Vu de Norge #49 : on ne parle déjà que d’Oslo 2016

Tous les mercredis, la Norvège débarque en France.

 

Bjørndalen prêt à en découdre

Si la légende du biathlon n’a pas pu s’entraîner pendant six longues semaines cet été, il ne se dit pas moins pour autant prêt à affronter le circuit mondial. Il vise même en particuliers les mondiaux à Oslo en février prochain. Il prévoit donc de remonter son niveau en douceur au début de la saison pour se qualifier dans l’équipe nationale norvégienne à temps pour les Championnats du monde de biathlon.

 

Revue de web

 

 

En attendant, Ole Einar Bjørndalen fait preuve de générosité en donnant ses vieilles carabines de compétition à de jeunes biathlètes. En effet, le Norvégien de 41 ans a remarqué que les clubs du pays manquaient d’armes mais pas de talents, il a donc décidé d’offrir quelques unes des siennes qui sont utilisées dans les hautes sphères du sport et qui peuvent valoir jusqu’à 30 000 couronnes norvégiennes l’unité. Bjørndalen explique qu’il était important pour lui de faire ça car lui-même a pu reprendre la carabine de son aîné pour s’entraîner lorsqu’il était débutant.

 

Photo : Agence Zoom

Photo : Agence Zoom

 


 

Northug fait le show… en Italie

 

Petter Northug

 

 

A Livigno, petit ville d’Italie, se produit tous les ans quelque chose d’incroyable en été : les rues commerçantes se transforment en piste de ski, neige comprise, pour accueillir cette année la 35e édition du Trofeo delle Contrade. Et Petter Northug en a profité avec quelques uns de ses coéquipiers pour affronter des champions italiens, professionnels ou non.

En effet, se réunissent à Livigno pour une soirée tout type de skieurs : les athlètes formés comme Northug, ceux bien équipés et passionnés de fond ou encore ceux préférant utiliser les premiers équipements et les vêtements d’époque, apportant du folklore à cette fête hors du temps, hors de l’été. Malheureusement pour eux, les Norvégiens n’ont pas fait le poids et n’ont remporté la victoire dans aucune catégorie mais ils ont eu le bonheur de s’amuser lors de leur stage italien en altitude.

 

 

 


 

Graabak vise 2017

Photo : Agence Zoom

Photo : Agence Zoom

 

Après l’or olympique à Sochi, Jørgen Graabak n’a pas su confirmer lors de la saison 2014/2015 de combiné avec seulement l’argent en équipe à Falun. Son corps ne suivant pas, le Norvégien décidait même de mettre un terme à son hiver juste après les mondiaux…

Un coup au moral qui s’est répété plusieurs fois pendant l’été comme il le confie au quotidien VG : il a craint sa carrière finie plusieurs fois ces derniers mois. Puisque ses muscles ne répondaient plus aussi bien, il a du rejeter l’entraînement intensif estival mais il explique dans les médias qu’il compte bien faire de son mieux l’hiver prochain mais son véritable objectif reste les mondiaux de Lahti 2017. Le combiné reste tout de même réaliste et déclare : « les autres arriveront avec huit mois d’entraînement et moi deux et demi alors ce ne sera pas facile. Ce sera le plus grand défi de ma carrière ».

 

Revue de web

 


 

Hécatombe chez les sauteurs norvégiens

L’équipe nationale de saut s’est déplacée jusqu’à Oberhof ce week-end pour un nouveau stage mais au lieu de l’équipe bien fournie qu’on attendait en haut du tremplin, ce ne sont que quatre sauteurs du nord qui se sont montrés : Rune Velta, Anders Fannemel, Kenneth Gangnes et Joachim Hauer. Où sont passés les autres ?

 

Philip Sjoeen (photo Stanko Gruden/Agence Zoom)

 

Tout d’abord, Johann Forfang a du se faire opérer des sinus après une maladie et il n’a pas encore récupéré tout comme Phillip Sjøen, lui aussi malade. Leur compatriote, Daniel Andre Tande, s’est quant à lui blessé lors d’un précédent entraînement à la main et au genou et, malgré son retour imminent, il n’a pas pu faire le voyage jusqu’en Allemagne.

 

 

Philip Sjoeen (photo : Stanko Gruden)

Philip Sjoeen (photo : Stanko Gruden)

 

Pas de quoi enlever la bonne humeur de l’équipe pour autant. Si leur directeur sportif, Clas Brede Bråthen, affirme qu’il a rarement vu un aussi haut taux d’absentéisme, il déclare à Dagbladet que cela permet aussi de travailler plus étroitement avec les sauteurs présents qui sont en plus petit nombre qu’habituellement.

 


 

Plus de 20 000 billets déjà vendus pour Oslo 2016

 

 

revue de web

 

Tous les fans de biathlon et tous les athlètes attendent ça avec impatience : les mondiaux à Oslo en 2016. Et cette semaine, les billets ont été mis en ligne pour ce qui s’annonce comme le grand événement de l’hiver. Sur huit jours de compétition, du 3 au 13 mars, les biathlètes du monde entier s’affronteront sur 11 épreuves et Dagbladet révèle que déjà plus de 20 000 billets ont été vendus en un week-end de vente, samedi et dimanche, sachant que chaque compétition sera ouverte à 25 000 spectateurs environ.

Ces mondiaux à Holmenkollen s’annoncent donc comme un événement de grande ampleur à ne manquer sous aucun prétexte !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.