Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Vu de Norge, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazinebiathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Canva/Nordic Magazine

Vu de Norge

Vu de Norge à Pékin #14 : la retraite pour Eckhoff et Røiseland ?

Vu de Norge se met à l’heure olympique ! Tous les jours et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne à Pékin.

La Norvège sans Eckhoff et Røiseland ?

 Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Vetle Sjaastad Christiansen (NOR), Tiril Eckhoff (NOR), Marte Olsbu Roeiseland (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

Comme sur la poursuite, Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Røiseland montent ensemble sur le dernier podium de ces Jeux olympiques de Pékin en terminant 2e et 3e de la mass-start. Mais pour les deux jeunes femmes, ce pourrait bien être la dernière fois.

« Je commence à vieillir, je vais me pencher sur ce que me réserve la vie après le biathlon, a confié à l’arrivée Marte Olsbu Røiseland à la NRK. Je n’ai pas encore pris de décision, je me déciderai après les courses à Oslo, à la fin de la saison. »

Marte Olsbu Roeiseland, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Une chose est sûre : ce seront ses derniers Jeux olympiques. « J’adore le biathlon, continue-t-elle. Mais ce serait plus facile si j’étais plus jeune. J’attends depuis de longues années d’être à ce point de ma carrière, on s’est concentrés sur cette période, sur ces Jeux et je ne sais pas encore ce que me réserve la suite. » Si elle prenait le gros globe de cristal, sa carrière serait complète et alors, rangerait-elle les skis et la carabine au placard ou irait-elle défendre son titre ?

Tiril Eckhoff, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

Du côté de Tiril Eckhoff, même incertitude. Elle est incapable de dire si elle sera aux prochains Jeux, en Italie, en 2026. « C’est très long, quatre ans, rappelle-t-elle. Quant à l’hiver prochain, on verra, l’avenir nous le dira. » Mystérieuse, la biathlète n’en dira pas plus.

Liv Grete Skjelbreid, ancienne biathlète norvégienne, les met en garde : « elles doivent bien réfléchir, ne pas se précipiter à prendre une décision après des JO longs et fatiguant, elles doivent d’abord digérer, se reposer puis évaluer leur motivation », affirme-t-elle. Mais tous les experts sont certains d’une chose : si les deux Norvégiennes mettaient un terme à leur carrière, ce serait une grande perte pour le biathlon norvégien. « C’est trop tôt pour que toute l’attention se porte sur les plus jeunes, elles ne sont pas prêtes », estime Skjelbreid.

Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Røiseland prendront certainement leur décision en mars ou en avril.

Le record norvégien

34 médailles. 15 en or. C’est un record pour la délégation norvégienne lors de ces Jeux olympiques de Pékin qui était auparavant à 14 titres en une édition à Pyeongchang en 2018. Et le compteur pourrait encore augmenter avec les deux dernières journées de compétition avec mention spéciale au biathlon qui a ramené pas moins de 6 titres cette année, comme le rappelle TV2.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Johannes Hoesflot Klaebo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Erik Valnes (NOR), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

« On est presque jaloux d’eux, admet Martin Fourcade dans des propos relayés par la NRK. La Norvège est unique dans les sports d’hiver, et pas seulement en nordique. » En effet, elle a aussi pris des médailles en curling, en ski freestyle, en snowboard, en ski alpin et en patinage de vitesse. « Il faut vraiment les en féliciter », conclut Fourcade.

Mais comment font-ils ? Les Américains ne comprennent pas comment la Norvège, un si petit pays, peut connaître tant de réussite aux Jeux olympiques. Le succès de cette petite nation scandinave a donc fait la une des journaux de l’autre côté de l’Atlantique. « Et c’est encore des Jeux olympiques norvégiens avec une domination norvégienne, des médailles norvégiennes, des drapeaux norvégiens et des bonnets norvégiens très cool », commente ainsi le Washington Post.

Johannes Thingnes Boe, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Sturla Holm Laegreid (NOR), Tarjei Boe (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR), Vetle Sjaastad Christiansen (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

Pour les journalistes qui se sont penchés sur la question, le succès norvégien tient à leur vision du sport de haut niveau où le bien-être de l’athlète passe avant les résultats. « Le but, c’est de prendre du plaisir, de s’amuser, pas de finir premier chez nous, explique ainsi Vetle Sjåstad Christiansen. Du coup, c’est bien plus facile de travailler dur tous les jours parce qu’on aime ça. »

Holund vs Klæbo

Johannes Hoesflot Klaebo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Hans Christer Holund (NOR), Johannes Hoesflot Klæbo (NOR) – NordicFocus

Demain, les Norvégiens espèrent accrocher ENFIN une médaille d’or en longue distance. Pour le moment, ils n’en ont une qu’en sprint et en team sprint. Pour cela, ils pourront compter sur Simen Hegstad Krüger, Sjur Røthe mais aussi Hans Christer Holund et Johannes Høsflot Klæbo. Et qui du sprinteur ou du distanceur l’emportera ?

