Yohann Métay régale le public à Labergement

Plus de 250 personnes ont salué, ce samedi soir, la performance du traileur comédien Yohann Métay et sa “Tragédie du dossard 512“. Un cocktail explosif de sport, d’imagination et de fine observation de l’univers du trail.

Il était une fois… un groupe de copains anciens sportifs attablés dans un PMU du Ch’Nord à siroter des Leffes. L’orgueil et l’alcool aidant, l’un d’eux annonce qu’il fera le tour du Mont-Blanc, à pied ! 160 km, 10 000 m de dénivelé positif, 2500 participants triés sur le volet : l’aventure commence pour Yohann qui se plonge dans la peau d’un ancien coureur ventripotent.

Dès lors, le comédien lyonnais dépeint le menu de la préparation pour ce rendez-vous mondial du trail. Il passe en revue et avec beaucoup d’humour les différentes étapes : du matériel hors de prix à la crème magique Hok en passant par les premiers footings de 20 min autour d’un lac en plein centre-ville agrémenté de quelques montagnes… ha non, c’était une taupinière !

Dialogue intérieur

Plein d’intelligence, de fine observation de l’univers du trail lié à une pratique intensive de la discipline, d’humour et surtout d’imagination, le comédien -qui parle à ses organes, sa conscience, ses muscles, qui délire au long du parcours…- emmène le public dans sa folle aventure jusqu’à se retrouver un soir d’août dans les rues de Chamonix à “flipper” sur la musique de Vangelis. Un brin secoué, le traileur n’épargne pas non plus les élites à commencer par le “cadet espagnol”, “le bitnik américain” et “le petit gars en bleu venu du Jura” ! Développant à l’envie une palette complète de comédien, Yohann Métay passe du rire aux larmes, du mime au silence complet en une fraction de secondes… pour le plus grand plaisir du public composé en partie de traileurs qui se sont forcément retrouvés un moment ou l’autre dans ce portrait tragique de coureur.

Yohann Metay 2 - copie

Yohann Métay a longuement échangé avec Xavier Thévenard après le spectacle.

Devant le vainqueur de l’UTMB 2013, Xavier Thévenard, le Lyonnais n’a pas manqué non plus de chambrer le Jura et ses “petits monts”, tout en rappelant que son UTMB 2006, il l’a préparé sur des terriles quand il vivait dans le nord : “50 m de dénivelé !”. Aux côtés de Thévenard sur la scène de la salle des fêtes de Labergement-sainte-Marie, la vedette de la soirée invité par les trails du Drugeon et du Mont d’or a ensuite improvisé quelques répliques bien senties.

A coup sûr, la “Tragédie du dossard 512” est un spectacle à voir, qu’on soit ou pas traileur d’ailleurs !

  •  23 mai : au Spotlight de Lille
  •  2 juin : à Hirson au centre culturel
  •  26 juin : A Aix en Provence à la Fontaine d’argent
  •  du 5 au 27 juillet au festival d’Avignon, au théâtre de l’observance.

Plus d’infos sur la page Facebook de Yohann Métay  et sur le site du comédien 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.