Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Vu de Norge

Vu de Norge

Vu de Norge #401 : Kathrine Rolsted Harsem prend sa retraite

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Retraite pour Kathrine Rolsted Harsem

Comme à chaque printemps, les athlètes sont de plus en plus nombreux à annoncer leur retraite. C’est cette semaine le tour de la fondeuse Kathrine Rolsted Harsem, auteure d’un podium en coupe du monde à Planica en 2018. A 34 ans, la Norvégienne dit ainsi adieu à sa carrière sportive, non sans regret, entre autres de ne pas avoir pris part aux Mondiaux de Planica.

Kathrine Rolsted Harsem, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Kathrine Rolsted Harsem (NOR), Stina Nilsson (SWE), Maiken Caspersen Falla (NOR) – Modica/NordicFocus

« Dès que je dois parler de cette retraite, j’ai les larmes qui me montent aux yeux, admet la Norvégienne au journal Dagbladet. Je n’ai pas encore tout à fait accepté ma propre décision mais en même temps, je sens qu’un poids m’a été enlevé. »

Kathrine Rolsted Harsem, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Kathrine Rolsted Harsem (NOR) – Thibaut/NordicFocus

Harsem va aussi quitter sa ville d’adoption, Meråker, pour rejoindre Lillehammer. « Et je ne vais pas remettre des skis de si tôt, je veux passer à autre chose, entre autres au niveau physique, ne plus imposer un régime si strict à mon corps », continue-t-elle. La fondeuse se souvient entre autres de sa lente descente aux enfers après les Jeux olympiques 2018 où elle visait une médaille mais s’est finalement retrouvée seule et très fatiguée, mentalement et physiquement. Elle a ensuite enchaîné les blessures ces derniers hivers.

Kathrine Rolsted Harsem, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Kathrine Rolsted Harsem (NOR) – Modica/NordicFocus

« Quand j’ai été écartée de l’équipe nationale lors de la saison 2019, ça a achevé le reste de confiance que j’avais en moi, reconnaît-elle. J’étais au plus mal et on m’a laissée seule, je ne savais plus quoi faire et depuis, j’ai beaucoup de mal à me motiver. » Ajoutez à cela une perte de confiance dans le système de l’équipe nationale et vous obtenez une Kathrine Rolsted Harsem démotivée et prête à abandonner sa carrière.

« J’espère devenir une meilleure version de moi-même, j’en aurai le temps maintenant, conclut-elle sur une note plus positive. Et j’aimerais dire aux plus jeunes de s’écouter, de croire en eux et de garder le contrôle sur leur vie sans écouter tout le monde, ils doivent se faire confiance. »


Kristine Stavås Skistad invitée à Dubaï

Avec l’absence des Russes et la domination norvégienne du ski de fond cette année, les audiences télévisées ont chuté tout comme le nombre de spectateurs présents sur les épreuves. Prête à remédier à la baisse d’intérêt pour le ski de fond et à revenir sur le devant de la scène mondiale, Veronika Stepanova a récemment fait une offre aux athlètes norvégiens et en particulier à Kristine Stavås Skistad.

« Je ne pense pas que nous devons attendre le feu vert de la FIS pour que les Russes concourent de nouveau à l’international, confie Stepanova à Dagbladet. Il existe de nombreux lieux neutres où athlètes russes et occidentaux peuvent s’affronter, j’aimerai beaucoup par exemple concourir en duel contre Skistad ou une sprinteuse suédoise à Dubaï. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Kristine Stavaas Skistad, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Kristine Stavaas Skistad (NOR) – Modica/NordicFocus

Une offre assez surprenante quand on sait que Stepanova a déjà eu des affrontements médiatiques avec les Norvégiens, entre autres Emil Iversen. Kristine Stavås Skistad, elle, a décidé de ne pas réagir à cette proposition. Linn Svahn, contactée directement par la Russe, a aussi ignoré cette offre.

Pour Veronika Stepanova, en revanche, ce duel entre Russes et occidentaux est le seul moyen de retrouver du spectacle en ski de fond, à la manière de Rocky Balboa affrontant un boxeur russe dans les années 1980. Et elle n’en démordra pas.