Hans Christer Holund, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Hans Christer Holund (NOR) – Modica/NordicFocus.

« Ce sera sûrement l’un des 50 km les plus durs de l’histoire, juge Holund au micro de TV2 avant la course. Je ne serais pas étonné de voir des skieurs s’effondrer dans les derniers kilomètres. » En revanche, il assure ne pas vouloir durcir la course trop vite pour, entre autres, se débarrasser de son coéquipier, bien meilleur sur le sprint que lui. « Klæbo n’est plus un pur sprinteur alors je pense qu’il peut très bien performer, dit-il. En revanche, je n’ai fait aucun plan pour le contrer ou éviter de me retrouver au sprint face à lui. »

Johannes Hoesflot Klaebo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

Et ça, Klæbo n’y croit pas. « Evidemment qu’il a un plan, sourit-il. Il commence déjà à jouer sa tactique en assurant qu’il n’a pas l’intention de mettre en place une quelconque stratégie. De mon côté, j’essaierai de rester dans leurs skis le plus longtemps possible. » Il faut dire que le jeune fondeur ferait bien de s’accrocher à son aîné car il est le champion en titre de l’exercice à Seefeld en 2019.

Et ailleurs ?

Avec quatre médailles en deux courses, la Norvège fait une belle opération en biathlon ! Elle prend aussi le bronze en patinage de vitesse masculin sur le 1000m avec Håvard Holmefjord Lorentzen.

Elle a donc déjà atteint un total de 34 médailles dont 15 en or, un record !

Hors piste

Ce contrôle antidopage positif est presque passé inaperçu après le tollé qu’a provoqué celui de la jeune patineuse artistique russe de 15 ans, Kamila Valieva. Pourtant, la fondeuse ukrainienne Valentyna Kaminska a bel et bien été contrôlée positive il y a quelques jours. « C’est décevant, réagit Eirik Myhr Nossum, entraîneur du fond norvégien, dans les colonnes de Dagbladet. Il y a eu peu de cas alors j’espère que cela veut dire qu’il y a peu de tricheurs mais quand ça touche notre sport, on est forcément plus en colère. »

Simen Hegstad Krüger, lui, salue le travail des contrôleurs : « c’est important que les tricheurs soient attrapés et après, on peut seulement espérer que tous les autres sont propres », estime-t-il. Et face à des dopés ou pas, les Norvégiens feront tout pour être devant tous leurs adversaires sur le 50 km demain.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Saut à ski

La coupe du monde de saut à ski débutera à Wisla (Pologne), les 5 et 6 novembre prochains, sur plastique. Si la préparation est...

Saut à ski

Désormais retraitée, Océane Avocat-Gros a bien des projets en tête pour la suite. La Haut-Savoyarde est revenue, pour Nordic Magazine, sur les motifs de...

Ski nordique

Alors que les calendriers définitifs de la FIS sont en train d'être officialisés, Prémanon et Chaux-Neuve ont tenté d'organiser une semaine nordique début 2023....

Ski de fond

Alors qu'elle revient petit à petit à la compétition après une lourde blessure à l'épaule subie l'hiver dernier, Linn Svahn n'exclut pas quelques apparitions...

Saut à ski

Les Autrichiens ont partagé deux jours avec l'EKO Cobra pour un programme intensif. Pendant ce court séjour, les athlètes ont pu expérimenter les similitudes...

Biathlon

08:50. Loïc Meillard a été sacré sportif valaisan de l’année. Le skieur succède à un autre slalomeur, Ramon Zenhäusern. Ce dernier avait été élu...

Biathlon

Quelques jours après la décision de Lukas Hofer de s'entraîner avec les Suédois cet été, l'Italien s'est confié sur les raisons qui l'ont poussé...

Biathlon

La Jurassienne Anaïs Bescond, tout juste retraitée, sera présente à Morbier samedi 28 mai pour une très belle fête en son honneur.