Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Vu de Norge #40 Svendsen motivé, record pour Northug

Chaque mercredi, retrouvez l’essentiel de l’actualité du nordique en Norvège avec Vu de Norge.

 

Opération nécessaire pour Jespersen

La saison a été difficile pour Chris Andre Jespersen. Malgré ses participations à Sochi et Falun pour les JO et les mondiaux, le fondeur n’a pas obtenu les résultats voulus et a beaucoup souffert… Au point de passer sur la table d’opération. La cause de cette souffrance ? De méchantes amygdales qu’il a choisi de se faire retirer. L’opération s’étant bien passée, comme il le confie à NRK, le plus dur maintenant est de rester 3 semaines sans entraînement. Il espère surtout ne plus avoir de problèmes de respiration lors des compétitions pour enfin avoir un hiver plus tranquille. En tout cas, Jespersen avoue qu’il a trop poussé son corps les dernières saisons ce qui était une bêtise… Désormais, il a toutes les cartes en main pour rester en forme durant l’hiver.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.49.02

 

Svendsen plus motivé que jamais

Cet hiver, Emil Hegle Svendsen a connu sa pire saison depuis 8 ans. Pour autant, le biathlète n’a rien perdu de sa motivation et est prêt à repartir pour une 10e année sur le circuit mondial. Il confie donc à VG que son premier but n’est pas les mondiaux d’Oslo mais juste de se sentir indestructible au moment de prendre le départ. Et pour cela, la préparation doit être optimale, sinon, comme il l’assure au média norvégien : « il n’y a plus rien d’amusant ». Son autre motivation, c’est sa petite amie, Samantha Skogrand, qui l’a poussé à ne pas abandonner, à tout donner pour retrouver le sommet du monde du biathlon. Et Svendsen est plutôt optimiste sur son futur, assurant qu’il a encore de belles années devant lui dans son sport de prédilection.

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.49.52

 

 

Création d’une équipe B en saut

Depuis peu, la fédération norvégienne a créé une équipe B en saut à ski. Stöckl, entraîneur de l’équipe nationale, explique que le processus a été long avant que le projet puisse être mis en place. Il juge d’ailleurs que c’est une très bonne chose qui facilitera le travail des meilleurs athlètes de chaque équipe régionale, le but étant de former les futurs athlètes de l’équipe A. Tom Hilde, Daniel Andre Tande, Andreas Stjernen, Joachim Hauer, Fredrik Bjerkeengen, Robert Johansson, Halvor Granerud, Vegard Swensen, Sigurd Nymoen Søberg Are Sumstad, Joacim Ødegård Bjøreng et Annie Mork ont ainsi été choisis pour rejoindre cette seconde équipe nationale.

L'article continue sous la publicité
pub

Une bonne nouvelle pour certains, une mauvaise pour d’autres. Tom Hilde avoue ainsi que c’est loin d’être la solution idéale. En effet, les athlètes ont du payer 75000 couronnes norvégiennes pour pouvoir faire partie de l’équipe B. Il confie donc à la NRK qu’il espère que cela en vaut la peine… Le directeur sportif Clas Brede Bråthen, explique néanmoins que leur entraînement sera le même que celui de l’équipe A avec des compétitions mondiales mais adaptées au niveau des athlètes qui la composent. En tout cas, le but est à terme de rejoindre le niveau des grandes nations du saut que sont l’Allemagne et l’Autriche…

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.52.11

 

Le fartage dangereux ?

La cire pour farter les skis serait semblable au mercure… C’est en tout cas ce qu’un avocat norvégien a déclaré à la NRK. Plusieurs farteurs norvégiens auraient ainsi été exposés à des agents toxiques comme du fluorure présent dans la cire sous forme de gaz. L’avocate Rønning-Aaby estime donc que les farteurs ont droit à des indemnités comme ont pu l’avoir avant eux les assistants dentaires. La marque Swix a alors réagi et supprimé le fluorure de ses produits pour éviter à ses acheteurs de tomber malade. Le PDG du groupe explique même que cela fait un moment qu’ils travaillent sur une solution alternative et même un projet européen pour faire interdire la substance toxique dans les produits de fartage.

Le reportage en cliquant sur l’image :

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.54.03

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.54.48

 

L'article continue sous la publicité
pub

Northug bat tous les records

VG a récemment publié un article sur les sportifs les plus évoqués dans ses colonnes les dix dernières années… Et c’est encore Petter Northug Jr. qui remporte le combat haut la main ! Très peu surprenant juge un professeur d’étude médiatiques d’Oslo : Northug est un héros national mais aussi un anti héros très médiatisé. Voilà pourquoi le fondeur totaliserait environ 2261 articles écrits à son propos dans VG. Loin devant Marit Bjørgen 5e de la liste, Ole Einar Bjørndalen 8e, Therese Johaug 30e. D’ailleurs, seules 4 femmes sont présentes dans le top 35… Et encore une fois, footballeurs et skieurs sont représentés en masse. Pour les spécialistes, toutes ces statistiques ne sont pas surprenantes, elles représentent l’intérêt des lecteurs et le journalisme sportif actuel en Norvège. Le directeur des sports de VG assure pourtant qu’ils essaient de remédier au problème de parité entre les sexes concernant les sujets de leurs articles.

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.55.24

 

Best av de beste est de retour !

L’émission mettant en compétition les meilleurs athlètes norvégiens est de retour ! Qui sera élu le meilleur des meilleurs cette année ? Le casting est encore une fois très fourni en skieurs, bien évidemment, avec la participation des jeunes retraités Anders Jacobsen et Lars Berger ainsi que Niklas Dyrhaug, Synnøve Solemdal et Maiken Caspersen Falla. Il ne reste plus qu’à attendre pour connaître le dénouement de cette toute nouvelle saison de Best av de beste.

Capture d’écran 2015-06-03 à 08.57.40

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Ski de fond

A la veille du skiathlon des championnats du monde, les différentes nations affûtent leurs armes. Du côté de la France, cette première distance se...

Ski de fond

Johannes Hoesflot Klaebo est un géant. Le Norvégien devient, à 24 ans, le seul sprinteur à conserver son titre mondial sur deux éditions. Il...

Ski de fond

Et si, jeudi midi, la Suède décrochait le titre en sprint ? Ses fondeuses se sont en tout très bien comportées lors des qualifications.

Ski de fond

Jeudi matin, les qualifications du sprint classique ont vu Johannes Hoesflot Klaebo et Johanna Hagstroem signer les meilleurs temps. Trois Français participeront aux finales.

Ski nordique

Alors que les biathlètes seniors sont au repos après la fin des championnats du monde de Pokljuka, les nordiques débutent leur grand-messe planétaire à...

Vu de Norge

CHRONIQUE – Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

SKI DE FOND - À 34 ans, Maurice Manificat va disputer ses septièmes championnats du monde, en quête d'une quatrième médaille, mais surtout de...

Ski de fond

Des températures élevées, une piste difficile : les épreuves de distance nécessiteront de la part des skieurs de l'engagement et de l'attention.