Les records d’Heidi Weng

Heidi Weng est bien loin des records de son ancienne coéquipière Marit Bjørgen, athlète la plus médaillée aux Jeux comme aux mondiaux, la plus victorieuse en fond féminin et celle qui est le plus souvent montée sur le podium ou dans le top 10 en coupe du monde. Pourtant, il y a deux records qui lui échappent au profit de Weng…

La Norvégienne est en effet au sommet du classement du plus grand nombre de deuxièmes places et de troisièmes places ! Deux records qui semblent assez honteux mais qu’Heidi Weng n’a aucun mal à évoquer. « C’est assez amusant, je vais essayer de conserver ces records le plus longtemps possible, dit-elle à Dagbladet. Puisqu’Ingvild Flugstad Østberg est ma première concurrente, je vais faire attention à ce qu’elle n’obtienne plus de troisième place, je vais plutôt la laisser gagner et garder mon record. »

Heidi Weng, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Heidi Weng (NOR) – Modica/NordicFocus

Mais ces records cachent autre chose : si Heidi Weng n’a que 13 victoires, elle compte 92 autres podiums soit 105 au total, ce qui fait d’elle la troisième meilleure athlète de l’histoire sur ce point, hommes et femmes confondus. De quoi rappeler que, malgré quelques hivers difficiles, la Norvégienne reste parmi les meilleures mondiales.


Les Norvégiens hors équipe nationale ?

Face à un système qui a fait ses preuves et qui semblent pourtant avoir des limites, la fédération norvégienne a admis réfléchir à de nouvelles possibilités pour les fondeurs. Les athlètes seraient ainsi autorisés à refuser leur intégration à l’équipe nationale pour intégrer une équipe privée tout en n’étant pas pénalisés dans les sélections pour la coupe du monde ou les championnats. Une idée pour éviter nombre de conflits qui ont émaillé la récente histoire de l’équipe nationale norvégienne de fond.

« Il ne faut pas se voiler la face en revanche : si l’équipe nationale perd des grands noms comme par exemple Johannes Høsflot Klæbo, la valeur financière de l’équipe va perdre de la valeur et donc des sponsors, prévient l’expert Petter Skinstad dans les colonnes du quotidien VG. Il faudra aussi réussir à trouver les bonnes raisons pour que les athlètes restent dans l’équipe, donner du sens à ce choix. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Johannes Hoesflot Klaebo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Johannes Hoesflot Klæbo (NOR) – Modica/NordicFocus

Un vrai défi d’après Skinstad qui imagine une réaction en chaîne si un ou deux athlètes quittent l’équipe. « La fédération va devoir faire d’énormes efforts pour garder Klæbo et donner l’exemple », estime-t-il.

Pour Espen Bjervig, manager des équipes de fond, ce ne sera pas forcément le cas. « La valeur marchande de l’équipe ne sera pas aussi impactée par cette décision que par les possibles querelles entre équipe nationale et athlètes qui voudraient s’en écarter », répond-t-il. En réalité, les athlètes resteraient sous le giron de l’équipe s’ils sont sélectionnés en coupe du monde et porteraient les sponsors de la fédération qui ne seraient donc impactés qu’en dehors de l’hiver.

Espen Bjervig pense aussi que les athlètes, en équipe nationale ou non, tendent tous vers le but de faire de cette équipe un modèle viable et intéressant pour tous.


Astrid Uhrenholdt Jacobsen de nouveau dans la tourmente

Alors que le CIO réfléchissait en début d’année à réintégrer les athlètes russes et biélorusses, Astrid Uhrenholdt Jacobsen, représentante des athlètes à l’instance olympique, avait appuyé cette décision, affirmant que les Norvégiens étaient prêts à accueillir de nouveau leurs adversaires.

Malheureusement, elle n’avait pas consulté assez largement ses compatriotes qui n’ont pas vraiment bien pris la nouvelle… Ne pensant pas à mal, l’ancienne fondeuse s’était aussitôt excusée pour ses propos maladroits et n’avoir pas pris le temps de parler avec les sportifs qu’elle représente.

