a souhaité la féliciter pour la façon dont elle avait amené cette discussion, pour son courage et le modèle qu’elle peut-être pour toutes les jeunes filles », a expliqué à VG la responsable de l’organisation, Marit Bjørnstad. « J’apprécie énormément cette récompense parce qu’elle n’a pas à avoir qu’avec le sport, réagit Lundby. J’ai beaucoup réfléchir avant de prendre la parole et je suis heureuse de voir que ça a aidé et que ça a plu. »

Côté sportif, la Norvégienne affirme une nouvelle fois aller mieux, avoir pu se remettre en forme. Elle espère donc être de retour sur les tremplins dès la prochaine saison de coupe du monde.

Bjørndalen restera-t-il en Chine ?

Comme on pouvait s’y attendre, les biathlètes chinois n’ont pas particulièrement brillé aux Jeux olympiques. « En termes de résultats, c’est clairement mauvais, ne cache pas Ole Einar Bjørndalen, au micro de la NRK. En tant qu’entraîneur, j’en suis responsable. » Pourtant, il y a à peine deux ans, on voyait un plus bel avenir à cette jeune équipe. Mais le coronavirus, le confinement et l’impossibilité pour les Chinois de se confronter à la coupe du monde ont eu raison de leurs espoirs.

Ole Einar Bjoerndalen, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Ole Einar Bjørndalen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Quant à renouveler son contrat, Bjørndalen hésite. « Je ne veux pas quitter un navire qui coule, j’avais fait une promesse et je ne suis pas parvenu à la tenir, dit-il. Nous en discutons beaucoup avec Darya (Domracheva, sa femme, ndlr) et nous avons reçu d’autres propositions intéressantes. Nous étudierons tout cela à la fin de la saison. »

Il faut dire que le Norvégien aime les défis. Mais avec une famille, il ne doit pas penser qu’à lui. « Xenia a besoin de son papa et nous avons besoin de repos, confie l’ancien biathlète à TV2. Même si elle est venue avec nous, nous n’avons pas passé assez de temps ensemble et c’est important pour les enfants, pour leur développement. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Ole Einar Bjoerndalen, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Ole Einar Bjørndalen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

En attendant, même s’il n’a pas obtenu les résultats voulus, Ole Einar Bjørndalen a tout de même été salué par les Norvégiens. « Sachant les conditions de travail qu’il a eu avec la pandémie, il a fait du très bon boulot », dit ainsi Tarjei Bø à Dagbladet. « Ole s’est pleinement consacré à la tâche alors que d’autres auraient sûrement abandonné, il s’entraîne en permanence avec ses athlètes, comme Darya, ils se sont vraiment investis », conclut Johannes Thingnes Bø, félicitant son ancien coéquipier.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Ski nordique

20:46. Ce 23 juin, en plus d’être une journée olympique, ce dimanche a également été l’occasion de célébrer le centenaire des Jeux olympiques d’hiver...

Ski nordique

La flamme olympique faisait étape à Chamonix, en Haute-Savoie, ce dimanche 23 juin.

Ski nordique

À Autrans (Isère), Marie Dorin-Habert a remporté haut la main le trail du Sentier des Ours.

Ski de fond

09:16. La Fédération autrichienne de ski (ÖSV) s’apprête à poursuivre en justice la  Fédération internationale de ski et de snowboard (FIS) dans le cadre du conflit qui s’éternise...

Ski de fond

08:53. Depuis de longs mois, Krista Pärmäkoski – victorieuse à une reprise l’hiver dernier sur la coupe du monde de ski de fond –...

Biathlon

12:30. À bientôt un mois du début des Jeux de Paris, de nombreux sportifs se passent la mythique torche de jour en jour dans...

Biathlon

10:24. En mars 2023, à l’occasion de la mass-start de clôture d’Oslo-Holmenkollen (Norvège), Mari Eder faisait ses adieux à la coupe du monde de...

Ski de fond

09:37. C’est un feuilleton qui anime la planète ski de fond depuis maintenant plusieurs mois. A la retraite depuis 2022, Therese Johaug continue tout...