Vu de Norge #41 : la FIS contre la Norvège ?

Chaque mercredi, retrouvez l’essentiel de l’actualité du nordique en Norvège avec Vu de Norge.

 

Ça neige dur en juin !

Revue de web

 

Comme sur les hauteurs françaises, la neige est toujours au rendez-vous en Norvège, même en ce début du mois de juin… Et les fondeurs en profitent bien ! L’an dernier, les athlètes avaient sorti les tenues estivales sur le Sognefjellet, ces derniers jours c’était plutôt moufles et bonnet. Les Norvégiens parlent même de blizzard, plus que de neige. Le petit nouveau dans l’équipe nationale, Hans Christer Holund, a d’ailleurs avoué que c’était les pires conditions qu’il n’ait jamais vu et rapporte aussi qu’une fois, « il était impossible de même tenir debout ». La situation fait en revanche rire l’entraîneur Skinstad : « ils se plaignent qu’il y ait trop de neige en juin et qu’il y en a trop peu en novembre ». Jamais content ces Norges !

 

Plus de victoires, moins de téléspectateurs

La domination de la Norvège fait plaisir à ses habitants mais tout le monde finit tout de même par se lasser… Spécialement les téléspectateurs qui sont de moins en moins nombreux. Ainsi, en Pologne, l’audience aurait baissé de 63% et de 55% en Allemagne alors que ces deux pays sont des spécialistes du ski. La FIS a donc décidé de remédier à cela face à ces chiffres affolants car, si les audiences sont toujours bonnes en Suède et Norvège, elles sont amenées à baisser considérablement dans les autres pays… Trop de victoires tuent le spectacle et le téléspectateur.

Revue de web

 

La FIS contre la Norvège ?

Martin Johnsrud Sundby

Et pour lutter contre la domination de certaines nations et le manque de moyens d’autres, la FIS a décidé de prendre de nouvelles dispositions. Mais pour sauver le fond, la Norvège risque bien d’être affectée plus que tout autre nation… Deux propositions ont donc été faites lors d’une réunion en Bulgarie récemment : réduire les aides aux plus grandes nations et limiter le nombre de techniciens pour chaque équipe.

La FIS voudrait en effet continuer de payer pour les 50 meilleurs du circuit mondial mais seuls quatre athlètes par nation auront droit à ce traitement privilégié. Or, si la Norvège continue de remplir ses quotas, ce serait une dépense supplémentaire de près d’un demi million de couronnes pour l’équipe nordique. En revanche, cela aidera les petites nations et environ 20 petites équipes pourront en profiter au lieu de 15 auparavant.

 

Revue de web

 

Mais la Norvège serait encore plus durement touchée par la réduction des effectifs. Si cette saison l’équipe a pu avoir le soutien de 35 personnes sur la piste avant et pendant la compétition, le nombre serait réduit à 6 l’hiver prochain. Une décision qui ne permettrait plus à la team norvégienne d’essayer correctement les skis sur la piste puisque ces 6 « service men » devraient d’abord préparer les skis d’une vingtaine d’athlètes avant d’aller les tester.

En tout cas, toutes ces propositions sont à l’étude à la FIS même si cela ne plaît pas à certains donc Marit Bjørgen qui craint les conséquences pour l’équipe norvégienne.

 

 

Les techniques de fond diffèrent

Heidi Weng a beau enchaîner les podiums, elle attend toujours sa première victoire. Elle a donc décidé de mettre en place une nouvelle technique pour battre une bonne fois pour toute Therese Johaug et Marit Bjørgen. Mais elle n’a rien voulu dire de ce nouveau secret d’entraînement, elle a seulement révélé qu’elle verrait si sa décision était sage ou ridicule. En tout cas, elle assure qu’elle ne va pas s’entraîner plus mais mieux.

 

Revue de web

 

De leur côté, Johaug et Bjørgen ont choisi des tactiques différentes pour le prochain hiver. Therese Johaug compte en effet travailler le haut de son corps pour obtenir plus de force et de vitesse alors que Marit Bjørgen tablerait plutôt sur un entraînement de 870 heures cet été, soit 50 à 70 de moins que l’an passé et 100 de moins que sa compatriote. Elle argue en effet qu’elle va privilégier moins de séance mais plus de qualité.

 

Revue de web

 

Reste à voir quelle technique sera la meilleure la saison prochaine…

 

Une coupe drastique pour le combiné

SCHMID Jan

Lundi, la FIS a publié les nouveaux calendriers pour l’hiver prochain. Et autant dire qu’il y a eu du chahut du côté du combiné nordique lorsque les athlètes se sont rendus compte que leur saison prendrait fin… le 28 février à Val di Fiemme. Si les épreuves étaient moins nombreuses, c’est le flocon de neige qui fait déborder le vase. Jan Schmid a aussitôt twitté que ce devait être une blague, sachant qu’il reste encore un mois d’hiver aux nordiques habituellement après février.

 


 

Et la NRK a révélé que Magnus Moan était tout à fait d’accord avec son compatriote, arguant que l’hiver commence à peine. Pour se justifier, le comité international chargé du combiné nordique a expliqué qu’habituellement, les épreuves de mars se déroulent en Scandinavie mais ce ne pourra pas être possible la saison prochaine avec les mondiaux de biathlon à Oslo et que la neige est trop « chaude » en Europe centrale à cette époque de l’année. La saison se voit donc considérablement raccourcie au grand damn des Norvégiens qui espèrent malgré tout donner un beau spectacle au public et aux passionnés.

 

Revue de web

 

 

 

Simon Fourcade fait la une des journaux

Si vous suivez l’actualité nordique, vous n’avez pas pu le manquer : Simon Fourcade a été victime d’un fou du volant lors d’une sortie en ski-roues. S’il s’en sort avec seulement des bleus et des égratignures, l’évènement a fait le tour du monde jusqu’à la Norvège. Il n’est en effet pas si banal de se faire renverser puis menacer avec une hache… Les journaux norvégiens comme TV2 n’ont donc pas hésité à rappeler la parole sage de l’aîné des Fourcade : « soyez prudents lorsque vous faites du sport ». Un écho aux paroles des athlètes du nord qui ont souvent eu des accidents lors d’entraînements en ski-roues.

 

Capture d’écran 2015-06-10 à 08.29.51

 
Photos : Agence Zoom


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.