Si l’on pensait l’affaire close, la NRK a récemment eu accès à une lettre envoyée par le rameur norvégien Kjetil Borch au conseil des sports norvégiens dont Jacobsen fait aussi partie. « L’avis et les intérêts des athlètes norvégiens ne sont pas protégés conformément au règlement du conseil et j’exhorte donc l’organisme à remédier à la situation, Astrid Uhrenholdt Jacobsen n’aurait jamais dû s’exprimer au nom de tous les athlètes », dit-il entre autres dans cette lettre.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Astrid Uhrenholdt Jacobsen, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Astrid Uhrenholdt Jacobsen (NOR) – Vianney Thibaut/NordicFocus

Le rameur juge aussi trop long le temps qui a été nécessaire pour que les athlètes soient enfin consultés sur plusieurs questions, comme la réintégration des Russes. « Nous avons perdu l’occasion d’être entendus mais le CIO en a ainsi profité pour promouvoir une position qui n’était pas la nôtre, continue Borch. Jacobsen a profité de son statut et a totalement oublié de rectifier ses propos publiquement ce qui est un abus de confiance envers les athlètes norvégiens. »

De son côté, Jacobsen garde le cap : elle n’a jamais communiqué d’autres positions que celles qui avaient été préalablement discutées avec les autres athlètes représentants au comité norvégien.

Borch, quant à lui, estime qu’elle ne peut plus être représentante au CIO et au comité norvégien sans que les intérêts des deux partis n’entrent en désaccord. « Ne peuvent être élus au CIO pour la Norvège que des athlètes faisant partie du comité national, rappelle l’ancienne fondeuse. Mais si les athlètes norvégiens ne veulent plus de cette double casquette, alors ils doivent renoncer à la possibilité d’être représentés au CIO, ce sont à eux de décider et dans ce cas de changer les statuts qui existent en Norvège sur ce point », conclut-elle.

Alors Astrid Uhrenholdt Jacobsen conservera-t-elle son rôle ou Kjetil Borch et ses soutiens auront gain de cause ?


Les Johannes dans les Flandres

Outre le fait d’être n°1 mondial dans leur discipline et de partager le même prénom, Johannes Thingnes Bø et Johannes Høsflot Klæbo ont un autre point commun : ils adorent le cyclisme.

C’est donc ensemble qu’ils se sont rendus au Tour de Flandres, entre autres pour soutenir leur compatriote Alexander Kristoff, coureur pour Uno-X qui sponsorise les deux champions de ski. Pour TV2, les deux athlètes ont reconnus être très excités d’assister à l’étape. Ils ont même enfilé une tenue officielle et enfourché leurs vélos pour tester une portion de l’étape mythique pavée du Tour.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Johannes Thingnes Bø a ensuite poursuivi le début de ses vacances en France où il a retrouvé son ancien rival, Martin Fourcade, pour une petite partie d’échecs.


Et le gagnant est…

Vous avez été nombreux à participer au concours pour le 400e numéro de la rubrique ! La combinaison à trouver était bien sûr 3-1-2-2 et le vainqueur tiré au sort est Anne-Gaël @gaelle.37t ! Bravo !


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Rollerski

La coupe du monde d'été de rollerski est de retour à partir de ce mercredi à Madona (Lettonie).

Saut à ski

16:47. Les 21 et 22 septembre prochains, Rasnov (Roumanie) accueillera la troisième étape de l’édition 2024 du Grand Prix d’été de saut à ski....

Ski nordique

Devenue maman l'hiver dernier, Paulina Batovska Fialkova espère bien revenir rapidement sur le devant de la scène sur la coupe du monde de biathlon.

Ski nordique

11:30. Dimanche 14 juillet, dans les rues de Chamonix, en Haute-Savoie, les athlètes nordiques de l’Armée de Champions ont pu participer au traditionnel défilé...

Ski nordique

Marie Dorin-Habert a remporté avec la manière le trail de la Fleur du Roy disputé à Corrençon-en-Vercors (Isère) dimanche 14 juillet.

Biathlon

Retrouvez tous les résultats de la deuxième journée du Dauphiné Nordique Festival qui a eu lieu le dimanche 14 juillet.

Ski nordique

Le ski nordique n'est jamais loin du relais olympique. Vendredi dernier, c'est Benjamin Daviet qui a porté la flamme en Côte-d'Or.

Biathlon

Biathlon : une enfance italienne pour le biathlète Né à Auckland en Nouvelle-Zélande, Campbell Wright a passé une partie de son enfance en Italie,...