Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

X. Thevenard et D. Roy remportent une GTJ 200 des braves

11h24 c’est le temps absolument canon qu’il a fallu au tandem Xavier Thévenard et Didier Roy (accompagné par François Rosset, très ému) pour venir à bout de la GTJ 200 marquée par une défaillance physique du Pontissalien, impressionnant de ténacité !

 

Ce fut une édition de rêve : neige rapide ce matin sous la pleine lune au départ de Giron à 4h10 tapantes, puis ciel bleu, soleil pour près de 90 équipes engagées et une bagarre au sommet pour la gagne… et le chrono ! Orchestrée par Patrick Bohard ces vendredi et samedi, la GTJ 200 fut d’abord lancée par un prologue de 15 km, une mise en jambes avec les 185 km parcourus ce jour entre Giron dans l’Ain et Le Chauffaud, dans le Doubs.

Fort de leur victoire et de leur crédit de trois minutes sur la concurrence, Xavier Thévenard et Didier Roy ont enfoncé le clou dès le départ, en côte, à Giron ce matin. Partis comme des avions, les futurs vainqueurs et recordmen de la traversée du massif jurassien dans sa grande largeur sud-nord, n’ont jamais été repris malgré un scénario de course haletant avec leurs principaux poursuivants Sacha Devillaz et François D’Haene. En effet, dès le Mont d’or, « une ascension absolument terrible à cet endroit du parcours » dixit Didier Roy, le Pontissalien accusait le coup. Dans un jour sans, il payait déjà la débauche d’énergie pour suivre son impatient collègue du jour. Thévenard avait des fourmis dans les jambes aujourd’hui et son rêve de remporter cette traversée qui lui est si chère s’est réalisé sans souci ! « J’ai su me préparer pour ce rendez-vous, j’étais vraiment bien aujourd’hui et je finis pas trop entamé. C’était important pour moi d’encourager Didier car c’est une course d’équipe. C’est le jeu ». Handicapé par deux côtes cassées lors de la Transjurassienne (« mais ce n’est pas une excuse », a-t-il lâché), le fondeur du Team Rossignol a fait preuve d’une ténacité hors norme pour s’accrocher au basque du traileur Asics. D’ailleurs, la petite bise collée sur la joue de Xavier en disait long sur l’émotion de Didier Roy à l’arrivée sous le soleil du Chauffaud.

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

 

« Sacha a fait une grande course »

Derrière eux, un tandem n’a jamais concédé plus de 12 mn de retard : mais là encore, la course longue distance a fait des dégâts sur les organismes. Sans sa ventoline, Sacha Devillaz a lui aussi accusé le coup et peiné pour suivre le meilleur traileur du monde. « Sacha a fait une grande course et fait preuve de beaucoup de courage », saluait le coureur Salomon, en remerciant son collègue de promenade au long cours dans le somptueux décor du massif jurassien. « Ça a été très dur. une traversée complète n’a rien à voir du tout avec ce qu’on a fait l’an passé, surtout dans ce sens là où les difficultés s’enchaînent. Mais je suis ravi de cette seconde place », souriait le Chamoniard, bien usé par les 192 km (foi du GPS de Xavier Thévenard) de course du jour. Un troisième binôme a fait preuve d’une régularité d’horloger pour décrochait un joli podium : Martin Romarie et Loïc Deforêt signaient une nouvelle 3e place derrière les cadors du jour !

Sacha Devillaz et François D'Haene n'ont jamais lâché.

Sacha Devillaz et François D’Haene n’ont jamais lâché.

 

Cédric Verguet et Alexandre Rognon ont eu aussi réussi le défi qu’ils s’étaient fixé : terminer, qui plus est à une belle 5e place derrière le tandem Philippe Morel et Laurent Guéraud.

La course féminine a été emmenée et remportée par l’incroyable tandem Christelle Jouille – Florence Geymond-Golay. Coup du sort et des kilomètres enchaînés, la Saugette n’était pourtant pas au mieux physiquement après un début de course prudent. Ce soir, les derniers finishers de cette épreuve forte en émotions et en dépenses énergétiques arriveront très tard sur le stade d’arrivée, à la lumière des torches… Et avec un mérite immense, celui d’avoir bouclé ces 200 km de ski de fond !

Christelle Jouille et Florence Geymond-Golay sur le prologue.

Christelle Jouille et Florence Geymond-Golay sur le prologue.

Les résultats 

 

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

La vidéo

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Gatineau Loppet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

21:21. Quelle frustration ! Placé à quelques encablures du podium tout au long de l’individuel 10 kilomètres skate des Mondiaux U23 de ski de...

Ski de fond

20:08. Ce vendredi soir, l’individuel skating féminin des Mondiaux U23 de ski de fond de Whistler (Canada) a offert un immense suspense. Il faut...

Ski de fond

Battu sur le sprint classique des Rousses (Jura), Johannes Hoesflot Klæbo a remis les pendules à l'heure ce vendredi sur le sprint skate de...

Ski de fond

Dominatrice tout au long de la journée, Jonna Sundling s'est offert son deuxième succès de l'hiver ce vendredi sur le sprint skate de Toblach...

Ski de fond

Johannes Hoesflot Klæbo et Jonna Sundling ont pris la tête des qualifications du sprint skate de Toblach (Italie). Lucas Chanavat a terminé troisième.

Ski de fond

22:18. Après la course féminine dominé par la Norvégienne Milla Grosberghaugen Andreassen, c’était au tour des hommes de disputer, ce jeudi soir, l’individuel skate...