Vu de Norge #8 : Svendsen, bientôt la retraite ?

Dans Nordicmag.info, retrouvez chaque semaine toute l’actualité nordique norvégienne. 

 

Svendsen, bientôt la retraite ?

Si certains biathlètes continuent leur carrière jusqu’à leurs 40 ans comme Bjørndalen, Emil Hegle Svendsen confie au journal VG qu’il ne pense pas que ce sera son cas. A 29 ans, il sent la fin de sa carrière proche et ne sait pas encore s’il ira jusqu’aux JO 2018. Il avoue même qu’après la grosse déception des JO de Sochi, il a eu du mal à revenir à l’entraînement cet été et il ne sait pas non plus si son principal objectif sera la coupe du monde ou les championnats du monde.

Emil Svendsen a déjà remporté le globe de l'individuel.

Emil Svendsen a déjà remporté le globe de l’individuel.

Si l’avenir dans le biathlon du Norvégien est incertain, il admet qu’il a découvert d’autres centres d’intérêt en dehors du sport en s’installant avec sa petite amie. Il décide donc de prendre chaque jour après l’autre pour voir comment sa carrière évoluera encore.

 

Bjørndalen : « l’âge se fait sentir »

Au micro de TV2, le biathlète Ole Einar Bjørndalen a déclaré que, bien que sa motivation soit toujours la même, l’âge commençait à se faire sentir et l’entraînement devenait plus dur à 40 ans.

 

 

Il confie ainsi qu’il doit plus se reposer qu’avant et que son corps ne devient plus aussi performant quand il va s’entraîner en altitude. Malgré tout, la légende du biathlon norvégien est tout à fait consciente que c’est un phénomène normal mais que ce n’est pas pour autant qu’il sera moins performant cette saison.

 

Tiril Eckhoff, la pression monte

Après la retraite de Tora Berger, la biathlète norvégienne Tiril Eckhoff se retrouve comme l’une des prétendantes pour prendre sa place en leader de l’équipe. Avant les JO de Sochi, la jeune femme avait un palmarès bien peu rempli mais en repartant, elle avait 3 médailles à son actif (l’or au relais mixte, le bronze au relais féminin et le bronze à la mass start).

 

Tiril Eckhoff (Photo : Vianney THIBAUT/AGENCE ZOOM)

Tiril Eckhoff (Photo : Vianney THIBAUT/AGENCE ZOOM)

 

Si elle admet au quotidien VG que beaucoup de choses ont changé pour elle, elle se dit tout de même heureuse malgré la pression. En effet, en reprenant l’entraînement, la biathlète s’est dite très vite fatiguée mentalement et elle avoue avoir dû donner bien plus qu’auparavant. Quant au trône laissé vacant par la reine Tora, elle est pressentie comme l’héritière par beaucoup même si son entraîneur relativise les choses en rappelant que l’équipe norvégienne sera sûrement très forte cette saison. Affaire à suivre…

 

Tarjei Bø et Emil Svendsen améliorent le biathlon estival

Pendant ce temps, certains se font plaisir et inventent un nouveau type de biathlon en remplaçant les skis-roues par des segway. L’occasion pour Emil Svendsen et Tarjei Bø de rire tout en s’entraînant et surtout, en nous faisant rire nous aussi. Et au final, c’est l’équipe de Svendsen qui remporte la compétition après un combat très serré.

 

L’hécatombe chez les Norvégiens

La fondeuse Kristin Stormer Steira, le combiné Magnus Moan et l’alpin Aksel Lund Svindal ont réduit les effectifs de la Norvège cette semaine en se blessant tous les trois. La Norvégienne s’est ainsi fracturé le bassin et doit prendre du repos pour plusieurs semaines ce qui l’oblige à manquer le début de la saison le 21 novembre prochain.

Moan s’est blessé, pour sa part, au talon d’achille gauche qui le faisait souffrir depuis plusieurs saisons. Pensant opter pour l’opération, il a finalement choisi d’attendre la fin de la saison en accord avec les médecins. Il espère ainsi pouvoir participer normalement aux championnats du monde à Falun.
 
Magnus Moan

 

Quant à Svindal, il s’est blessé au talon d’achille dimanche en jouant au foot. Ses compatriotes Jansrud et le célèbre Kjetil Andre Aamodt ont déclaré que c’était une grosse perte pour l’équipe alpine norvégienne puisque le champion de Super G ne devrait pas pouvoir courir de la saison. Une bonne nouvelle pour les Français même si Julien Lizeroux, fairplay, regrette sa future absence et lui souhaite un prompt rétablissement.

 

Aksel Lund Svindal

 

Bjørn Dæhli en feu !

Le journal Aftenposten relatait samedi dernier que le chalet de Bjørn Dæhli avait brûlé pendant la nuit de vendredi à samedi. Sorti indemne, le skieur confie que c’était horrible et qu’il était surtout heureux que personne n’ait été blessé. Au matin, il ne restait presque plus rien du chalet après que les pompiers n’aient pu stopper le feu. L’incendie serait parti d’un feu de cheminée mais une enquête devrait être ouverte comme toujours dans ce type de situation. Plus de dégâts matériels que de mal donc pour le célèbre fondeur norvégien.
 

Bjørn Dæhli

 

Le dilemme de Stöckl

La saison de saut à ski approche à grands pas et les meilleures équipes doivent faire un choix parmi leurs athlètes pour savoir qui fera ou non le déplacement. L’équipe norvégienne se retrouve dans cette position au grand damn de leur entraîneur Alexander Stöckl qui voudrait emmener tous ses athlètes mais ne le peut pas. Il va donc devoir choisir entre une dizaine de sauteurs mais il confie être content de la dure lutte pour les places. Jacobsen affirme que ce seront les meilleurs des meilleurs qui seront choisis et ce en toute justice. Les plus jeunes comme le prodige Phillip Sjøen avouent quant à eux qu’ils travaillent pour la saison hivernale et veulent à tout prix être choisis.

Alors comment l’entraîneur autrichien se sortira-t-il de ce dilemme norvégien ? Réponse en novembre avec la première épreuve de Coupe du Monde.

 

Øysten Pettersen grand champion : un malentendu ?

Si Øysten Pettersen est l’un des fondeurs les plus populaires en Norvège, il avoue au journal Dagbladet que ce n’est pas pour son nombre de victoires. Il pense donc qu’il doit y avoir un malentendu et qu’on lui prête bien plus de succès qu’il n’en a réellement. S’il a été médaillé d’or en sprint par équipe aux JO de Vancouver en 2010 en compagnie de Petter Northug Jr, il confie que c’est sa seule victoire à un si haut niveau contrairement à ce que beaucoup pensent. Il affirme être tout de même très motivé pour continuer à skier et n’exclut pas de remporter des courses internationales.

Øysten Pettersen  (photo : Alain GROSCLAUDE/AGENCE ZOOM)

Øysten Pettersen (photo : Alain GROSCLAUDE/AGENCE ZOOM)


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.