Vu de Norge #44 : pas de JO pour NRK et TV2

Chaque mercredi, l’actualité nordique en Norvège débarque sur nordicmag.info… C’est Vu de Norge.

Marit Bjørgen : on ne parle plus que d’elle…

Après l’annonce choc de sa grossesse, Marit Bjørgen a fait la une de tous les journaux : participera-t-elle à certaines épreuves mondiales ? Mais alors, signera-t-elle un accord avec la fédération ? Toutes ces questions ont trouvé réponse au cours de la semaine.

Si les journaux s’extasient du fait que jamais un bébé n’aura eu des parents aussi victorieux puisque Bjørgen et son compagnon Fred Børre Lundberg totalisent à eux deux 8 victoires olympiques et 17 titres mondiaux, ils n’en oublient pas de parler de la carrière de la fondeuse. En effet, à l’annonce de l’heureux évènement, l’athlète n’avait toujours pas signé d’accord avec la fédération et se retrouvait dans la même situation que Petter Northug Jr. Elle pouvait donc calmement faire de la publicité pour son sponsor privé ce qui enchantait ce dernier…

 

Revue de web

 

Mais finalement, revirement de situation puisque Marit a signé un accord avec l’association de ski pour un an. Une nouvelle qui fait plaisir à la fédération, prête à tout donner pour ses champions et surtout sa légende du fond féminin. Bjørgen ne pourra donc pas faire autant pour son sponsor que celui-ci souhaiterait… Mais elle se dit tout de même heureuse de pouvoir s’entraîner avec ses coéquipières aussi longtemps que possible.

 

Revue de web

 

Pas de Grand Prix d’été pour le combiné

L’équipe de combiné nordique norvégienne renonce à participer au Grand Prix d’été pour rester s’entraîner à la maison. L’équipe A va d’abord aller dans plusieurs stages à Trondheim puis participer au traditionnel week-end de combiné à Lillehammer en septembre. Direction ensuite Oberhof et son tunnel de ski puis Oslo pour parfaire l’entraînement avant Ruka et les premières compétitions internationales en novembre.

Pour expliquer ce planning loin des compétitions internationales estivales, le directeur des sports Sverre Rotevatn confie que le combiné norvégien fait face à une situation financière compliquée. Malgré tout, ils ont encore les moyens de mettre en œuvre un entraînement du plus haut niveau et veulent se concentrer sur cela pour viser tous les podiums l’hiver prochain. Magnus Moan, Mikko Kokslien et leurs coéquipiers pourraient bien vite être de retour au sommet du classement mondial…

 

L'équipe norvégienne (Photo : Nordic Combined Norway)

L’équipe norvégienne (Photo : Nordic Combined Norway)

 

Northug investit… dans l’immobilier

La fédération lui a donné jusqu’au 3 juillet pour réfléchir à la proposition d’accord qui lui a été faite mais Petter Northug Jr. est pour le moment préoccupé par d’autres choses : son investissement immobilier en Floride ! Et le résultat est très satisfaisant puisqu’il a déjà un retour de 38% de son investissement de départ qui s’élevait à 1million de couronnes. Northug a donc revendu ses biens américains à très bon prix et a dans le même temps investi à Stockholm en Suède.

De très bons placements pour le moment géré en majorité par John Northug, le père du fondeur, Petter ne voulant reprendre les affaires qu’une fois sa carrière terminée. Avec ses revenus importants grâce à Coop et ses résultats sportifs, Northug a de quoi faire de beaux bénéfices immobiliers…

Revue de web

 

Les athlètes se réunissent pour Trondheim 2021

Marit Bjørgen avait déjà affirmé son soutien à la candidature de Trondheim pour les Championnats du monde de ski nordique en 2021 et c’est maintenant au tour de Magnus Moan et Anders Bardal de devenir les ambassadeurs de la ville norvégienne. Le combiné affirme au journal Aftenposten que c’est un grand honneur de devenir le visage d’une campagne pour obtenir les mondiaux de nordique. Si Oberhof est le principal adversaire de Trondheim, Moan ne doute pas que son pays est celui qui a le plus de chance de l’emporter. Quant à Anders Bardal, il regrette désormais quelque peu d’avoir arrêté sa carrière si sa ville obtient les championnats du monde 2021. Il est tout de même heureux de pouvoir participer à la promotion de la candidature norvégienne en évoluant autour du sport et non en tant qu’athlète : un nouveau challenge !

 

Revue de web

 

Trondheim profite désormais de trois représentants de choix : un pour chaque discipline des mondiaux nordiques même si la question se pose de savoir si Moan et Bjørgen seront encore en activité d’ici 2021 puisqu’ils auront respectivement 37 et 41 ans… Seul Magnus Moan a répondu que tout est possible !

 

NRK et TV2 perdent les JO

Les deux grandes chaînes publiques de télévision norvégiennes NRK et TV2 ne pourront plus diffuser les Jeux Olympiques dès 2018 et ce, jusqu’au moins en 2024… La cause ? Des droits de diffusion trop élevés… La NRK espère pourtant rester le leader du sport en Norvège et aimerait récupérer les Jeux Olympiques dès que possible si le coût des droits le permettent.

En tout cas, personne n’est surpris chez TV2 et NRK que ce soit des chaînes appartenant à un groupe américain, à savoir TVNorge et Discovery Networks qui aient obtenu les droits de retransmission. L’un des présentateurs de TV2 est d’ailleurs plutôt content de cette situation, estimant que c’est une bonne chose pour le sport que les JO ne soient pas toujours diffusés sur une même antenne. Ce n’est donc pas étonnant que des chaînes financièrement plus aisées se positionnent sur un créneau aussi important.

NRK et TV2 ne souhaitent maintenant plus qu’à leurs concurrents de faire du bon travail, même s’ils admettent qu’ils auraient aimé avoir l’honneur de participer à la grande fête olympique.

 

Revue de web

 

Mais que les Norvégiens se rassurent, ils pourront quand même profiter pleinement des exploits de leurs athlètes lors des JO car comme le prévoit une loi norvégienne, les évènements d’importance majeure pour la société doivent être retransmis gratuitement.

 

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.