Vu de Norge #48 : le soleil n’arrête pas les skieurs

 

C’est la rentrée de Vu de Norge. En saison 2, retrouvez, chaque mercredi, le meilleur de l’actualité nordique en Norvège.

 

 

Ils ont fait le plein de courses en août

Après l’Oslo ski show et le Blink Festival, les fondeurs n’ont pas chaumé au mois d’août en Norvège avec la suite de leur Grand Prix d’été personnel. De la Kirkebakken à la Toppidrettsveka, Northug n’a pas manqué une seule compétition et dès la première course de ski-roues à Hamar, il s’est placé en tête du classement général estival avec une belle victoire tout comme Barbro Kvåle chez les femmes.

 

Revue de web

 

Petter Northug Jr ne confirme pas pour autant à Fredrikstad quelques jours plus tard et s’incline au 64 km face à Einarsson. Au 32km féminin, Harsem s’impose devant Smutna de l’équipe Santander.

 

Revue de web

 

 

Les fondeurs prennent ensuite la direction de la célèbre Toppidrettsveka. Au programme : course à pied et ski-roues. Et comme toujours, Therese Johaug s’impose chez les femmes sur la célèbre montée, devançant même de nombreux athlètes masculins dont son compatriote Northug.

 

 

Côté hommes, Didrik Tonseth l’emporte avec seulement 3min d’avance sur Johaug. Les deux Norvégiens établissent même un nouveau record en 28min et 31min de course. Heidi Weng, deuxième des femmes, peu impressionnée, explique que de toutes façons, il ne faut jamais espérer battre sa compatriote sur une course de la sorte…

 

Revue de web

 

 

Mais ce n’est pas pour autant que Johaug est imbattable puisque c’est Heidi Weng qui remporte le général de la Toppidrettsveka en mettant assez de distance entre elle et la jeune blonde sur les courses de ski-roues. Avec trois victoires sur quatre épreuves, Therese Johaug avoue même à VG que sa coéquipière lui fait peur pour le prochain hiver. Weng remporte aussi le général de l’été et une belle BMW.

 

Revue de web

 

Quant aux hommes, Northug, ne pouvant lutter, s’incline lui face à Østensen sur la Toppidrettsveka et face à Brandsdal au général du Grand Prix d’été.

 

 

Rien n’arrête Marit Bjørgen

 

 

Revue de web

 

Marit Bjørgen connaît désormais le sexe de son bébé… Mais elle veut garder le secret devant les médias ! Pour autant, ce n’est pas parce qu’elle est enceinte qu’elle va arrêter de s’entraîner… Bien que déjà à la moitié de sa grossesse, la fondeuse affirme que la forme est très bonne. Bonne nouvelle pour la championne puisqu’elle souhaite revenir dans les meilleures conditions dès que possible avec pour objectif les mondiaux 2017 à Lahti.

Mais si Heidi Weng, Therese Johaug et ses coéquipières trouvent son niveau actuel impressionnant, Bjørgen affirme à la NRK qu’à l’entraînement, elle est bien derrière les autres et s’entraîne moins qu’avant. La fondeuse devrait même devoir bientôt arrêter bien qu’elle affirme ne pas vouloir devenir paresseuse pour que son retour soit plus facile.

 

 

Northug vise loin

Trondheim espère avoir les Championnats du monde de ski nordique dès 2021. Si beaucoup sont derrière la candidature norvégienne, Northug voit plutôt sa ville natale obtenir les mondiaux seulement en 2023. Pas de quoi effrayer l’enfant terrible du ski de fond pour autant…

 

Revue de web

 

Si Trondheim organise l’événement, Petter Northug Jr le promet : il sera là. En 2023, l’athlète aurait déjà 37 ans mais l’âge ne l’inquiète pas, expliquant que les mondiaux à domicile seraient une motivation extraordinaire pour continuer jusque là. Northug espère aussi que ses deux petits frères, Tomas et Even, feront ces mondiaux avec lui et admet que les deux cadets de la famille tentent par tous les moyens de le convaincre de poursuivre sa carrière.

 

 

Accident de saut pour Hauer

Les sauteurs à ski norvégiens ont décidé de s’entraîner en France quelques jours après le Grand Prix de Courchevel. Si tout se déroulait correctement, la chute de Joachim Hauer est venue gâcher l’ambiance. Perdant son équilibre en vol, le jeune skieur s’est retourné avant de tomber au sol où son casque a absorbé le choc jusqu’à se fendre. Hauer a été immédiatement emmené à l’hôpital pour vérifier qu’il ne souffrait pas d’une commotion cérébrale. Heureusement, plus de peur que de mal et le Norvégien s’en sort indemne au grand soulagement de son entraîneur Alexander Stöckl qui dit n’avoir jamais vu une chute pareille depuis qu’il a pris son poste à la tête de l’équipe du grand nord. Pas traumatisé, Joachim Hauer est retourné en haut d’un tremplin deux jours après, geste salué auprès de la NRK par Stöckl pour éviter que la peur n’envahisse son jeune espoir du saut.

 

 

Therese Johaug s’engage

Revue de web

 

Kari Traa, ancienne skieuse acrobatique, a décidé de lancer une grande campagne nationale et même internationale pour sensibiliser les gens à la discrimination faite aux femmes. La Norvégienne explique souhaiter que les femmes se soutiennent les unes les autres pour lutter contre les comportements et propos discriminatoires à leur encontre. Son but : montrer au monde que les femmes ne se laisseront pas faire par le harcèlement en tout genre. Et les célébrités norvégiennes n’hésitent pas à s’engager dans la campagne à l’instar de Therese Johaug et Ingvild Flugstad Østberg.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.