Vu de Norge #9 : Northug et Johaug à la mode norvégienne

Dans Nordicmag.info, retrouvez chaque semaine toute l’actualité nordique norvégienne.

 

 

La mode Johaug

Revue de presse

Après avoir sorti sa propre marque de gants, Therese Johaug a étendu sa collection cet hiver en créant des partenariats avec ses coéquipiers. Mais depuis peu, la fondeuse a encore passé un cap en devenant l’égérie d’une marque de vêtements. Elle avoue ainsi à la chaîne TV2 beaucoup aimer la mode ; elle est heureuse de pouvoir porter de belles robes tout en s’amusant avant de partir à l’entraînement.

La vidéo en cliquant ici

 

Northug : des déboires judiciaires aux conflits avec la fédération

Son procès pour conduite en état d’ivresse a déjà fait la une de tous les journaux de son pays, mais les soucis continuent pour Petter Northug Jr. qui risque de se retrouver à nouveau devant le tribunal. En effet, après avoir été forcé de changer d’équipe dirigeante à la demande de Coop, ses anciens partenaires ont décidé d’aller devant la justice s’ils n’obtenaient pas gain de cause. Leur contrat n’étant pas terminé au moment où le Norvégien s’est séparé d’eux, ils aimeraient être dédommagés pour le manque-à-gagner.

De plus, même si ce n’est pas une affaire de justice, le fondeur risque d’avoir mis en danger son accord avec la fédération en sortant sa propre marque de vêtements en partenariat avec Coop. L’association de ski juge en effet que sa marque serait en concurrence avec celle de Bjørn Dæhli, collection officielle de l’équipe nationale.

Northug Coop

 

 

Tous à l’entraînement !

Qui dit mois d’octobre dit premiers entraînements sur la neige pour tous et surtout pour les fondeurs, presque tous partis sur le glacier de Val Senales en Italie. Les journalistes là-bas ont ainsi pu admirer les entraînements de l’équipe de fond norvégienne rejointe par celle de combiné mais aussi de Petter Northug Jr., skiant sur les mêmes pistes mais faisant le choix de rester seul et d’enchaîner les tours.

Jeeeeei det kom masse snø i natt og vi skal på rulleski?? #valsenales

Une photo publiée par Therese (@johaugtherese) le

 

S’il s’exclut totalement des médias pendant son entraînement, Northug est vu, en Norvège comme le possible sauveur pour les championnats de Falun, comme le rapporte un expert de ski de fond à TV2.

Revue de presse

Par son acharnement au travail ces derniers mois, le fondeur a en effet retrouvé son meilleur niveau et cela n’a pas échappé à Trond Nystad, l’entraîneur de l’équipe nationale qui a déclaré que dans un monde parfait tous les meilleurs coureurs seraient dans son équipe mais qu’il respecte le choix de Northug.

 

La vidéo en cliquant ici

 

Entre Suède et Norvège, les cœurs balancent

Si la Suède et la Norvège ne cessent de vouloir se battre l’une l’autre, certains changent de camp quand cela leur fait plaisir. C’est le cas du jeune sauteur à ski Jonas Sloth Sandell qui détient la double nationalité suédoise et norvégienne. Pour participer aux Championnats du monde de Falun, il a donc décidé de prendre la nationalité suédoise il y a un an comme le rapporte la NRK. Il a ainsi pu rejoindre l’ancien entraîneur de l’équipe nationale norvégienne dans la perspective de devenir le meilleur sauteur pour ensuite réintégrer l’équipe de Norvège au plus haut niveau. Pratique la double nationalité !

 

Tarjei Bø, jamais vaincu

Bien qu’il se dise très déçu de sa dernière saison et de ses Jeux Olympiques au micro de la NRK, Tarjei Bø ne se laisse jamais abattre. Après une saison en demi-teinte, le biathlète a donc décidé de se venger de ses résultats à Sochi et de s’entraîner encore plus. Et à l’approche de l’hiver, le Norvégien se dit plus prêt que jamais, motivé par ses déboires olympiques mais aussi son nouvel entraîneur. Le vainqueur du gros globe en 2011 termine avec ces mots : « l’objectif de cette année est d’être bon du début à la fin ».

 

Björn Ferry dénonce

Après avoir pris sa retraite à la fin de la saison, le biathlète suédois Björn Ferry a décidé d’écrire un livre sur les dessous du biathlon comme le rapporte le journal Dagbladet. Il décide donc de tout dévoiler, bonnes ou mauvaises choses. Et bien sûr, ses anciens rivaux norvégiens n’échappent pas à la règle.

livre Björn Ferry

Le skieur affirme pourtant qu’il ne veut que dire la vérité dans un livre qu’il juge amusant. A découvrir donc pour connaître les détails croustillants de la vraie vie des biathlètes.

Revue de presse

 

Kowalczyk ignore les provocations norvégiennes

Blessée au pied avant les Jeux Olympiques de Sochi, la fondeuse polonaise Justyna Kowalczyk avait été autorisée à prendre un médicament analgésique avant de remporter sa médaille d’or. Depuis, la fédération norvégienne se bat pour que ce médicament soit reconnu comme moyen de dopage comme le reconnaissait l’un des dirigeants auprès de VG. Mais la championne de fond ne se démonte pas et assure que les Norvégiens vont devoir faire plus d’efforts s’ils veulent vraiment la provoquer comme le rapporte TV2. Et en attendant, la Polonaise s’entraîne dur avec des objectifs précis : le tour de ski et les Championnats du monde de Falun.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.