Vu de Norge #42 : Northug fait son coming back

Chaque mercredi, retrouvez l’essentiel de l’actualité du nordique en Norvège avec Vu de Norge.

 

Oslo fait son ski show

Dernièrement a eu lieu la première épreuve de ski-roues en Norvège avec le Oslo Ski Show ! L’ambiance très familiale, plaisant aux petits comme aux grands, a amené le succès et les athlètes de haut niveau. Øysten Pettersen, surtout, a fait monter la pression en arborant un magnifique t-shirt « I didn’t come to loose » (« je ne viens pas pour perdre ») avant d’être éliminé au premier tour ! Du coup, c’est Fossli qui gagne devant Andresen et Andersen. Le petit Tomas Northug finit 5e. Du côté des femmes, plus de peur que de mal pour Marit Bjørgen, tombée en demi-finale mais vite relevée et acclamée à l’arrivée. Mais c’est Falla la plus ovationnée à l’arrivée avec sa victoire devant Østberg et Weng. Et pour féliciter les grands gagnants, les vainqueurs ainsi que leurs dauphins se sont vu offrir… des dessins ! Une compétition bon enfant qui rencontre donc un franc succès.

 

Northug de retour en équipe nationale !

TV2 l’avait annoncé : l’affaire Northug serait enfin réglée ce mercredi ! Et ils n’avaient pas menti puisque l’annonce est tombée : Petter Northug Jr se voit bien proposer un accord avec l’équipe nationale pour l’an prochain et participera donc peut-être à la coupe du monde. Gros buzz donc dans les médias norvégiens ! Tout le monde en parle comme du retour du messie du ski !

 

Revue de web

 

L’association de ski norvégienne a en effet décidé de revenir sur sa décision et d’accepter que Northug travaille avec son sponsor Coop, concurrent de celui de la fédération nationale Spar, jusqu’au 1er juillet. Elle a en effet estimé qu’il était meilleur pour tous de donner suite à l’accord passé la saison dernière après les résultats de cet hiver. Reste à savoir si Petter Northug Jr. acceptera de revenir avec l’équipe norvégienne… Pour l’instant, son manager ne souhaite rien révéler, assurant seulement qu’ils veulent trouver une solution à long terme bonne pour l’athlète.

 

 

Marit Bjørgen ouvre les yeux

Marit Bjørgen a peut-être souvent eu des facilités dans son sport, survolant la concurrence et elle n’est pas toujours consciente des difficultés que connaissent les autres fondeuses. En témoigne son interview à la NRK à propos d’un blog écrit par son ancienne coéquipière Vibeke Skofterud.

La Norvégienne y parle de ses problèmes liés à son poids et qui ont duré plus de 10 ans. Face au courage de sa compatriote, Bjørgen a envoyé un message à Skofterud, affirmant que c’était très bien pour les autres de partager cette expérience si dangereuse. Elle confie aussi n’avoir jamais perçu à quel point le problème de sa coéquipière était grave et se dit heureuse d’avoir échappé à des problèmes similaires sachant qu’elles sont entrées dans l’équipe nationale en même temps. Bjørgen conclut sur l’importance de parler plus du sujet de la nourriture et des maladies qui lui sont liées dans le monde du sport, affirmant qu’il faut prendre des mesures pour que ce qui est arrivé à Skofterud et d’autres n’arrive plus.

Revue de web

 

Martin Fourcade l’expatrié

Il y pensait depuis longtemps et il l’a enfin fait : Martin Fourcade s’est installé à Oslo pour l’été afin de s’entraîner et profiter de ses rivaux norvégiens. Il a d’ailleurs déjà commencé puisque ce mardi, il est allé s’entraîner avec Tarjei Bø. Celui-ci explique à la NRK qu’en plus d’un rêve réalisé, le Français va pouvoir profiter de la proximité de la piste d’Holmenkollen où se dérouleront les prochains mondiaux de biathlon. Le leader des bleus pourra ainsi apprivoiser tout à son aise la montagne d’Oslo. Martin, lui, est bien heureux de s’entraîner avec Emil Svendsen et Tarjei Bø et compte bien en profiter aussi souvent que possible… Ce dont se méfient ses rivaux, craignant que le Français devienne encore plus dangereux sur les épreuves mondiales à Oslo.

 

 

Revue de web

 

Des sites en danger

La FIS a récemment mis en place des normes pour les sites internationaux. Malheureusement, deux stations européennes ne correspondent pas à ces règles et elles pourraient perdre leurs épreuves de coupe du monde. En effet, le chef du combiné de la FIS a déclaré à NRK qu’ils avaient demandé à deux stations de ski d’améliorer les installations de fartage au risque de se voir exclues du circuit mondial.

Après les maladies décelées sur les farteurs du fait de produits nocifs, la fédération internationale refuse que les sites accueillant les équipes internationales n’aient ni fenêtre ni ventilation dans les cabines de fartage. Les deux stations ont jusqu’à septembre pour régler le problème au risque d’être retirées du calendrier. Le chef du combiné de la FIS affirme par ailleurs qu’il n’y a eu aucune protestation, tous admettant que le problème doit être réglé pour la sécurité de tous. Une initiative qui pourrait inspirer le ski de fond et le biathlon…

 

Revue de web

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.